La Liga

Real Madrid - FC Barcelone (0 - 4) : Le Clasico vu par les réseaux sociaux

Jean Dubas
Aubameyang et Dembélé ont été décisifs ce dimanche soir
Aubameyang et Dembélé ont été décisifs ce dimanche soir / Angel Martinez/GettyImages
facebooktwitterreddit

Ce dimanche soir, le Real Madrid recevait le FC Barcelone dans un Clasico plein de promesses alors que le Barça s'est refait une santé et restait sur onze matches sans défaite avant ce sommet de la Liga, laissant espérer un match disputé après avoir laissé filer les cinq derniers affrontements entre les deux équipes.


Et avec une absence à signaler qui fait débat chez les supporters sur les réseaux avant même le début de la partie.

On n'arrête plus Aubameyang

En face en tout cas, le Barça s'en est encore remis à son buteur maison de cette deuxième partie de saison. Aubameyang a ouvert la marque avec un huitième but sur ses huit derniers matches avant d'en inscire un neuvième pour le 4-0.

Dembélé encore décisif

Et si Barcelone tient son buteur, il tient aussi son passeur en la personne de Ousmane Dembélé, auteur de deux nouvelles passes décisives pour Aubameyang et sur corner pour Araujo. Cinq passes décisives et deux buts sur ses cinq derniers matches pour le Tricolore.

Made in Dortmund

Et les Twittos ont d'ailleurs vanté également la connexion entre les deux anciens du Borussia Dortmund.

Ferran Torres, le jour et la nuit

Enfin, le Barça s'en est remis à son troisième laron de la ligne d'attaque pour enfoncer le clou. Ferran Torres a encore fait étalage d'abord de ses lacunes en ratant l'immanquable au retour des vestiaires... avant de se rattraper 30 secondes plus tard.

Le Real en spectateur

Et si le FC Barcelone a autant joué dans un fauteuil, c'est aussi parce qu'il a trouvé en face un Real Madrid attentif et spectateur de sa propre correction. Des Madrilènes incapables de sonner la révolte comme contre Paris en l'absence de Benzema.

Xavi a changé le Barça

Mais s'il y a bien un point sur lequel les Twittos s'accordent, c'est la métamorphose du FC Barcelone : Made in Xavi.

facebooktwitterreddit