RC Lens

RC Lens : Clauss loue l'état d'esprit incroyable des Lensois

Steeven Occhipinti
Jonathan Clauss et le RC Lens ont encore surpris en Ligue 1.
Jonathan Clauss et le RC Lens ont encore surpris en Ligue 1. / Sylvain Lefevre/Getty Images
facebooktwitterreddit

Le RC Lens n'est pas prêt d'arrêter de surprendre en Ligue 1. Installés à la septième place du classement, les Sang et Or ont encore fait très fort lors de la réception de l'OM. Pourtant mené de deux buts à la pause, le club lensois a su s'en sortir avec un point (2-2). Jonathan Clauss n'a pas manqué de féliciter l'état d'esprit de ses coéquipiers.


Après seulement 23 journées, le RC Lens est déjà tout proche d'assurer son maintien. Une belle performance pour son retour dans l'élite du football tricolore. Et les hommes de Franck Haise peuvent encore nourrir de grandes ambitions dans cette seconde partie de saison, puisqu'ils sont à la septième place de la Ligue 1.

Jonathan Clauss fier de son équipe !

Les Sang et Or viennent d'ailleurs d'accrocher l'Olympique de Marseille. Un match qui était pourtant mal embarqué puisque le RC Lens était mené de deux buts à la pause.

Il a finalement su renverser la vapeur en seconde période, pour s'en sortir avec un point (2-2). En conférence de presse, Jonathan Clauss a loué l'état d'esprit de son équipe, même s'il y a quelques regrets :

"D’un côté, je suis frustré si on regarde le nombre d’occasions obtenues, la possession de balle, et en même temps il y a une grosse satisfaction par rapport à l’état d’esprit. Il a été incroyable. Nous nous sommes retrouvés menés 2-0 sans que cela soit vraiment mérité."

Pour avoir une force de caractère comme ça, il faut tirer un grand coup de chapeau à cette équipe. On prend du plaisir. Il y avait une grosse frustration d’être mené qui s’est changée en grosse envie de rétablir la vérité. On est revenu avec d’autres intentions. Et au final, même avec ce retournement de situation, on est presque frustrés."

Toujours dans la course à l'Europe, le RC Lens n'a certainement pas terminé de nous surprendre...

facebooktwitterreddit