Ligue 1

Pablo Longoria et Jean-Michel Aulas favorables à une sonorisation des arbitres après OM - OL

Luca Brouchier
Antony Gautier
Antony Gautier / NICOLAS TUCAT/GettyImages
facebooktwitterreddit

Après OM-Lyon (0-3), le président Pablo Longoria s'est exprimé au micro d'Amazon Prime. Il a donné son avis, en présence de Jean-Michel Aulas, sur l'intérêt de sonoriser les arbitres de Ligue 1.


L'Olympique de Marseille et l'Olympique Lyonnais se retrouvaient dans un Stade Vélodrome plus que bouillant ce soir dans le cadre de la 35ème journée de Ligue 1. Le club rhodanien s'est lourdement imposé sur le score de trois buts à zéro face au second du championnat au terme d'un match marqué par des décisions arbitrales qui devraient faire couler beaucoup d'encre. Au coup de sifflet final, Pablo Longoria et Jean-Michel Aulas se sont arrêtés au micro de Prime Vidéo. 

Le Président de Marseille, Pablo Longoria a déclaré : "Quelqu'un doit m'expliquer la règle de la main. Oui, je suis pour la sonorisation des arbitres, absolument. Parce que ça donne plus de clarté. Aujourd'hui, je ne connais pas la règle sur la main. Quelqu'un doit expliquer alors que Pau Lopez a également été blessé par Moussa Dembélé sur le premier but de l'OM."

"C'est indispensable. On l'a évoqué à plusieurs reprises. Il faut commencer par la sonorisation et il faut aussi que la VAR intervienne beaucoup plus vite. Il faut que sur le plan de la psychologie, les arbitres s'inspirent sur ce qui se fait partout ailleurs, surtout dans le rugby. Il faut qu'il y ait plus de relations avec les joueurs et les dirigeants de manière tout à fait positive. La gestuelle sur le terrain doit notamment être autre. Ceci étant, on a vu un très bon arbitre ce soir, monsieur Gautier", a ajouté Jean-Michel Aulas.

Une réussite lors de Saint-Étienne - Monaco

Il y a quelques mois, la LFP organisait un sondage afin de savoir quelle était la position des hommes en noir quant au fait de rendre audible, pour les téléspectateurs, les échanges des arbitres lors des rencontres de championnat. C'est 60% des 20 arbitres de l'élite qui s'est dite favorable à cette mesure.

Lors du match Saint-Étienne - Monaco (1-4), le 23 avril, l'arbitre de la rencontre M. Dechepy, était équipé d'un micro comme à l'accoutumée. Après en avoir reçu l'autorisation, Amazon Prime a diffusé des extraits des échanges entre l'arbitre et les acteurs de la rencontre, à savoir les joueurs, les entraîneurs et la VAR. Un document encore exceptionnel aujourd'hui et qui permet de mieux comprendre comment les arbitres communiquent pendant une rencontre.

facebooktwitterreddit