PSG - Angers (5-0) : Les 4 leçons à retenir du festival parisien

Jean Dubas
Icardi a inscrit un triplé contre Angers
Icardi a inscrit un triplé contre Angers / FRANCK FIFE/Getty Images
facebooktwitterreddit

Grâce à un Icardi des grands jours, auteur d'un triplé, le PSG a étrillé Angers et se qualifie sans soucis pour les demi-finales de la Coupe de France.


1. Colin "Alves" Dagba

FBL-FRA-CUP-PSG-ANGERS
Dagba monte en puissance en cette fin de saison / FRANCK FIFE/Getty Images

Le jeune latéral droit du Paris Saint-Germain a décidément pris en galons depuis son match retour contre le Bayern Munich mardi dernier. Auteur d'un formidable rush dans la défense angevine amenant au but de Manceau contre son camp, Colin Dagba se montre de plus en plus comme une véritable alternative à son poste. Comparé à Dani Alves sur les réseaux face à Angers, l'international espoirs a certainement un peu plus tapé dans l'oeil de Pochettino.

2. Mauro Icardi enchaîne

FBL-FRA-CUP-PSG-ANGERS
Icardi a encore frappé contre Angers / FRANCK FIFE/Getty Images

Salvateur lors du succès parisien contre Saint-Etienne ce week-end, Mauro Icardi a confirmé son retour en forme contre Angers. Triple buteur (9e, 68e, 90e) , l'Argentin montre qu'il se remet bien de ses récentes blessures et sera sans aucun doute un atout de poids pour la fin de saison à suspens du PSG.

3. Un Fulgini vous manque et tout est dépeuplé

Angelo Fulgini
L'absence de Fulgini se fait ressentir à Angers / Marcio Machado/Getty Images

Contre le PSG, Angers a eu certains coups à jouer. Les hommes de Stéphane Moulins ont cependant manqué un peu de liant au milieu. Sans son maître à jouer (blessé), les Angevins n'ont pas bien senti le peu de coups auxquels ils ont eu le droit avant de prendre l'eau en fin de match.

4. Le PSG fait le plein de confiance, de buts et d'assurance technique

Contre Angers, le PSG a fait le travail (et plus encore) sans trembler. Les hommes de Mauricio Pochettino se sont fait plaisir dans tous les sens du terme.

Faciles techniquement à l'image des grigris de Neymar, de la passe décisive en coup du foulard de Di Maria ou du rush de Dagba, les Parisiens ont fait le plein de confiance avant d'affronter Manchester City la semaine prochaine en demi-finales aller de la Ligue des champions.

Surtout, l'infirmerie ne s'est pas garnie malgré les 70 minutes jouées par Di Maria, Kean ou encore Neymar. De quoi se rassurer à une semaine d'un nouveau choc décisif vers le graal.

facebooktwitterreddit