Olympique de Marseille

Pourquoi le mercato de l'OM est au point mort

Olivier Halloua
Pablo Longoria n'arrive pas à avancer.
Pablo Longoria n'arrive pas à avancer. / John Berry/GettyImages
facebooktwitterreddit

Alors que l'Olympique Lyonnais, l'AS Monaco, le Stade Rennais et le LOSC se renforcent durant ce mercato estival, l'Olympique de Marseille reste en retrait. Les nombreux rebondissements du mois de juin ont changé les plans de l'OM.

A quoi joue l'Olympique de Marseille ? Depuis un mois et demi de mercato, l'OM n'a enregistré qu'une seule recrue, avec Isaak Touré. Samuel Gigot avait déjà signé l'hiver dernier et le reste des dossiers peine à avancer. Dès lors, l'OM se retrouve dans une situation de statut quo que les supporters ont du mal à avaler.

L'inquiétude monte clairement d'un cran dans les rues de Marseille. Pourtant, plusieurs raisons peuvent expliquer ce début de marché estival au ralenti.

L'OM ne veut pas acheter à prix coûtant

Comme nous le rapporte Le Phocéen, le mois de juin chaotique a bouleversé les attentes marseillaises. En quelques semaines, Pablo Longoria a perdu Jorge Sampaoli, a dû recruter en urgence Igor Tudor, a géré le long dossier DNCG et a dû remplacer à la hâte Mauro Camoranesi, adjoint démissionnaire.

S'y ajoutent encore des finances instables qui n'arrangent pas les choses pour un président marseillais en difficulté. Longoria avait prévenu en conférence de presse que le marché serait long et que les dossiers mettraient du temps à se ficeler. L'OM ne veut pas acheter à prix coûtant et prend son temps.

Malgré tout, le média local nous informe qu'un recrutement audacieux est attendu dans les dix prochains jours. Une première arrivée qui en appellerait au moins trois autres jusqu'à la fin août. Il faudra de sacrés noms pour convaincre des fans exigeants comme toujours.

facebooktwitterreddit