Real Madrid

Real Madrid - Eibar (2-0) : les Madrilènes maintiennent la pression, les 5 leçons à retenir

Jean Dubas
Asensio a ouvert la voie pour les madrilènes
Asensio a ouvert la voie pour les madrilènes / Denis Doyle/Getty Images
facebooktwitterreddit

Le Real remporte une nouvelle victoire importante contre Eibar, ce samedi, grâce à Marco Asensio et Karim Benzema et maintient la pression sur le Barça et l'Atletico.


1. Le Real au mérite

FBL-ESP-LIGA-REAL MADRID-EIBAR
Le Real s'est imposé au mérite contre Eibar ce samedi / GABRIEL BOUYS/Getty Images

Malgré 3 buts refusés pour hors-jeu, plusieurs situations chaudes sur la cage de Dmitrovic et une frappe sur la barre, les Merengue ont trouvé la faille (41') grâce à Asensio, avant que Karim Benzema ne vienne crucifier Eibar.

Une victoire sans superflu, certes, mais méritée au vu de la domination madrilène. Les hommes de Zinédine Zidane ont terminé la partie avec 70% de possession de balle, 21 tirs pour 8 cadrés contre Eibar qui n'a tenté sa chance que 11 fois sans jamais inquiéter Courtois.

2. Asensio retrouve la forme

Marco Asensio
Asensio confirme son regain de forme avec le Real / Denis Doyle/Getty Images

Contre Eibar, Asensio a confirmé son regain de forme en inscrivant son deuxième but consécutif en autant de matchs. Surtout, l'international espagnol s'est distingué comme l'homme le plus dangereux côté madrilène.

L'attaquant merengue a d'abord cru ouvrir le score d'une merveille coup franc excentré enroulé sur la barre (21e) avant de voir sa déviation en talonnade entre les jambes du gardien (37e) refusé pour un hors-jeu de quelques centimètres.

Marco Asensio a finalement concrétisé la domination madrilène (41e), trompant sereinement Dmitrovic en face à face.

3. Marcelo n'est pas encore fini

Marcelo
Marcelo n'est pas encore fini / Soccrates Images/Getty Images

De retour avec le Real Madrid, et le brassard de capitaine, Marcelo a fait forte impression ce samedi après-midi.

Positionné en piston gauche dans un 3-5-2 contre Eibar, devant Mendy, le Brésilien de 32 ans a montré qu'il n'était pas encore fini pour le très haut niveau.

A l'aise avec toutes les surfaces de ses deux pieds, physiquement affuté, facile dans la passe et l'élimination, l'international auriverde (58 sélections) aurait même pu délivrer une formidable passe décisive sur un centre pour Benzema, finalement signalé hors-jeu.

4. Benzema met (encore et toujours) le Real à l'abri

Karim Benzema
Benzema a encore frappé / Soccrates Images/Getty Images

Septième but en cinq matchs pour Karim Benzema qui porte encore le Real. Le Français a mis les siens à l'abri au meilleur des moments dans l'un des deux seuls temps forts d'Eibar.

Sur un centre parfait en retrait de Vinicius, KB9 a planté une tête piquée imparable (73e) pour mettre les siens à l'abri et permettre de préparer correctement le match contre Liverpool en Ligue des champions mardi, mais surtout le Clasico contre le Barça samedi prochain (21h).

5. Le Real continue de mettre la pression

Marco Asensio, Lucas Vazquez, Isco
Le Real maintient la pression sur le Barça et l'Atletico / Denis Doyle/Getty Images

Grâce à ce succès primordial, les hommes de Zinédine Zidane mettent la pression sur le FC Barcelone en reprenant un point d'avance au classement sur les Blaugrana qui jouent ce lundi (21h) contre Valladolid.

Mais surtout, le Real recolle à trois points de l'Atletico de Madrid qui peut craindre de voir son avance fondre, alors que les Colchoneros seront opposés au FC Séville ce dimanche (21h).

facebooktwitterreddit