Équipe de France

Patrice Evra regrette de ne pas avoir choisi la sélection sénégalaise

Olivier Halloua
Patrice Evra fait polémique.
Patrice Evra fait polémique. / Eric Alonso/GettyImages
facebooktwitterreddit

En déplacement du côté du Ghana, Patrice Evra a fait polémique en France en déclarant regretter d'avoir choisi d'évoluer pour les Bleus. L'ancien international français aurait préféré opter pour le Sénégal, avec le recul.

Cela faisait longtemps que Patrice Evra ne nous avait pas régalé par ses interventions. L'ancien international français était en voyage du côté du Ghana cette semaine. Interrogé par Sports Brief, le latéral légendaire des Bleus a fait une sortie incroyable concernant son choix de sélection.

Natif de Dakar, il regretterait de ne pas avoir opté pour le Sénégal plutôt que pour la France pour sa carrière internationale.

Une déclaration encore polémique d'Evra

Il explique ce qui motive sa mise au point en 2022. "Si je pouvais revenir en arrière, je choisirais de représenter mon pays natal, le Sénégal, au lieu de la France. Quand j’étais jeune, mes parents m’ont donné la chance de choisir mon équipe nationale et parce que j’ai grandi en France, j’ai choisi la France. Mais j’ai compris plus tard que choisir mon propre pays est devenu politique. L’une des leçons douloureuses que j’ai apprises avec ce choix est que lorsque vous jouez bien et que vous gagnez, vous êtes Français; quand l’équipe perd, vous êtes considéré comme Sénégalais", a scandé Evra.

Evidemment, ces mots ont eu un effet d'un tremblement de terre. On rappelle que la légende de Manchester United a accumulé 81 sélections avec la nation tricolore et était le capitaine pendant de nombreuses années.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce sixième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit