Ligue 1

Ranking : Le classement 90min des mercatos d'été 2022/23 des clubs de Ligue 1

Olivier Halloua
Alexandre Lacazette (OL), Vitinha (PSG) et Alexis Sanchez (OM) font partie des recrues de l'été en Ligue 1
Alexandre Lacazette (OL), Vitinha (PSG) et Alexis Sanchez (OM) font partie des recrues de l'été en Ligue 1 /
facebooktwitterreddit

Le mercato en Ligue 1 a fermé ses portes ce jeudi soir. Hormis en cas d'utilisations de jokers, plus aucune écurie tricolore ne peut acheter de joueurs jusqu'en janvier. Alors, l'heure est au bilan de ces deux mois et demi de tractations. Voici le classement de 90min pour les marchés orchestrés par les formations du championnat de France.

20. RC Strasbourg

Julien Stéphan
Julien Stéphan a perdu en qualité. / Eurasia Sport Images/GettyImages

Le dernier huitième de Ligue 1 sortait d'une grande saison avec un superbe contenu. Or, le projet du RC Strasbourg a battu de l'aile. Plusieurs éléments ont quitté le club comme Anthony Caci, Majeed Waris ou Mahamé Siby.

Au niveau des arrivées, c'est très faiblard avec le retour de Lucas Perrin et de Jean-Eudes Aholou, la signature libre de Thomas Delaine puis le prêt de Colin Dagba. Julien Stéphan a demandé des renforts, il n'en aura que très peu.

19. SCO Angers

FBL-FRA-LIGUE1-ANGERS-REIMS
Angers n'a pas gagné en qualité. / JEAN-FRANCOIS MONIER/GettyImages

Le SCO Angers a perdu de gros éléments avec les ventes de Mohamed-Ali Cho, Angelo Fulgini, Jimmy Cabot ou Enzo Ebosse. En contrepartie, les Angevins ont récupéré des éléments peu emballants sur le papier.

On retrouve un prospect avec Ousmane Camara, de l'expérience avec Cédric Hountondji et une seule belle pioche avec le retour d'Adrien Hunou en Ligue 1. Les autres renforts proviennent de Ligue 2 ou de championnats exotiques. Les premiers résultats sont poussifs et ça se comprend.

18. Clermont Foot

Pascal Gastien
Pascal Gastien a peu de renforts / Jean Catuffe/GettyImages

Pascal Gastien attendait des réponses aux nombreux départs de ses cadres. Mohamed Bayo a quitté le club, tout comme Salis Abdul Samed et Hountondji.

A ces opérations, peu de répondants avec des arrivées pour 1 million d'euros à chaque fois de Mateusz Wieteska et de Komnen Andric. On a aussi récupéré Maxime Gonalons pour de l'expérience et Mehdi Zeffane sans réelles convictions. Le Clermont Foot ne nous semble pas bien armé.

17. AC Ajaccio

Romain Hamouma
Romain Hamouma n'a pas tenu ses promesses. / Jean Catuffe/GettyImages

L'AC Ajaccio n'a pu récupéré que des trentenaires connaisseurs de la Ligue 1 comme Romain Hamouma ou Thomas Mangani. Le club corse avec peu de moyens n'a pas fait de miracles et se retrouve avec un effectif peu armé sur le papier pour se maintenir.

De plus, l'ACA a perdu Gédeon Kalulu et Jean-Philippe Krasso, deux armes fortes de la montée dans l'Elite.

16. ESTAC Troyes

FBL-FRA-LIGUE1-MONACO-TROYES
Troyes a tenté quelques coups. / VALERY HACHE/GettyImages

Troyes a tenté quelques coups malicieux. Le club géré par Manchester City a forcément plus de moyens à trouver de belle trouvailles. Wilson Ogobert et Thierno Baldé s'avèrent être de jolis coups jusqu'ici signés libres de surcroit.

L'ESTAC a aussi récupéré un jeune prodige Amar Abdirahman Ahmed dont on attend encore les débuts. Côté départs, beaucoup de joueurs laissés libres dont Jimmy Giraudon et à noter la belle vente de Giulian Biancone (10 M€). Difficile de juger outre-mesure vu le mastodonte qui tire les ficelles.

15. LOSC

Paulo Fonseca
Paulo Fonseca a peu recruté. / Gabriele Maltinti/GettyImages

Un mercato que l'on peut qualifier de chaotique pour le LOSC. Obligé de vende à tour de bras, Lille s'est séparée de Sven Botman (35 M€), Renato Sanches (15 M€), Amadou Onana (35 M€), Zeki Celik (10 M€) et Domgoj Bradaric (7 M€).

