Fan Voice

Paris Saint-Germain - AS Saint-Etienne (3-1) : Les 5 leçons à retenir du succès des Parisiens

Quentin Gesp
Le PSG est parvenu à l'emporter ce samedi face à Saint-Etienne en Ligue 1
Le PSG est parvenu à l'emporter ce samedi face à Saint-Etienne en Ligue 1 / FRANCK FIFE/GettyImages
facebooktwitterreddit

Au terme d'un match globalement maîtrisé, le Paris Saint-Germain est parvenu à l'emporter ce samedi sur sa pelouse face à l'AS Saint-Etienne, dans le cadre de la 26ème journée de Ligue 1 (3-1). Une victoire avec la manière, à laquelle le trio offensif a grandement participé.


1. Messi, c'est enfin lui

FBL-FRA-LIGUE1-PSG-SAINT-ETIENNE
Leo Messi a livré une bien belle partie face à Saint-Etienne ce samedi / FRANCK FIFE/GettyImages

Et s'il tenait enfin son match référence avec le PSG ? Décrié pour ses performantes décevantes ces dernières semaines, Lionel Messi a peut-être enfin trouvé la clé. Le meneur de jeu argentin, directement impliqué sur les deux premiers buts parisiens, a aussi livré une performance d'ensemble de belle facture. Très présent, il a constamment créé le danger face au bloc bas stéphanois. Il sonne la révolte en fin de première période, permettant à Kylian Mbappé de remettre les deux équipes à hauteur. Lors du deuxième acte, il part dans une série de dribbles avant de décaler Mbappé sur sa droite. Un but qui rappellera certaines de ses illuminations du temps du FC Barcelone. Il a été acclamé par le Parc des Princes. Prometteur.


2. Mbappé, c'est toujours lui

FBL-FRA-LIGUE1-PSG-SAINT-ETIENNE
Kylian Mbappé a encore répondu présent / FRANCK FIFE/GettyImages

Que dire... Les superlatifs manquent pour qualifier les récentes performances de Kylian Mbappé. Appelé à prolonger par une banderole déployée par les Ultras parisiens ce samedi, le natif de Bondy a encore répondu présent. Comme toujours. Servi par Messi, il a fait parler sa vitesse pour devancer Mangala et finir en trompant Bernardoni, pas exempt de tout reproche sur le coup. Sur le deuxième, il profite d'un incroyable travail de Leo Messi pour finir en tueur. Parisien le plus décisif de la saison, il confirme match après match son statut de leader à Paris. Il a même profité de son doublé pour revenir à hauteur de Zlatan Ibrahimovic, deuxième meilleur buteur de l'histoire du PSG (156 buts). Et que dire de sa passe décisive de l'extérieur du pied vers Danilo... Extraordinaire.


3. Kehrer en difficulté

Thilo Kehrer
Thilo Kehrer a vécu un match difficile / Soccrates Images/GettyImages

Titularisé en raison notamment de l'absence d'Achraf Hakimi, Thilo Kehrer a vécu une soirée difficile. Mis en difficulté par les montées constantes de Denis Bouanga, il n'a pas convaincu. Loin de là. Maladroit, imprécis, il aurait pu coûter cher d'entrée de jeu avec une passe en retrait mal maîtrisée, qui a contraint Kimpembe à concéder un corner. Bien en-dessous du reste de ses coéquipiers, il a été sorti à la pause par Mauricio Pochettino. Angel Di Maria l'a remplacé, entraînant le repositionnement de Danilo au ooste de latéral droit. Symbolique.


4. Danilo malheureux

Danilo Pereira
Danilo a été en difficulté sur le but des Stéphanois / Soccrates Images/GettyImages

Auteur de belles performances ces dernières semaines, Danilo était aligné d'entrée par Mauricio Pochettino ce samedi. Le Portugais s'est trouvé fort dépourvu quand, dans son dos, Bouanga fut venu. Trop lent dans sa prise de décision, il tentait un crochet dans ses 20 derniers mètres en cherchant à relancer court. Pas de chance pour lui puisque Denis Bouanga lui chipait le ballon et réalisait le geste parfait devant l'imposant Donnarumma. Une ouverture du score à la surprise générale, récompensant la belle entame stéphanoise au Parc des Princes. On pourra aussi déplorer le manque de communication de ses partenaires, attentistes sur l'action. Il se reprendra parfaitement en plaçant sa tête sur un centre exceptionnel de Kylian Mbappé.


5. Saint-Etienne a craqué

FBL-FRA-LIGUE1-PSG-SAINT-ETIENNE
Malgré une prestation d'ensemble tout à fait aboutie, Saint-Etienne aura fini par craquer / FRANCK FIFE/GettyImages

Sérieux et appliqués comme depuis quelques semaines, les Stéphanois ont cru pouvoir obtenir un résultat à Paris. Bien regroupés défensivement, les Verts ont ont livré un match de belle facture. Pourtant, leur avance d'un but a volé en éclat juste avant et juste après la pause, aux moments choisis par le PSG pour accélérer. Sans démériter, les hommes de Pascal Dupraz ont fait preuve d'abnégation mais se sont heurtés au talent individuel notamment du trio terrible Messi-Mbappé-Neymar. Les Foréziens pourront toutefois s'appuyer sur ce genre de performances pour poursuivre leur opération maintien en Ligue 1.

facebooktwitterreddit