Olympique de Marseille

Qarabag - OM (0-3) : Les notes de la qualification sérieuse des Phocéens en Conference League

Olivier Halloua
L'OM a ouvert le score grâce à Pape Gueye.
L'OM a ouvert le score grâce à Pape Gueye. / NICOLAS TUCAT/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'Olympique de Marseille a remporté ce match retour à Bakou (0-3). A la pause, l'OM menait. Pape Gueye a offert un avantage quasi décisif aux Phocéens. Dimitri Payet, encore à la baguette, lui a permis de se faufiler dans la surface. Qarabag a cru égaliser grâce à Wadji. Or, l'attaquant sénégalais avait marqué de la main. Gurban Gurbanov a incité son joueur à dire la vérité et ce malgré que l'arbitre validait le but. Un geste de fair-play salué évidemment.

En seconde période, Marseille a subi une grosse domination territoriale et compté sur un Steve Mandanda impérial. La technique du dos rond afin de valider son ticket pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa Conference League. Mattéo Guendouzi a conclu sa belle performance d'un nouveau but à l'entrée de surface. Konrad de la Fuente a ponctué lui-aussi d'une réalisation dans le temps additionnel. Une première victoire européenne à l'extérieur depuis près de cinq ans.


1. Steve Mandanda - 7/10

Steve Mandanda
Steve Mandanda / SYLVAIN THOMAS/GettyImages

Steve Mandanda a sorti plusieurs ballons chauds dans la surface de l'OM. L'international Français s'est interposé face à Wadji et Lozobic sur coup-franc direct. De nouvelles parades salvatrices comme à l'aller. Son rôle de capitaine a permis à Marseille d'éviter son but de la main.

2. Valentin Rongier - 6/10

Valentin Rongier
Valentin Rongier / Jonathan Moscrop/GettyImages

Valentin Rongier a proposé une première demi-heure de haute voltige. Le piston hybride de l'OM a renversé plusieurs fois le jeu dans la verticalité. Sa transversale du gauche a offert le but de Gueye. Toujours la même difficulté à contenir l'espace dans son dos.

3. William Saliba - 6/10

William Saliba
William Saliba / ANP/GettyImages

William Saliba demeure toujours le pompier de service. L'international Espoirs a permis de relancer proprement plusieurs ballons dans les couloirs. De plus, sa vitesse a compensé les petits gabarits du front azerbaïdjanais.

4. Duje Caleta-Car - 6/10

Duje Caleta-Car
Duje Caleta-Car / Jonathan Moscrop/GettyImages

Malgré une grosse faute à l'entrée de la surface, Duje Caleta-Car s'est bien rattrapé. L'international croate a réalisé deux énormes tacles pour empêcher des buts tout faits dans la surface. Une sérénité assumée dans ses seize mètres.

5. Luan Peres - 4/10

Luan Peres Petroni
Luan Peres / Jonathan Moscrop/GettyImages

Luan Peres a encore eu beaucoup de mal à contenir son vis-à-vis. Les longs ballons dans son dos ont créé de nombreux décalages comme à l'aller. Sans conséquences ce soir. Il faudra trouver des solutions, puisqu'il n'a pas pesé beaucoup plus en attaque.

6. Boubacar Kamara - 6,5/10

Boubacar Kamara
Boubacar Kamara / Jonathan Moscrop/GettyImages

Un travail de l'ombre incessant. Boubacar Kamara a fait du bien par son retour dans le onze. Un placement entre les lignes avec le ballon, des retours dans les pieds en transition et un rôle de troisième central sans la balle. Une maturité déconcertante.

7. Mattéo Guendouzi - 6,5/10

Mattéo Guendouzi
Mattéo Guendouzi / ANP/GettyImages

Moins en vue ces derniers matchs devant, Mattéo Guendouzi a compensé derrière. Une intelligence observée de positionnement et de transmissions pour rassurer sa défense. Il a récupéré plusieurs ballons chauds sur cette aile droite. Son but en fin de rencontre a récompensé sa rigueur permanente. Une de ses rares projections possibles vers l'avant.

8. Pape Gueye - 7/10

Pape Gueye
Pape Gueye / Seskim Photo/MB Media/GettyImages

Une partition presque parfaite pour le box-to-box. Pape Gueye a marqué le but qu'il fallait dans le premier quart d'heure. Ensuite, le champion d'Afrique a récupéré les fautes comme les balles dans toutes les zones. Un match plein plus haut sur le terrain ou même en sentinelle lorsque Kamara était en défense.

9. Bamba Dieng - 4,5/10

Bamba Dieng
Bamba Dieng / VALERY HACHE/GettyImages

A chaque fois qu'il est lancé dans le dos, Bamba Dieng a pu se rendre créatif. Malheureusement, son rendement a été faible dans l'ensemble. Ses replis défensifs ont été d'une grande qualité et constants face à un adversaire oppressant.

10. Dimitri Payet - 6/10

Dimitri Payet
Dimitri Payet / Jonathan Moscrop/GettyImages

Encore deux magnifiques passes décisives pour Dimitri Payet. Son rôle entre les lignes est d'une importance capitale. Or, nous regrettons ces nombreuses pertes de balle dangereuses en première période. Son impact est toujours déterminant sur le front marseillais.

11. Cédric Bakambu - 5/10

Cédric Bakambu
Cédric Bakambu / John Berry/GettyImages

Un match frustrant pour Cédric Bakambu. Très peu de ballons offensifs à se mettre sous la dent. Le peu à sa disposition ont été plutôt utilisés à bon escient. Son implication défensive a été totale pour un attaquant axial de métier.

facebooktwitterreddit