Que des cadres vendus à prix coutant pour une seule grosse arrivée : Mohamed Bayo. On se demande encore ce que vont donner André Gomes, Rémy Cabella, Jonas Martin ou Adam Ounas recrutés en conséquence. Des joueurs en perte de vitesse dont peu d'écuries voulaient entendre parler. Paulo Fonseca a du boulot...

14. FC Lorient

Les joueurs du FC Lorient.
Le FC Lorient a conservé quelques joueurs. / FRANCOIS LO PRESTI/GettyImages

Le FC Lorient a limité la casse avec un seul très gros départ durant ce mercato estival : Armand Laurienté vendu pour une dizaine de millions d'euros. D'autres éléments ont quitté le club mais avec une importance moindre. Terem Moffi est encore là et d'autres profils ont débarqué.

Adil Aouchiche, Gédéon Kalulu, Yvon Mvogo ou Montassar Talbi, que des joueurs qui peuvent faire évoluer le club dans le bon sens. Disons que le bilan est correct.

13. AJ Auxerre

Jean-Marc Furlan
Jean-Marc Furlan a eu quelques recrues. / GUILLAUME SOUVANT/GettyImages

L'AJ Auxerre avait peu de moyens pour renforcer son onze de manière significative. On retrouve quelques coups déjà payants comme Benoit Costil, Denys Bain et Nuno Da Costa (1 M€).

En conséquence, Jean-Marc Furlan n'a perdu que peu d'éléments présents lors de la montée depuis la Ligue 2. Carlens Arcus, Gautier Lloris et Iyad Mohamed sont partis libres. L'AJA a de quoi travailler dans le calme.

12. Montpellier HSC

Olivier Dall'Oglio
Olivier Dall'Oglio a le sourire. / Sebastian Frej/MB Media/GettyImages

Olivier Dall'Oglio ne pensait pas obtenir autant de joueurs, Laurent Nicollin lui a fait pas mal de surprises. On y retrouve Whabi Khazri, Arnaud Nordin, Christopher Jullien (1 M€) ou Bingourou Kamara. Ce sont des futurs titulaires habitués à la Ligue 1.

Le MHSC a aisément compensé les départs de Rémy Cabella, Florent Mollet, Junior Sambia et Mihailo Ristic. Un mercato maitrisé avec la conservation d'Elye Wahi et Téji Savanier.

11. Stade Brestois 29

Michel Der Zakarian
Michel Der Zakarian a de quoi faire. / LOIC VENANCE/GettyImages

Même si les résultats sont poussifs jusqu'ici, le Stade Brestois 29 a pourtant bien travaillé durant ce mercato. Brest a conservé Youcef Belaïli en recrutant aussi des profils plus expérimentés comme Pierre-Lees Melou (4 M€) ou Islam Slimani (libre). S'y rajoutent des prospects comme Karamoko Dembélé (libre), Achraf Dari (3 M€) ou Noah Fadiga (350 K€).

En ventes, que des départs libres de joueurs vieillissant ou pas forcément essentiels. Michel Der Zakarian doit faire mieux avec un effectif renforcé à chaque ligne.

10. Stade de Reims

Oscar Garcia Junyent
Oscar Garcia a eu de belles arrivées. / Quality Sport Images/GettyImages

Le Stade de Reims s'est donné les moyens de ses ambitions. Les Rémois ont lâché un chèque de dix millions d'euros sur Junya Ito, attaquant japonais de 29 ans. La défense centrale a obtenu deux jolis renforts avec Andreaw Gravillon (3 M€) et Emmanuel Agbadou (2,5 M€). Folarin Balogun, prodige d'Arsenal, a aussi débarqué en prêt.

De plus, le SDR a très bien vendu Wout Faes (17M€), El Bilal Touré (12M€) ou Predag Rajkovic (2M€). Maintenant, Oscar Garcia doit développer encore plus son système pour exploiter les forces de ses joueurs.

9. AS Monaco

Breel Embolo
Breel Embolo a déjà marqué les esprits. / ANP/GettyImages

L'AS Monaco a réalisé un mercato ambitieux mais tardif. Au niveau des arrivées, on retrouve trois gros noms : Breel Embolo (13 M€), Takumi Minamino (17 M€) et Mohamed Camara (15 M€). S'y rajoutent Malang Sarr en prêt et Thomas Didillon. Sur le papier, Philippe Clement a de quoi faire rugir la Principauté.

