Karim Benzema

Real Madrid : Karim Benzema estime être un "joueur unique"

Alexis Goudlijian
Karim Benzema paraît plus fort que jamais.
Karim Benzema paraît plus fort que jamais. / Quality Sport Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

Récompensé du titre de joueur français de l'année par le magazine France Football, l'attaquant du Real Madrid Karim Benzema a livré un entretien rafraichissant, dans lequel il évoque son rôle "unique" sur le terrain.


Cette fois, les détracteurs de Karim Benzema n'ont plus franchement d'arguments pour le critiquer. Autant avec son club, le Real Madrid, que l'équipe de France, l'attaquant de 35 ans a atteint la plénitude de son talent et affiche un niveau incroyable.

L'élégant avant-centre a d'ailleurs logiquement reçu, du magazine France Football, le titre de joueur français de l'année vendredi. Une récompense parfaitement logique pour un joueur au sommet de son art. En marge de la remise du trophée, l'ancien Lyonnais a donc livré un entretien. L'occasion parfaite pour lui de décrire sa vision du football.

Karim Benzema jubile

Car s'il a beaucoup été critiqué au cours des dernières années, le Merengue se sait maintenant beaucoup plus respecté. "Hum... Nous allons dire : par beaucoup plus de personnes. Mais, à part sur un plan statistique, en mettant plus de buts, je ne vois pas ce que j'ai changé dans mon foot. Bouger, décrocher, faire des passes décisives, jouer en pointe, en une touche, je sais le faire depuis longtemps et je l'ai toujours fait. Je reste le même joueur", a souligné KB9.

"Quand je joue, j'essaie de respecter le foot. Parce que je l'aime. Par exemple, je ne peux pas tirer dans un angle fermé alors qu'un coéquipier s'est démarqué. Je vais lui passer le ballon. Il n'y a pas de : 'Ah ouais, mais peut-être que, là, je vais marquer.' Chacun sa façon de voir le foot mais je pense aller dans la bonne direction", a ajouté Benzema.

Un profil "unique"

En Espagne, plus personne ne résiste à la folie Benzema, alors que le Real siège sur le trône en Liga. Et Benzema y occupe une place primordiale. Mais justement, le Français se considère-t-il comme un joueur unique, de par son profil ?

"Oui. Nous pouvons dire ça comme ça, clairement. Je ne joue pas comme un numéro 9 qui reste dans la surface mais je sais le faire. Je ne joue pas comme un numéro 9 qui ne fait que décrocher mais je sais le faire. Je sais un peu tout faire. Cela résulte de beaucoup de travail. Donc, unique, oui. J'ai grandi en regardant Ronaldo, l'attaquant brésilien, et, à mes yeux, il savait tout faire", a estimé le Tricolore en toute honnêteté.

Et donc, à la question de savoir s'il se considère comme un 9 idéal, Benzema se montre très clair. "Oui. Mais ça n'a rien à voir avec les autres. Je parle de comment je vois ce rôle et de l'attaquant qui me plaît. Je suis devenu le 9 que je voulais être. Tous les joueurs disposent de capacités différentes. Si mon fils joue au foot un jour et qu'il occupe le même poste que moi, j'aimerais qu'il joue de la même manière que moi. Et pas qu'il ne sache que marquer des buts."

Des propos très forts qui risquent de renforcer la cote de sympathie, mais aussi de confiance du joueur phare de la Maison Blanche.

facebooktwitterreddit