Paris Saint-Germain

PSG - Osaka (6-2) : Les 5 leçons à retenir de la démonstration parisienne

Yves-Alex M'para
Le PSG explose l'équipe d'Osaka (6-2) et termine sa tournée japonaise en toute beauté
Le PSG explose l'équipe d'Osaka (6-2) et termine sa tournée japonaise en toute beauté / Koji Watanabe/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le Paris Saint-Germain conclut en beauté sa tournée japonaise. Le club de la capitale a déroulé face à Osaka en s’imposant sur le score de 6 buts à 2. Une prestation de haute volée qui vient clôturer ce Japon Tour de la plus belle des manières et qui permet aux Parisiens de se projeter sereinement vers la prochaine rencontre face au FC Nantes ce dimanche pour le Trophée des Champions. Retour sur la démonstration offensive des Champions de France avec les principales leçons à retenir de ce large succès.


1. Un secteur offensif en pleine bourre

FBL-JPN-FRA-LIGUE1-PSG-OSAKA
6 buts à 2 pour le PSG avec des buts de Neymar, Messi, Sarabia et Kylian Mbappé. / TOSHIFUMI KITAMURA/GettyImages

Le secteur offensif du Paris Saint-Germain se porte bien. Tous les attaquants du club de la capitale ont fait le plein de confiance avant d’aborder les matches importants. Neymar, Leo Messi, Pablo Sarabia et Kylian Mbappé – entré en jeu en deuxième période – ont trouvé le chemin des filets et inscrit leur nom au tableau d’affichage. Christophe Galtier peut se réjouir de l'efficacité de ses joueurs offensifs.


2. Neymar en feu

Neymar Jr
Neymar a débloqué son compteur en inscrivant un doublé face à Osaka. / Koji Watanabe/GettyImages

Neymar monte en puissance de match en match. Inspiré lors de ses deux dernières sorties, le Brésilien a remis le couvert face à Osaka ce lundi. Double buteur et virevoltant dans ses enchainements, il a martyrisé les défenseurs adverses avec ses dribbles déroutants. Il a souvent cherché à mettre de la vitesse dans son jeu et à jouer vite vers l’avant pour faire la différence.

Si son avenir au Paris Saint-Germain n’est pas encore assuré, le Brésilien démontre à toutes ses sorties qu’il peut être un joueur phare de la saison. et qu'il n'est pas encore sur la fin. Un grand Neymar cette saison ?


3. Sarabia précieux !

FBL-JPN-FRA-LIGUE1-PSG-OSAKA
Comme face à Urawa, Pablo Sarabia a encore trouvé le chemin du but. / TOSHIFUMI KITAMURA/GettyImages

L’international espagnol va finir par se faire une place dans cet effectif rouge et bleu. Aligné dans une position d’attaquant droit dans un 3-4-1-2 par Christophe Galtier au coup d’envoi, Pablo Sarabia a une nouvelle fois fait preuve d’abnégation sur le terrain.

Buteur en première période, il a surtout été précieux dans le repli défensif mais aussi par son pressing intense sur l’adversaire. L’ancien joueur du Sporting Lisbonne surprend et pourrait finalement être très utile pour le manager français dans la rotation cette saison.


4. Le premier but de Nuno Mendes au PSG

FBL-JPN-FRA-LIGUE1-PSG-OSAKA
Premier but pour Nuno Mendes sous le maillot parisien. / TOSHIFUMI KITAMURA/GettyImages

Enfin ! Nuno Mendes se souviendra longtemps de ce lundi 25 juillet. Arrivé la saison dernière au sein du club francilien, le jeune portugais a trouvé pour la première fois le chemin des filets sous le maillot rouge et bleu. Une réalisation de toute beauté conclut du plat du pied gauche à la suite d’un service délicieux dans la profondeur de son partenaire en sélection portugaise Vitinha.


5. Des largesses défensives

Sergio Ramos
Malgré sa large victoire, les Parisiens ont connu quelques problèmes dans le secteur défensif. / Koji Watanabe/GettyImages

Deux buts encaissés par le Paris Saint-Germain face à Osaka. Soit le plus haut total depuis le début des matches de préparation. Malgré un festival offensif, les Parisiens n’ont pas complètement rassuré sur le plan défensif. S’il y a eu de bonnes choses dans cette partie, tout est encore perfectible pour l’arrière-garde parisienne.

Les Parisiens ont notamment du mal dans la gestion de la profondeur et à gérer les transitions rapides de leurs adversaires. Sergio Ramos, Presnel Kimpembe et Marquinhos sont souvent pris dans leur dos et sont rapidement mis en difficulté. Le staff parisien devra vite rectifier le tir avant la confrontation face au FC Nantes et le début du championnat dans quelques jours.


facebooktwitterreddit