Ligue 1

RC Lens - AS Monaco (2-4) : Les 6 leçons à retenir de la folle victoire monégasque

Thomas Clerbout
Monaco accède au 1/4 de finale de la Coupe de France
Monaco accède au 1/4 de finale de la Coupe de France / BSR Agency/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le RC Lens accueillait l'AS Monaco au stade Bollaert ce dimanche soir dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe de France. Au terme d'un match rocambolesque, les Monégasques ont douté face aux Lensois mais se qualifient pour les quarts de finale.


1. Domination stérile des sang et or

Jonathan Clauss
Les Lensois peuvent avoir des regrets.. / Soccrates Images/GettyImages

Les Lensois étaient pourtant bien rentrés dans leur match, affichant les mêmes idées de jeu qu'en championnat. La physionomie de la première période ne reflète pas le score à la pause (1-3). Seko Fofana a même faillit ouvrir le score d'une frappe de 30 mètres à la 5e minute de jeu. Seul le but poussif de Wesley Said suite à une frappe de Kakuta repoussée par le gardien monégasque vient éclaircir la première mi-temps cauchemardesque des sang et or.

Au retour des vestiaires, la tendance reste la même. Les Lensois dominent et parviennent à se créer quelques occasions. Rentré à la mi-temps, Kalimuendo fait parler son génie et réalise un enchaînement parfait à la 53e minute qui permet aux Lensois de revenir dans le match (2-3). Malheureusement, le score n'évoluera plus et les hommes de Franck Haise finiront par sortir de la Coupe de France avec des regrets. Avec 66% de possession de balle et 18 tirs tentés dont 12 cadrés, on peut comprendre leur frustration.

2. Jean Lucas décisif

Jean Lucas
Jean Lucas / BSR Agency/GettyImages

Match référence pour Jean Lucas ce dimanche face à Lens. Le milieu de terrain brésilien était partout. A la récupération, il a su s'imposer physiquement et gratter cinq ballons. Après un très bon travail de Gelson Martins à la 20e minute, le numéro 4 vient inscrire le but du 2-0 en faveur de Monaco seulement neuf minutes après le premier.

Il délivre aussi la passe décisive à Sofiane Diop sur une contre-attaque d'école et permet aux siens de rentrer aux vestiaires avec 3 buts au compteur. En bref, une belle prestation qui mérite d'être soulignée.

3. Monaco ultra tranchant

Sofiane Diop
On ne loupe pas à Monaco / BSR Agency/GettyImages

Dominés dans la possession du ballon, les Monégasques ont su concrétiser le peu d'occasions qu'ils ont eu. Profitant des espaces laissés sur les ailes par les pistons lensois positionnés très hauts en phase offensive, les hommes de Philippe Clément ont fait très mal en contre attaque.
Le deuxième but de Monaco en est l'illustration parfaite. En seulement 5 tirs cadrés, les Monégasques ont inscrits 4 buts et repartent avec la qualification. Véritable hold-up des Monégasques ce dimanche soir.

4. Quatre buts en une mi-temps

Sofiane Diop
Sofiane Diop / BSR Agency/GettyImages

On savait que ce match avait quelque chose de spécial, mais de là à imaginer quatre buts en une seule mi-temps, il fallait oser. On a assisté à une première mi-temps très loin des standards de la Ligue 1 actuellement.

Les deux équipes ont imposé un rythme très élevé dès le début du match. Même si Lens a eu la possession du ballon, le jeu proposé par Monaco n'avait rien de frileux. Ils ont au contraire su profiter des quelques erreurs lensoises et de leur qualités de percussions sur les ailes, pour venir inscrire trois buts en 29 minutes de jeu. Les Lensois n'en ont marqué qu'un, mais ce n'est pas les occasions qui manquaient. Une première mi-temps absolument spectaculaire.

5. Un scénario fou

Wesley Said
Wesley Said / BSR Agency/GettyImages

Le score ne parle pas de lui-même sur ce 1/8 de finale de Coupe de France. Malgré les quatre buts encaissés, ce sont bien les Lensois qui ont tenu le match pendant 90 minutes. Presque 20 tirs tentés en ayant le ballon 65% du temps, on peut appeler ça une bonne performance. Mais le score lui, n'est pas de cet avis. Sur chacune des erreurs commises par les sang et or, les Monégasques les ont sanctionné par un but.

Ainsi, seulement 4 tirs ont été cadrés par les joueurs du rocher et trois d'entre eux ont finit au fond. Le but de Kalimuendo à la 53e minute a redonné espoir aux Lensois mais ils ont butté sur un très bon Vito Mannone dans les cages en seconde période. Le gardien Monégasque repart de Bollaert avec 10 parades au compteur.

6. Ben Yedder voit double

Wissam Ben Yedder
Wissam Ben Yedder / Soccrates Images/GettyImages

Après un premier but remarquable de la tête suite à un centre déposé de Caio Henrique, le Français est venu enfoncer le clou et marquer le quatrième but des siens. Il a absolument ruiné tout espoir de "remontada" adverse avec ce but à la 88e minute de jeu. Il bénéficie d'une passe laser de Tchouaméni et vient mettre une frappe sans contrôle hors de portée de Jean-Louis Leca.

A côté de ses deux exploits, le numéro 10 monégasque a été très remuant, enchaînant les décrochages et les passes sur les ailes pour lancer ses coéquipiers dans le dos de la défense. Ses deux buts viennent récompenser les efforts fournis et font grimper son compteur but à cinq unités en Coupe de France.

facebooktwitterreddit