Real Madrid

Real Madrid : Marcelo absent face à Chelsea pour une raison improbable

Zachary Gauthier
Marcelo a de quoi se prendre la tête.
Marcelo a de quoi se prendre la tête. / Soccrates Images/Getty Images
facebooktwitterreddit

Marcelo, latéral droit du Real Madrid, a été aléatoirement sélectionné pour être membre d'un bureau de vote à Madrid. C'est pour cette raison qu'il ne pourra vraisemblablement pas se rendre à Londres pour la demi-finale retour de Ligue des champions contre Chelsea.


Les élections en question auront lieu le mardi 4 mai, 24 heures avant le coup d'envoi du match Chelsea - Real Madrid. Les coéquipiers de Marcelo s'envoleront pour Londres ce même jour, sans ce dernier, sauf si, par chance, il est dispensé de ses fonctions pour le scrutin.

Une situation complexe

Selon El Mundo, le conseil électoral a défendu l'idée que le joueur brésilien puisse rejoindre ses coéquipiers dans la matinée du jour de match. Cependant, les restrictions sanitaires pourraient l'en empêcher. Le Real Madrid et les représentants du joueur sont en pleine négociation, mais aucun accord n'a encore été trouvé, laissant le joueur de 32 ans dans le flou le plus total.

C'est la plus récente mésaventure dans la saison de Marcelo, pour le moins décevante jusqu'à présent. En effet, le latéral droit a subi de nombreuses blessures musculaires et n'a disputé que 16 rencontres toutes compétitions confondues. Titulaire contre Chelsea au match aller, il ne faisait que remplacer Ferland Mendy blessé pour l'occasion.

Une clause salvatrice ?

Le tirage au sort pour définir les citoyens convoqués a été effectué début avril. Les sélectionnés avaient une semaine pour justifier une absence à ce rendez-vous électoral. La date limite étant déjà dépassée, un autre accord devra être trouvé.

La clause qui pourrait sauver Marcelo est la suivante : "Tout professionnel qui doit participer à un évènement public le jour-même de l'élection, qui ne peut être remplacé et qui oblige la suspension de l'évènement en question, provoquant des dommages économiques conséquents, peut être excusé."

Même si la situation de Marcelo n'est pas identique à celle mentionnée dans la clause, l'espoir se trouve dans le fait qu'un joueur dans la même galère avait été excusé pour participer à un match de football.

En novembre 2019, le gardien de Levante Aitor Fernandez s'est vu libérer de ses fonctions électorales après deux appels de la part de son club.

facebooktwitterreddit