La sauce n'a pas pris aussi à cause du départ d'Aurélien Tchouaméni (80M€) très bien vendu mais remplacé mi août. Sofiane Diop a été cédé 22 millions d'euros également alors qu'il jouait peu. L'ASM a encore bien géré son mercato, en reproduisant malgré tout quelques erreurs récurrentes de calendrier.

8. FC Nantes

Antoine Kombouaré
Antoine Kombouaré a eu ce qu'il souhaitait. / Amir Levy/GettyImages

Les recrues sont correctes avec Mostafa Mohamed (prêt), Ignatius Ganago (4 M€), Evann Guessand (prêt) et Moussa Sissoko (libre). Ces arrivées compensent le départ libre de Randal Kolo-Muani, Wylan Cyprien (prêt) ou de Kalifa Koulibaly (libre).

En revanche, la forme du FC Nantes est surtout heureux d'avoir conservé ses stars : Ludovic Blas, Alban Lafont ou Quentin Merlin sont encore présents chez les Canaris. Antoine Kombouaré a lutté corps et âme pour un marché ambitieux, cela semble être le cas.

7. Stade Rennais

Bruno Génesio
Rennes a bien vendu. / LOIC VENANCE/GettyImages

Commençons par les départs du Stade Rennais qui ont conditionné les arrivées. Nayef Agued pour 35 millions d'euros, Mathys Tel pour 20 millions d'euros, Gaëtan Laborde pour 15 millions d'euros et Loic Badé en prêt avec option d'achat représentent les grosses ventes du SRFC. De belles opérations, remplacées encore tardivement pour certaines.

Amine Gouiri s'est engagé le dernier jour contre 28 M€, Arnaud Kalimuendo a débarqué pour 20 M€ tandis que la charnière centrale s'est renforcée d'Arthur Theate (20 M€), Christopher Wooh (9M€) et Joe Rodon en prêt. Steve Mandanda est aussi venu apporter son expérience dans les buts.

En clair, c'est du 1 pour 1 avec des prises de risques sur des jeunes joueurs. Saluons aussi la force de Rennes de conserver Lovro Majer et Martin Terrier.

6. Toulouse FC

Maxime Dupé
Le Toulouse FC a recruté intelligemment. / LIONEL BONAVENTURE/GettyImages

Qu'est-ce que cela travaille bien au Toulouse FC... Le Téfécé avait besoin de rafraichir son effectif avec de jeunes pousses. C'est chose faite avec des jolies prises comme Veljko Birmancevic (4,1 M€), Thijs Dallinga (2,5 M€), Zakaria Aboukhlal (2 M€) ou Oliver Zandén (1,5 M€). Des joueurs méconnus en France mais prometteurs et déjà décisifs.

Deux belles ventes aussi à noter pour Toulouse avec Nathan Ngoumou cédé 8 millions d'euros au Borussia Mönchengladbach et Bafodé Diakité pour 3 millions d'euros au LOSC. Les Toulousains ont de quoi se maintenir aisément.

5. OGC Nice

Nicolas Pépé
Nicolas Pépé est de retour. / Catherine Steenkeste/GettyImages

L'OGC Nice aurait pu se retrouver plus haut dans le classement si la majorité du mercato était intervenue plus tôt. Dans les deux dernières semaines, les Aiglons ont récupéré Nicolas Pépé en prêt, Sofiane Diop pour 22 M€, Gaëtan Laborde pour 15 M€ et Alexis Beka-Beka pou 12 M€.

Auparavant, Mattia Viti (13 M€) avait aussi rejoint le club pour parfaire ses qualités affichées à Empoli tout comme Kasper Schmeichel, gardien légendaire de Leicester. Nous émettons plus de réserves sur Rares Ilie (5 M€), Aaron Ramsey (libre) et Marcin Bulka (2 M€) dont l'utilité pourrait nous échapper.

Walter Benitez et Danilo ont été malheureusement laissés en fin de contrat mais bien remplacés. Amine Gouiri a été parfaitement vendu pour 28 millions d'euros dans le final. Il faut que la sauce prenne maintenant.

