Fan Voice

Ranking des 6 prétendants au maintien qui se sont les mieux renforcés cet hiver en Ligue 1

Erwan Gendry
L'AS Saint-Etienne s'est bien renforcé
L'AS Saint-Etienne s'est bien renforcé / LOIC VENANCE/GettyImages
facebooktwitterreddit

Si en haut du classement de la Ligue 1, un trio de tête semble se détacher, la lutte pour le maintien s'annonce, une nouvelle fois, acharnée. Au lendemain de la fin du mercato hivernal, les équipes du bas de classement ont apporté des retouches à leur effectif dans l'espoir de faire la différence d'ici la 38ème journée.


À la veille de la 23ème journée de Ligue 1, les six derniers du classement se tiennent en six petits points. Un infime écart quand on sait qu'il ne reste que 18 matchs a jouer. C'est pourquoi il était important d'apporter de nouvelles retouches durant le mercato hivernal, afin d'aborder au mieux une deuxième partie de saison qui s'annonce excitante dans le bas de tableau.

1. Girondins de Bordeaux

FBL-FRA-LIGUE 1-BORDEAUX
Joshua Guilavogui est venu renforcer les rangs bordelais. / ROMAIN PERROCHEAU/GettyImages

Pire défense de Ligue 1 avec 53 buts encaissés en seulement 22 matchs, les Girondins de Bordeaux (17e avec 20 pts) se devaient de réagir en opérant à des changements dans son arrière-garde. Après avoir écarté Laurent Koscielny du groupe professionnel, les dirigeants bordelais sont allés chercher le Brésilien Marcelo, libre de tout contrat après son aventure Lyonnaise.

Le défenseur central de 34 ans aux 121 matchs de Ligue 1 sera épaulé par une autre recrue, Anel Ahmedhodzic. Décrit comme un joueur à haut potentiel, ce défenseur bosnien de 22 ans aura la lourde de tâche de maintenir à flot l'équipage bordelais.

Enfin, le board girondin a flairé un potentiel joli coup en se faisant prêter le très expérimenté, Joshua Guilavogui. À lui seul, le milieu défensif de 31 ans, comptabilise 184 matchs de Bundesliga et 121 rencontres de Ligue 1. Un pedigree qui fera probablement de l'ancien stéphanois un meneur dans le vestiaire bordelais.

2. L'AS Saint-Étienne

FBL-FRA-LIGUE1-SAINT-ETIENNE-LENS
Avec du sang neuf, Pascal Dupraz devra extirper les Verts de la zone rouge. / JEAN-PHILIPPE KSIAZEK/GettyImages


En total perdition, Saint-Étienne (20e avec 15 pts) est dans une situation complexe. Dernier de Ligue 1 et sans le moindre centime à dépenser, Pascal Dupraz & Co ont dû se creuser les méninges pour apporter du sang neuf à l'effectif des verts.

Pour compenser la blessure du gardien Etienne Green, le staff stéphanois a obtenu le précieux prêt de Paul Bernardoni. Un portier largement à la hauteur d'une lutte pour le maintien.

Libre de tout contrat depuis six mois, Eliaquim Mangala a rejoint le rang des Verts. À l'instar de Joshua Guilavogui, il aura un rôle de meneur de troupes pour maintenir l'espoir du maintien en fin de saison.

En quête de profondeur pour son effectif, Pascal Dupraz est allé chercher d'anciens joueurs de Ligue 1 partis tenter une expérience à l'étranger. Joris Gnagnon, Enzo Crivelli et Bakary Sakho pourraient faire la différence dans les matchs cruciaux.

3. L'ESTAC Troyes

FBL-FRA-LIGUE1-TROYES-BREST
Avec un nouvel entraîneur et de nouveaux éléments offensifs, Troyes vise l'assurance d'un maintien rapidement. / FRANCOIS NASCIMBENI/GettyImages


Le licenciement de Laurent Battles durant la trêve a rebattu toutes les cartes à Troyes (16e avec 20 pts). Son remplacement par Bruno Irles a causé, notamment, les départs de Jimmy Giraudon et Gabriel Mutombo.

Pour gagner en efficacité offensivement et s'éloigner au plus vite de la zone rouge, les dirigeants troyens ont réalisé de courageux paris dans le secteur offensif en obtenant les prêts de Lebo Mothiba et Iké Ugbo, un temps ciblé par l'OM.

4. FC Metz

FBL-FRA-LIGUE1-METZ-NICE
Si défensivement Antonetti a vu son effectif s'élargir, les options offensives sont toujours aussi réduites. / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN/GettyImages


Côté messins (18e avec 19 pts), la stratégie du mercato hivernal pose question. À la peine offensivement, les dirigeants messins ont décidé de se séparer de trois éléments offensifs (Cheikh Sabaly, Lamine Gueye et surtout Amine Bassi) sans pour autant les remplacer.

À l'inverse, Frédéric Antonetti a vu son secteur défensif renforcé par les arrivées d’Ibrahim Amadou, Louis Mafouta et Fali Candé, dont on dit le plus grand bien.

5. FC Lorient

FBL-FRA-LIGUE1-RENNES-LORIENT
Avec un faible recrutement, Christophe Pelissier devra bricoler avec les éléments déjà présents pour se maintenir. / JEAN-FRANCOIS MONIER/GettyImages


En Bretagne, Christophe Pelissier a vu l'arrivée d'un seul renfort offensif en la personne d'Ibrahima Koné et d'un milieu défensif Bonke Innocent, en provenance de Malmö.

Auteur d'un mercato très calme, Lorient (19e avec 17 pts) a quand même tenté de se renforcer, notamment, avec un nouveau portier. Un temps pressenti, Steve Mandanda a refusé de rejoindre la Bretagne.

6. Clermont Foot

FBL-FRA-LIGUE1-CLERMONT-RENNES
Seul Lucas Da Cunha est venu renforcer les rangs clermontois. / THIERRY ZOCCOLAN/GettyImages


Enfin, à Clermont, une seule arrivée et non des moindres : Lucas Da Cunha. Prêté par l'OGC Nice, l'ailier gauche a déjà été décisif lors de son premier match sous ses nouvelles couleurs (victoire 2-1 contre Rennes).

Un mercato calme côté clermontois mais pas forcément de bon augure pour un effectif en difficulté depuis fin octobre (2 victoires en 13 matchs).

facebooktwitterreddit