Ligue des Champions

Ramos se dit "prêt à mourir pour le PSG" avant le huitième face au Real Madrid

Quentin Gesp
Sergio Ramos va affronter ses anciens coéquipiers du Real.
Sergio Ramos va affronter ses anciens coéquipiers du Real. / John Berry/GettyImages
facebooktwitterreddit

Alors que le Paris Saint-Germain a hérité du Real Madrid en huitième de finale de Ligue des Champions, Sergio Ramos s'est exprimé sur la future confrontation entre son club actuel et son ancien club.


Il sera au centre de toutes les attentions en février et mars prochains. Pas épargné par les pépins physiques cette saison, Sergio Ramos a certainement coché deux dates dans son calendrier. Le défenseur central du Paris Saint-Germain va affronter son ancien club, le Real Madrid, en février et mars prochains.

Des retrouvailles pas forcément attendues aussi tôt pour l'ex-capitaine Merengue. Par l'UEFA non plus d'ailleurs. A Nyon, les destins croisés du Real Madrid et du PSG étaient amenés à croiser des chemins bien différents, dans un premier temps. D'abord à Lisbonne pour le Real, qui avait hérité de Benfica. Et ensuite à Manchester pour le club parisien, qui avait hérité de Manchester United.

"Le destin est capricieux"

Mais le loupé de l'UEFA a finalement permis un second tirage, liant le destin des deux clubs. Pour Sergio Ramos, "Manchester United est une équipe qui me plaisait bien comme adversaire, mais le tirage au sort a été invalidé", déclarait Ramos ce lundi.

"Le destin est capricieux et on va jouer contre Madrid. Évidemment, pour moi, c'est un mélange d'émotions. D'un côté, j'aurais aimé ne pas jouer ce match. Mais de l'autre, ça va être bien de revenir au Bernabeu, à la maison. "

Sergio Ramos

Un retour au bercail donc pour celui qui a vécu à Madrid "les meilleures années de (s)a vie", comme il le déclarait à l'issue du tirage au sort. Mais l'international espagnol (180 sélections) ne compte faire aucun cadeau à ses anciens partenaires. "Maintenant, il faut que je défende les couleurs de mon équipe, et s'il faut mourir pour le PSG, je le ferai", a-t-il déclaré. Le message est passé. Reste à savoir s'il sera apte à disputer au moins l'une des deux rencontres... Le néo-parisien n'a, pour rappel, pris part qu'à une seule rencontre avec son nouveau club.

facebooktwitterreddit