Premier League : Les 6 artisans de la sensation Aston Villa

Nelio Da Silva
Aston Villa est l'une des bonnes surprises de ce début de saison de Premier League.
Aston Villa est l'une des bonnes surprises de ce début de saison de Premier League. / Pool/Getty Images
facebooktwitterreddit

Invité surprise du Top 5 de Premier League, Aston Villa détonne en cette période de Boxing Day. 5es avec 26 points en 14 journées, les Villans, sauvés de justesse de la relégation la saison dernière, rêvent légitimement d'Europe. Si les hommes de Dean Smith réalisent un début d’exercice surprenant, illustré par ce 7-2 infligé à Liverpool, ils le doivent en particulier à plusieurs de leurs joueurs.


1. Jack Grealish

Jack Grealish est le facteur X de cette équipe d'Aston Villa.
Jack Grealish est le facteur X de cette équipe d'Aston Villa. / Malcolm Couzens/Getty Images

Comment évoquer Aston Villa sans parler du capitaine de cette équipe : Jack Grealish. À 25 ans, il tutoie les sommets dans le club de sa ville natale. En moyenne, Jack Grealish réalise 3,1 dribbles et 3,6 passes clés chaque match. Un apport offensif qui lui permet de compter 8 offrandes et 5 buts en 14 journées de Premier League.

Le néo-international anglais est la touche technique d’Aston Villa. Véritable enfant du club et lié au club de Birmingham jusqu’en 2025, Grealish enchaîne les bonnes performances au point que son nom soit souvent envoyé dans les grosses écuries du championnat. Le facteur X de cette équipe. 

2. Emiliano Martinez

Emiliano est le dernier rempart de la deuxième meilleure défense de Premier League.
Emiliano est le dernier rempart de la deuxième meilleure défense de Premier League. / Visionhaus/Getty Images

Il est le symbole des recrues qui se sont bien adaptées à Aston Villa. Arrivé d’Arsenal cet été, le gardien argentin a prouvé que sa défense pouvait s’appuyer sur lui. En témoigne notamment son penalty repoussé face à Sheffield en septembre dernier.

Un total de 8 clean sheets à mettre à son actif pour seulement 14 buts encaissés en autant de rencontres. Aston Villa est la deuxième meilleure défense de Premier League et Emiliano Martinez en est le dernier rempart.

3. Ollie Watkins

Lui aussi recruté cet été, Ollie Watkins a justifié les 31 millions d’euros qu’Aston Villa a investi pour s’attacher ses services. Même s’il subit quelque peu une baisse de régime ces dernières semaines, l’ancien attaquant de Brentford est le meilleur buteur du club avec 6 réalisations. 

4. Anwar El-Ghazi

El-Ghazi connaît une trajectoire inverse à celle de Watkins. L’ancien Lillois a débuté la saison sur le banc des Villans avant de réaliser de bonnes rentrées en jeu et de s’installer dans le onze de départ de Dean Smith.

Quatre buts lors de ses trois derniers matchs. Il est facile de pronostiquer qu’Anwar El-Ghazi débutera davantage de matchs que lors de la première partie de championnat.

5. La charnière Konsa-Mings

La charnière Kosa-Ming contre Wolverhampton.
La charnière Kosa-Ming contre Wolverhampton. / Sam Bagnall - AMA/Getty Images

Véritables gardiens du temple. Ils forment une paire de défenseurs très complémentaire. Tyrone Mings est le véritable leader de la ligne arrière des Villans alors que Ezri Konsa est l’un des défenseurs les plus prometteurs de Premier League à seulement 23 ans.

Ces deux-là sont grandement responsables de la stabilité retrouvée par Villa. Cette saison, le club de Birmingham est le seul club à n’avoir concédé aucun point après avoir mené au score. Une donnée révélatrice de l’équilibre trouvé par Dean Smith. Ces deux-là ont contribué à garder ces résultats. 

facebooktwitterreddit