AS Monaco

Philippe Clement enrage contre l'arbitrage après AS Monaco-PSV Eindhoven

Quentin Gesp
Philippe Clement n'a pas digéré la décision de ne pas accorder de penalty à l'AS Monaco
Philippe Clement n'a pas digéré la décision de ne pas accorder de penalty à l'AS Monaco / VALERY HACHE/GettyImages
facebooktwitterreddit

Contraint au nul par le PSV Eindhoven lors de la manche aller du troisième tour de qualification pour la Ligue des Champions, l'AS Monaco peut nourrir des regrets. D'autant qu'un penalty aurait pu changer la donne. Philippe Clement n'en décolère pas.

C'est un fait de match qui aurait changé bien des choses pour l'AS Monaco. A Louis-II ce mardi, l'AS Monaco n'est pas parvenue à prendre le meilleur lors de la manche aller du troisième tour de qualification pour la Ligue des Champions.

Face au PSV Eindhoven, l'ASM n'a pourtant pas démérité et a longtemps dominé, sans parvenir à faire la différence. C'est pourtant un penalty qui aurait pu permettre aux Rouge et Blanc de prendre les devants en première période.

Après une main en pleine surface d'Armando Obispo, l'arbitre Davide Massa est allé consulter la VAR avant de finalement décider de ne pas accorder de penalty à l'ASM. Une décision qui a fait enrager Philippe Clement et l'ensemble des asémistes.

Philippe Clement peste après le penalty non-accordé

En conférence de presse d'après-match, l'entraîneur belge n'a pas caché son étonnement. "Le pénalty pas accordé à Monaco ? L'arbitre m'a dit à la mi-temps qu'il n'y avait pas pénalty. On va voir comment l'UEFA va harmoniser ça. Là, le bras n'est pas le long du corps. Pour moi, entraîneur de Monaco, c'était pénalty", a-t-il déclaré.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce troisième épisode avec Davy Diamant, Quentin Gesp et Alexis Amsellem, on va établir notre Top et Flop 3 des recrues de l'OM des années 2010 !Cliquez ici pour vous abonner au podcast.

Côté contenu, Philippe Clement préfère voir le positif. "On ne peut pas avoir de regret. Les joueurs ont tout donné, la mentalité était bonne. La première mi-temps était fermée. On a poussé mais sur sa première bonne action, le PSV a marqué. L'équipe a ensuite très bien réagi et, surtout, de la façon que je veux. On a dominé la deuxième mi-temps." Rendez-vous mardi prochain au Philips Stadion (20h30).

facebooktwitterreddit