Paris Saint-Germain

PSG : L'énorme polémique qui enflamme le Brésil au sujet de Neymar

Julien  Sournies
Neymar lors de la rencontre face à Osaka.
Neymar lors de la rencontre face à Osaka. / Masashi Hara/GettyImages
facebooktwitterreddit

Lors de l'ultime match de pré-saison contre le Gamba Osaka, Neymar a fait l'objet de nombreuses critiques concernant une potentielle simulation et un penalty "fantôme" amenant au premier but de la partie. Par la suite, une polémique a débuté au Brésil et un clash a même découlé entre le clan du joueur et un média brésilien.

Une action anodine qui n'a pourtant pas manqué de susciter les débats. À l'occasion de la troisième et dernière rencontre de pré-saison au Japon, le PSG s'est imposé contre le Gamba Osaka (6-2). Mais le détail qui a attiré l'oeil des spectateurs concerne l'action menant au deuxième but.

Avant que le pénalty ne soit sifflé, Neymar est tombé lors d'une intervention défensive d'un défenseur japonais. Certains estiment une simulation de la part du Brésilien, alors que d'autres trouvent la réaction de l'ancien de Santos logique et justifiée. Mais visiblement, même son propre pays ne semble pas soutenir sa vedette.

Un pénalty "fantôme" transformé en une simulation grotesque

Il est vrai, l'ancien catalan a une réputation d'un joueur tombant facilement au moindre contact. Et cela, la presse brésilienne n'a pas manqué de le souligner. En effet, le média le plus populaire du pays Globo, a évoqué : "un pénalty fantôme". Dans la foulée, le principal concerné n'a pas tardé à réagir sur son compte Twitter. "Fantôme ? Globo fait du Globo... il m'a touché et il y'a pénalty. Encore des gens qui n'ont jamais tapé dans un ballon et qui continuent à faire des articles de merde", a-t-il écrit.

Un clash a donc découlé entre le joueur et le média. Suite à la réponse du joueur, Globo a écrit un édito cinglant et moqueur, dans lequel le consultant André Ryzek précise que le problème ne se situe pas dans le fait de savoir si le joueur l'a touché ou non mais bel et bien sa réaction jugée excessive.

Le père de Neymar s'est lui-aussi mêlé au clash. Ce dernier a répondu à l'édito de Globo en disant qu'un arbitre avait revu l'action et que le coup était bel et bien réel. Alors qu'initialement, le média soulignait un penalty "fantôme" et en aucun cas une soi-disante simulation. Au final, Globo a modifié son article en parlant d'une "simulation grotesque". Lunaire.

facebooktwitterreddit