Olympique de Marseille

Quel avenir pour Duje Caleta-Car et Pol Lirola à l'OM ?

Olivier Halloua
Duje Caleta-Car devra partir cet été.
Duje Caleta-Car devra partir cet été. / John Berry/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'Olympique de Marseille doit encore régler deux dossiers internes durant ce mercato estival. Pablo Longoria s'apprête à prendre des décisions importantes pour Duje Caleta-Car et Pol Lirola, les deux indésirables de l'OM.

Les supporters s'emballent logiquement pour les arrivées. Le recrutement d'Isaak Touré et Chancel Mbemba semblent enthousiasmer des fans marseillais pourtant exigeants. Or, l'Olympique de Marseille a aussi deux autres chats à fouetter. En effet,, comme l'explique Le Phocéen, Pablo Longoria doit aussi s'occuper de deux potentielles ventes.

L'OM se trimballe deux boulets depuis quelques mois, qui parasitent aussi bien les performances que les achats du club.

Que faire de Caleta-Car et Lirola ?

En premier lieu, nous avons Duje Caleta-Car. L'international croate n'a plus la tête à Marseille comme nous pouvons le voir en préparation. Ses deux sorties en amical furent abyssales et sans saveur. A un an de la fin de son contrat, le "DCC" a deux solutions : se trouver un point de chute durant le mercato ou passer la saison en réserve. La direction ne veut aucun feuilleton de fin de bail comme pour Boubacar Kamara.

Au vu de son envie de disputer la Coupe du monde, il va certainement réfléchir à la sortie. Les Marseillais en voudraient au moins 10 millions d'euros mais devraient se résigner à la céder contre un peu moins.

Enfin, Pol Lirola entre en scène. Excellent les six premiers mois, le latéral espagnol a ensuite complètement disparu l'année dernière. Ce fut une saison blanche dont le public ne se remet pas. Acheté 9 millions d'euros, le piston droit ibérique a complètement perdu pied. Avec encore quatre années de contrat, ce sera difficile de le vendre pour le prix d'achat. Le système d'Igor Tudor pourrait le relancer même si ses deux premières rencontres furent tout aussi brouillonnes que Caleta-Car.

Pour Lirola, aucune solution miracle semble limpide. Il faudrait tout d'abord que le défenseur de 24 ans reprenne confiance et refasse du football sa grande priorité pour la fin 2022.

facebooktwitterreddit