4. Olympique Lyonnais

Alexandre Lacazette
Alexandre Lacazette est de retour. / Eurasia Sport Images/GettyImages

Quel plaisir pour les supporters lyonnais ce mercato de l'OL ! Comment ne pas commencer par les deux retours qui semblaient impossibles ? Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso sont revenus libres avec l'ambition de gagner un titre à Lyon. Trois autres belles arrivées avec Nicolas Tagliafico et Johan Lepennant pour moins de 4,5 millions d'euros à chaque fois puis le grand retour de Tetê en prêt.

Afin de soutenir les finances rhodanienne instables, Jean-Michel Aulas a acté trois départs forts. Léo Dubois est parti pour 2,5 M€, Jason Denayer a été laissé en fin de bail et surtout Lucas Paqueta fut vendu pour 43 millions d'euros à West Ham. Un marché cohérent sans Coupe d'Europe.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce cinquième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 !Cliquez ici pour vous abonner au podcast

3. Olympique de Marseille

Pablo Longoria
Pablo Longoria a bien acheté. / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Au niveau des arrivées, Pablo Longoria a encore produit un travail monstre. On recense 12 recrutements pour l'Olympique de Marseille durant ce mercato. En ne citant que les gros coups, Chancel Mbemba (libre), Jonathan Clauss (7,5 M€), Samuel Gigot (libre), Nuno Tavares (prêt), Jordan Veretout (11 M€), Eric Bailly (prêt) Amine Harit (prêt) et Alexis Sanchez (libre) ont rejoint le club.

Issa Kaboré (prêt), Isaak Touré (7 M€) et Ruben Blanco (prêt) ont été recrutés pour compléter aussi la rotation.

Pour autant, les ventes restent un frein pour beaucoup de supporters. L'OM a cédé Duje Caleta-Car pour moins de 10 millions d'euros, Luan Peres pour 5 M€, Arkadiusz Milik en prêt payant et plusieurs stars comme Steve Mandanda ou Boubacar Kamara libres. La concurrence a été renforcée et les montants ne sont pas élevés. Longoria devra aussi s'expliquer sur Bamba Dieng certainement cédé pour 12 M€ à Nice...

2. RC Lens

Franck Haise
Franck Haise a conservé ses joueurs-phares. / Jean Catuffe/GettyImages

Quand on parle de clubs qui bossent bien, le RC Lens est évidemment à citer d'urgence. Les Sang et Or ont réussi à conserver et prolonger Seko Fofana contre toute attente.

De plus, le RCL a investi sur des profils prometteurs comme Loïs Openda (10 M€), Adam Buska (6 M€), Salis Abdul Samed (5 M€), Brice Samba (5 M€) ou Jean Onana (4 M€). De belles trouvailles adaptées aux principes de jeu de Franck Haise.

Au rayon des départs, c'est tout aussi intelligent. Lens a vendu Cheick Doucouré pour 23 millions d'euros, Jonathan Clauss pour 7,5 M€, Patrick Berg comme Ignatius Ganago à 4,5 unités et Simon Banza à 3 M€.

Au final, l'écurie nordiste se retrouve presque à équilibre avec un effectif pratiquement pas amoindri. Chapeau.

1. Paris Saint-Germain

Vitinha
Vitinha s'est imposé au PSG. / BSR Agency/GettyImages

Le Paris Saint-Germain a mis fin au bling-bling grâce à Luis Campos. Des joueurs de collectif ont débarqué comme Vitinha (41,5 M€), Fabian Ruiz (23 M€), Carlos Soler (18 M€), Renato Sanches (15 M€) et Nordi Mukiele (12 M€). Les postes ont été doublés grâce aux recrutements aussi de Hugo Ekitiké en prêt et avec le retour de Pablo Sarabia.

En ventes, c'est inespéré... Campos s'est séparé de presque tout le "loft". Thilo Kehrer, Alphonse Areola, Idrissa Gueye, Julian Draxler, Marcin Bulka, Abdou Diallo, Georginio Wijnaldum, Ander Herrera, Leandro Paredes, Edouard Michut, Colin Dagba ou Layvin Kurzawa sont partis définitivement ou en prêt. D'autres départs s'avèrent aussi peu douloureux avec ceux d'Arnaud Kalimuendo (20 M€), Eric Junior Dina-Ebimbe (prêt), Xavi Simons ou Angel Di Maria (libres tous les deux).

Enorme boulot de la nouvelle direction du PSG avec une seule fausse note : un renfort de plus était attendu en défense centrale pour assurer le système à trois.

facebooktwitterreddit