Paris Saint-Germain

Pochettino agacé par les questions sur son style de jeu

Par Dridi Amichi
Mauricio Pochettino se confie
Mauricio Pochettino se confie / Eurasia Sport Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'entraîneur du Paris Saint Germain, Mauricio Pochettino, a accordé un entretien au journal l'Équipe. Le technicien argentin évoque notamment les questions sur son style de jeu depuis son arrivée au sein du club de la capitale.

Arrivé au PSG en janvier dernier, Mauricio Pochettino est critiqué pour le manque d'identité de son équipe. Alors que le PSG est leader de la Ligue 1 et bien parti pour se qualifiier pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le club parisien peine à convaincre lors des rencontres.

Souvent dominés, les joueurs parisiens s'en remettent à leurs qualités individuelles, et ne survolent pas leurs matchs grâce à leur jeu collectif. Interrogé sur son style de jeu par l'Équipe, Mauricio Pochettino a laissé transparaître son agacement.

"Un certain manque de respect"

"Je le dis avec beaucoup de respect, mais cette question traduit un certain manque de respect. C'est comme si je vous disais que vous n'aviez pas de style dans votre écriture. Bien sûr que vous en avez un, vous êtes professionnel et c'est pour ca que vous êtes assis là. Tout entraîneur, au plus haut niveau comme en amateur, a un style" , a-t-il déclaré.

Avant d'ajouter : "Quand tu travailles pour devenir entraineur, tu développes ton style: tes goûts, ton management, tes méthodes avec ton staff. On est un staff qui a un style défini, une philosophie, des idées. Après, la question est de savoir comment et à quel moment tu peux mettre en œuvre ce qui te correspond vraiment. Et ca, ca dé pend des exigences du club, comme on le disait tout à l'heure. Si vous regardez ce qu'on a fait à l'Espanyol, à Southampton ou à Tottenham, vous verrez le style de jeu qui nous plaît. Si vous regardez un match de notre première et de notre troisième saison à Tottenham, ce n'est pas la même chose. Parce qu'il ya eu une stratégie pour en arriver là."

facebooktwitterreddit