Olympique de Marseille

Pablo Longoria évoque l'avenir de Milik, Mandanda et Alvaro et le mercato de l'OM

Jean Dubas
FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE
FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE / NICOLAS TUCAT/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le président de l'Olympique de Marseille s'est exprimé sur le futur des trois joueurs, annoncés sur le départ de l'OM.

Ce mardi, le nouvel entraîneur de l'OM, Igor Tudor, a été intronisé comme tel au cours d'une conférence de presse de présentation en compagnie du président olympien, Pablo Longoria. Ce dernier en a profité pour évoquer les cas de Mandanda, Milik et Alvaro, tous annoncés en instance de départ.

Mandanda vers Rennes

Le premier cité aurait notamment trouvé un accord avec le Stade Rennais selon L'Equipe et devrait prochainement rejoindre le club breton cet été.

"Dans les derniers jours, on a beaucoup discuté avec lui sur sa position dans le club. On a parlé, on a dit que le modèle de gardien sera le même que l'année dernière, avec une concurrence. On a eu des conversations sincères," a précisé Longoria.

Le président de l'OM s'est ensuite exprimé sur les cas Milik et Alvaro : "Il (Arek Milik) est en fin de contrat en juin 2025. Comme avec tout changement de coach, les joueurs doivent gagner leur confiance. Il y a beaucoup de choses qui changent. Pour Alvaro, la situation est la même. On continuera sur la même logique."

Une nouvelle stratégie mercato avec Tudor

Longoria en a ensuite profité pour répondre aux questions des journaliste sur le mercato olympien avec notamment l'arrivée d'Igor Tudor sur le banc.

"La stratégie va être revue. L'obligation du club est de donner un effectif adapté au coach. On connaît les valeurs qu'on veut mettre dans l'effectif. La planification change par rapport à celle qu'on avait avec Sampaoli. On a déjà commencé à travailler."

Un changement de cap donc avec l'arrivée du Croate pour lui donner un effectif à son souhait. Et surtout du changement à venir dans l'effectif marseillais.

"On veut améliorer le niveau de l'effectif. Il faut changer entre cinq et huit joueurs au sein de l'effectif pour le renouveler et être compétitif. Il faut des joueurs qui ont de l'ambition. Mais toutes les équipes au monde ont la même stratégie."

L'importance de la relation entraîneur - président

Mais aucun souci à se faire pour les supporters marseillais. Pablo Longoria les a rassurés sur la nécessité de sa bonne entente avec le nouveau coach olympien autour d'un mercato adapté aux envies du nouvel entraîneur.

"La relation coach-dirigeant c'est une conversation très ouverte sur le mercato. Un bon dirigeant doit avoir une bonne capacité d'adaptation. Avec une identité de jeu forte comme celle d'Igor, un dirigeant doit s'adapter." Place désormais au terrain !

facebooktwitterreddit