Paris Saint-Germain

PSG - Augsburg (2-1) : les 5 leçons à retenir de la victoire sur le fil des Parisiens

Jessé Otrante
Les Parisiens remportent leur match amical
Les Parisiens remportent leur match amical / GUILLAUME SOUVANT/Getty Images
facebooktwitterreddit

Pour ce troisième match amical, le Paris Saint-Germain s'est imposé sur le score de 2-1 contre Augsburg. Une rencontre où certains Parisiens se sont mis en valeur, surtout des jeunes. Tandis que certains éléments expérimentés ont été décevants.


1. Paris gagne sur le fil

FBL-FRA-PSG-AUGSBURG-FRIENDLY
Le PSG gagne son match / GUILLAUME SOUVANT/Getty Images

Le PSG a fini par l'emporter avec un score de 2-1 face à Augsburg. Avec de nombreux joueurs peu expérimentés, les Parisiens ont d'abord subit les offensives d'Augsburg. Heureusement, des joueurs comme Gueye, Simons et Gharbi ont livré une bonne performance.

Draxler se chargera d'ouvrir le score à la 61ème minute, mais cinq minutes plus tard, les Allemands égalisent via Niederlechner. Alors que la fin du match approchait, le PSG finira par gagner le match grâce à un csc de Gouweleeuw dans les dernières secondes.

2. Ismaël Gharbi continue de séduire

FBL-FRA-PSG-AUGSBURG-FRIENDLY
Gharbi au milieu de la photo a été très remuant / GUILLAUME SOUVANT/Getty Images

Sans doute le joueur le plus en vue dans cette rencontre. Déjà séduisant contre Le Mans et Chambly, Ismael Gharbi a été une nouvelle fois un des Parisiens les plus dangereux dans cette rencontre. Au moment où le PSG avait dû mal à exister, le joueur de 17 ans a essayé d'enflammer la rencontre.

On peut souligner cette bonne tentative cadrée mais arrêtée par le gardien à la 29ème minute. Moins en vue en deuxième période, Gharbi a dû sortir à cause de crampes.

3. Eric Junior Dina Ebimbe se met en valeur

FBL-FRA-PSG-AUGSBURG-FRIENDLY
Ebimbe prend du galon / GUILLAUME SOUVANT/Getty Images

Posté dans une position assez avancée au milieu en première période, Eric Junior Dina Ebimbe a été peu en vue dans un premier temps. Le joueur de 20 ans avait l'air d'être peu à l'aise dans cette position de milieu assez offensif.

Les choses ont changé après la pause, où Pochettino a fait reculer son joueur. Un choix judicieux puisque Dina Ebimbe s'est montré en valeur. L'ancien de Dijon est décisif avec une longue accélération ayant conduit à une passe décisive pour Julian Draxler à la 61ème minute.

4. Une défense peu rassurante

Abdou Diallo
Abdou Diallo peu rassurant en défense / John Berry/Getty Images

On ne peut pas dire que la défense du PSG ait été rassurante. La relance ratée de Bitshiabu à la troisième minute, certes sans conséquence était un signe de la fébrilité défensive du club français.

Si par la suite, le joueur de 16 ans a gagné en confiance, Abdou Diallo et Thilo Kehrer ne se sont pas montré rassurants. Joueurs expérimentés dans ce secteur de jeu, l'Allemand et le Français ont commis quelques erreurs évitables.

Heureusement que Keylor Navas était en forme en étant décisif sur des tentatives allemandes. Il ne peut rien sur le but d'Augsburg.

5. Icardi et Draxler décevants

Mauro Icardi
Mauro Icardi transparent face à Augsburg / Catherine Steenkeste/Getty Images

Comme à son habitude, Icardi a attendu les ballons dans la surface, mais devant l'organisation d'Augsburg, l'Argentin a rarement vu le ballon. À tel point qu'il n'a pas eu d'occasions à se mettre sous la dent. C'est le genre de rencontre où l'ancien de l'Inter Milan aurait pu décrocher et aller chercher les ballons.

Malgré son but, Julian Draxler n'a pas été flamboyant dans cette rencontre. On sent que l'Allemand est au-dessus du lot techniquement, mais l'attaquant ne s'est pas assez montré dans cette rencontre, à l'inverse d'Ismaël Gharbi.

facebooktwitterreddit