Fan Voice

RC Lens - OM : Les 6 raisons de ne pas louper le choc de Ligue 1

Olivier Halloua
L'OM espère prendre sa revanche à Bollaert contre le RC Lens.
L'OM espère prendre sa revanche à Bollaert contre le RC Lens. / CHRISTOPHE SIMON/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'Olympique de Marseille se déplace au RC Lens pour l'un des chocs de cette Ligue 1. L'OM espère remporter un nouvel affrontement entre cadors français. Après l'incroyable démonstration du match aller (2-3), nous espérons revoir le même spectacle ce samedi (21h00). Entre des Lensois surdynamiques et des Phocéens imbattables à l'extérieur, le show s'annonce grandiose à Bollaert.


1. Énorme dynamique de l'OM à l'extérieur

Duje Caleta-Car et Dimitri Payet.
Duje Caleta-Car dernier buteur de l'OM à l'extérieur. / SEBASTIEN BOZON/GettyImages

L'Olympique de Marseille est la deuxième équipe la plus performante d'Europe à l'extérieur. Seul Manchester City fait mieux cette saison. Pour la première fois de son histoire, l'OM a enchaîné quatre succès de suite sans prendre de buts.

Alors si au Vélodrome, la chaîne s'enraye, loin de ses terres, Marseille renait. Lens peut-il réussir à marquer face à Pau Lopez et faire tomber des Phocéens survoltés ?

2. Le RC Lens de retour au sommet

Wesley Said
Le RC Lens revient de nulle part. / Sylvain Lefevre/GettyImages

Le RC Lens revient des enfers. Les Sang et Or ont fêté la nouvelle année la tête sous l'eau. Dix rencontres sans victoire au sortir de l'année 2021 en Ligue 1. Franck Haise a remis ses joueurs sur le droit chemin. Une victoire dans le derby en Coupe de France (2P-2), deux autres contre le Stade Rennais (1-0) puis l'AS Saint-Etienne (1-2).

A domicile, dix rencontres disputées et un seul revers (0-1) à dénoter face au RC Strasbourg. Sinon, Lille, le PSG ou Rennes s'y sont cassés les dents cette saison.

3. Un duel tactique Haise/Sampaoli

Franck Haise
Franck Haise a mené son équipe vers le succès enfin. / Sylvain Lefevre/GettyImages

Un duel tactique se met en place. Franck Haise a retrouvé les clés de son système exigeant. L'entraîneur du RC Lens sait que sa formation est très demandeuse en énergie. Il a souvent adapté son dispositif à son adversaire comme contre Rennes (1-0). Plus de densité au milieu pour compenser des Lovro Majer ou Benjamin Bourigeaud très dynamiques.

Jorge Sampaoli a lui gros à jouer. Depuis quelques semaines, son travail se retrouve sous le feu des critiques. L'OM est un maitre dans l'art de la possession, un peu moins dans celui de la finition. Avec des stars à tous les niveaux, Marseille a trouvé une formule capable d'embêter chaque équipe de Ligue 1.

4. Une revanche à prendre pour les Marseillais

Jorge Sampaoli
Lens l'a emporté de justesse au Vélodrome. / CHRISTOPHE SIMON/GettyImages

A l'aller, la magnifique communion entre les deux publics n'avait pas permis à l'OM de ramener un nul. Une défaite douloureuse au Vélodrome (2-3) à la clé. Les supporters marseillais espéraient faire le déplacement nombreux à Lens afin de revivre cette émotion. Pas de déplacements pour eux mais une vengeance à prendre pour leurs gladiateurs.

5. L'Europe en ligne de mire

Dimitri Payet
Dimitri Payet espère emmener les siens vers la Ligue des Champions. / ROMAIN PERROCHEAU/GettyImages

Lens peut recoller avec le haut du tableau avec un troisième succès de suite. Le beau jeu prôné par Haise les a déjà propulsé à la lisière du top 5 synonyme d'Europe. Les Lensois viseront un nouveau résultat face à un cador comme l'OM.

Pour Marseille, objectif encore plus élevé. Les Phocéens ont misé leurs finances sur un podium en fin de saison. Une qualification en Ligue des Champions afin de stabiliser un projet ébranlé. Après des nuls successifs contre les gros poissons comme le PSG (0-0) ou Lille (1-1), la victoire est indispensable.

6. Un duel de stars Fofana/Payet

Seko Fofana
Seko Fofana / BSR Agency/GettyImages

Qui a la plus grosse star ? Seko Fofana comme Dimitri Payet marquent cet exercice de leur empreinte. Les deux capitaines de Lens et de l'OM s'affronteront à de nombreuses reprises dans l'entrejeu de Bollaert. Le plus gros vainqueur de ce duel aussi technique que tactique offrira un avantage certain aux siens.

Sans un exploit de leur part, les formations lensoises comme marseillaises semblent bien inoffensives. Une pression qui ne leur fait pas peur, au contraire. Huit buts et deux passes décisives pour Fofana, sept réalisations et dix caviars pour Payet cette saison.

facebooktwitterreddit