Fan Voice

Oscars : Les 9 plus gros acteurs du football

Olivier Halloua
Neymar Jr s'est distingué dans ce domaine.
Neymar Jr s'est distingué dans ce domaine. / Buda Mendes/GettyImages
facebooktwitterreddit

Au lendemain du résultat des Oscars, nous avons décidé de rendre hommage à une catégorie oublié. Il existe plusieurs types de compétences dans le football. Or, beaucoup semblent oublier l'art du plongeon. Une technique roublarde pour se jeter aux abords ou dans la surface adverse. Aujourd'hui, nous vous présentons les grands nommés et le lauréat incontesté pour cette année 2022.


9. Mathieu Valbuena

Mathieu Valbuena
Mathieu Valbuena / James Williamson - AMA/GettyImages

Une petite mention honorable pour débuter. Pour l'ensemble de son œuvre dans cette discipline, nous tenons à rendre hommage à Mathieu Valbuena. L'ancien Marseillais a profité de son physique peu imposant pour se jeter sur de nombreuses actions. Des roulades interminables et parfois même des cris, un exemple pour la jeunesse tricolore.

8. Wilfried Zaha

Wilfried Zaha
Wilfried Zaha / Sebastian Frej/MB Media/GettyImages

Un habitué de la discipline. Wilfried Zaha a préféré mettre sa carrière de star de Premier League en suspens. A la place, sa destinée s'est tournée vers un talent de plongeur. Outre-Manche, l'attaquant de Crystal Palace a sa réputation. Plusieurs simulations par match au moindre contact. Un ratio exceptionnel pour l'international Ivorien. Malheureusement, elle ne lui a porté forcément préjudice.

7. Léo Dubois

Leo Dubois
Léo Dubois / John Berry/GettyImages

Un autre représentant français... Pas des moindres, le champion en Ligue 1. Au moins petit contact ou même en prévision d'un éventuel duel, Léo Dubois a le don de se rouler par terre. Une qualité maitresse pour devenir capitaine de l'Olympique Lyonnais. Le piston rhodanien a déjà fait expulser plusieurs cadres de L1 comme Dimitri Payet sur des fautes anodines. Vous pouvez y rajouter ses nombreuses insultes proférés à l'adversaire. Un génie du mal.

6. Jordi Alba

Jordi Alba
Jordi Alba / Soccrates Images/GettyImages

On reste dans les couloirs avec l'éternelle légende. Combien de fois Jordi Alba a simulé avoir reçu un coup au visage ? Pire, l'international espagnol fait croire à une énorme faute alors qu'il cavale comme un lapin à l'ouverture de la chasse. Une panoplie bien établie qu'il a développé dès son arrivée au FC Barcelone. Bravo Jordi, t'es le champion pour toujours. Pas certain qu'il simulait cependant lorsque son cœur battait à 200 battements par minute après un duel avec Vinicius Junior.

5. Vinicius Junior

Vinicius Junior
Vinicius Junior / Soccrates Images/GettyImages

Tiens, quand on parle du loup... Vinicius Junior a récemment fait son entrée dans la catégorie. Lors du dernier Clasico, le bon "Vini" a tenté une roulade pour obtenir les faveurs arbitrales. On l'encourage en le plaçant cinquième puisque son geste a manqué d'expérience. Eric Garcia, Gerard Piqué et l'ensemble de la Twittosphère se sont moqués de lui... Pas un très bon bilan. Espérons que l'international Brésilien sera plus régulier dans les prochains mois.

4. Sergio Busquets

Sergio Busquets
Sergio Busquets / Denis Doyle/GettyImages

Dans ce Clasico comme souvent, Sergio Busquets a régalé. Une petite glissade en levant les bras en l'air, une fausse main dans la tête et même une mauvaise fois lorsqu'on arrache la jambe de Luka Modric. Un roi dans le domaine... Les petites roulades en criant à la mort, Busquets les connait par cœur. Près de 15 années d'expérience et toujours la même gestuelle. Incroyable que les arbitres tombent encore dans le piège. Jamais un penalty obtenu, mais bon nombre de jaunes...

3. Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo / Soccrates Images/GettyImages

Le Cristiano Ronaldo d'aujourd'hui est un repenti. L'international Portugais se montre beaucoup moins acteur dans ce cirque. Or, on se souvient de son passif. Des croques-jambes individuels qui se transforment en penalties sans sourciller. Des sauts de cabri où le CR7 a le don de lever les bras comme si un fantôme l'avait poussé. Sa période Real Madrid ne l'a pas présenté sous le jour d'un joueur honnête. A Manchester United et à la Juventus Turin, disons que son ciel s'éclaircit un peu.

2. Luis Suarez

Luis Suarez
Luis Suarez / Angel Martinez/GettyImages

La force de Luis Suarez réside sans sa proposition d'acteur. L'international Uruguayen peut simuler une faute ou même feinter de n'avoir rien fait. Ceci, peu de grands prodiges du plongeon peuvent s'en vanter. Même lorsque Giorgio Chiellini montrait son cou mordu, Suarez feignait l'ignorance avec un tact sensationnel.

Au duel avec un défenseur, l'ancienne gloire du FC Barcelone se jetait au sol dès qu'il perdait la balle. Dommage que beaucoup de siffleurs aient compris son stratagème désormais.

1. Neymar Jr

Neymar Jr.
Neymar Jr. / Buda Mendes/GettyImages

Notre lauréat comme chaque année depuis 2014... Neymar Jr. Savez-vous qu'il est capable d'enchaîner plus de dix roulades sur une seule faute. A la Coupe du Monde au Brésil, "Neyney" a fait perdre 14 minutes en tout à sa sélection. Un ratio incroyable sachant qu'il n'a disputé que quatre rencontres. Encore aujourd'hui, l'attaquant du PSG sait s'effondrer au bon moment. Le petit vice supplémentaire se situe dans la suite.

Si Neymar n'obtient pas faute, il a 50% chances de prendre jaune dans la minute suivante. Un tacle violent ou une insulte à l'arbitre, tout est possible. L'art de perdre le contrôle...

facebooktwitterreddit