FC Barcelone

Pourquoi le FC Barcelone a à tout prix besoin d'un numéro 9

Olivier Halloua
Xavi Hernandez a besoin d'un neuf.
Xavi Hernandez a besoin d'un neuf. / Soccrates Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

Face à Naples, le FC Barcelone a tourné en rond. Un circuit autour des buts s'est mis en place sans vraiment mettre en danger l'adversaire. Cible prioritaire du mercato, aucun vrai neuf n'a débarqué dans l'effectif de Xavi Hernandez cet hiver. Aujourd'hui, cela représente un manque pour le onze des Blaugrana. C'est pourquoi nous pensons que le Barça doit remuer ciel et terre pour en signer un dès cet été.


Le FC Barcelone n'a plus le temps de réfléchir. Cet hiver, le manque de moyen a empêché le recrutement d'un cador des surfaces. Le prochain mercato doit s'inscrire dans une autre dynamique. Sans un neuf de qualité, le FCB court à sa perte dans son projet de renaissance.

Aubameyang et Depay limités

Le Barça pensait obtenir des attaquants de classe à l'été 2021. La direction a enrôlé Memphis Depay et Sergio Agüero. Deux profils intéressants. L'un a passé la moitié de son temps à l'infirmerie et l'autre a malheureusement dû mettre fin à sa carrière. L'ancien Lyonnais a marqué huit buts certes. Trois l'ont été sur penalty. On a ressenti une gêne tout aussi immense pour lui de trouver les espaces nécessaires. Jusqu'à la fin janvier, Xavi était obligé d'aligner Ferran Torres ou Ousmane Dembélé à la pointe de son front offensif.

Contre le Napoli, un autre gladiateur s'est risqué. Le terrible Pierre-Emerick Aubameyang a marqué le coup. Dans ce système, l'international gabonais a multiplié les erreurs. Des passes mal assurées, aucune frappe cadrée et un manque de coordination avec le reste de l'équipe. Comme pressenti, le "PEA" devra batailler pour s'habituer au style des Blaugrana. Luuk De Jong a évidemment démontré plus de choses en cinq minutes. Un pur buteur qui a patienté des centres précis pour les dévier. Un peu limité, mais il démontre qu'il manque un type de joueur au tacticien catalan.

Un front inoffensif

En Liga, les statistiques offensives du FC Barcelone demeurent correctes. 38 pions plantés en 23 rencontres par exemple. Un bilan intéressant pour n'importe quelle écurie ibérique. Pour les Barcelonnais, nous sommes sur la moyenne basse. La saison dernière, Lionel Messi et ses coéquipiers arrivaient à maintenir une moyenne de plus de deux buts par match. Cette saison, nous en sommes loin.

En Ligue des Champions, cette donnée est encore plus flagrante. Depay n'a pas marqué alors qu'il a disputé les six rencontres. Au total, accrochez-vous.. Deux réalisations sur toute la phase de groupes. Toutes face au Dynamo Kiev (1-0 à chaque fois) et aucune face au Benfica Lisbonne ou le Bayern Munich. Avec un tel désert offensif, comment voulez-vous filer en huitièmes de finale de C1 ?

Seuls deux joueurs de l'effectif dépassent ou égalent les cinq buts toutes compétitions confondues : Memphis et De Jong (8 et 5 respectivement).

La Masia n'en forme plus

Enfin, la solution pourrait provenir de la Masia. Forcé de constater que le célèbre centre de formation catalan a le don de former des milieux techniques. Dans les petits espaces, de gros noms que Gavi ou Nico voire même Pedri (qui a fait quelques mois là-bas) maitrisent l'art de dribbler et de distribuer. En revanche, difficile de ressortir un grand buteur formé dans cette école lors de la dernière décennie.

Il faudra certainement recruter. Peut-être cher mais l'occasion en vaut la chandelle à coup sûr. Avec un artificier prolifique, cette formation catalane passerait un cap singulier. En attendant l'été, patience avec des Aubameyang, De Jong ou Depay irréguliers.

facebooktwitterreddit