La Liga

Osasuna - FC Barcelone (1 - 2) : Les 5 leçons à retenir de la victoire au courage des Catalans

Jean Dubas
Barcelone y a cru jusqu'au bout
Barcelone y a cru jusqu'au bout / CESAR MANSO/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le FC Barcelone se déplaçait ce mardi soir sur la pelouse de Osasuna pour confirmer sa première place avant la longue trêve dûe à la Coupe du monde 2022.

1. Busquets trop peu confortable

Aimar Oroz, Sergio Busquets
Busquets fébrile au milieu / Quality Sport Images/GettyImages

Les matchs se suivent et confirment une chose : Sergio Busquets quand il n'est pas dans un fauteuil n'est pas une garantie suffisante au milieu de terrain.

L'international espagnol a perdu bien des ballons trop dangereux, dont l'un amenant au corner sur l'ouverture du score de Osasuna. Le temps de la remise en question est dépassé. Busquets doit assurément laisser sa place de titulaire au milieu de terrain et n'a en tout cas prouvé l'inverse dernièrement.

2. Robert Lewandowski voit rouge

FBL-ESP-LIGA-OSASUNA-BARCELONA
Lewandowski a vu rouge / CESAR MANSO/GettyImages

Dans la lignée du début de match raté du Barça, les Catalans ont vu leur serial buteur sortir à la demi heure de jeu après avoir écopé d'un deuxième carton jaune pour une faute grossière au moment de contester un ballon aérien. Une sale et courte soirée pour le Polonais.

3. Osasuna a pris le Barça au cou... sans succès

David Garcia
Osasuna a été agressif dès le début de la rencontre / Quality Sport Images/GettyImages

Les locaux ont joué crânement leur chance. Les sixièmes du championnat espagnol après ce match ont justifié leur place en agressant d'entrée le FC Barcelone, poussant les Catalans à la faute pour les punir sur corner. Les hommes de Jagoba Arrasate ont ensuite laissé la balle aux Blaugrana même à 11 contre 10 croyant gérer... avant de s'effondrer en fin de match.

4. Coaching gagnant pour Xavi

Xavi Hernandez
Xavi n'a pas eu peur contre Osasuna / Quality Sport Images/GettyImages

En infériorité numérique durant une bonne heure, le Barça ne s'est pas découragé et a égalisé dès le retour de la pause par Pedri (58e). Mais surtout, Xavi ne s'est pas dégonflé en faisant rentrer Gavi à la place de Christensen, replaçant Frenkie de Jong en défense.

Et l'entraîneur catalan a ensuite fait rentrer Ansu Fati et Raphinha, ce dernier reprenant une magnifique transversale du Néerlandais dans la profondeur d'une tête lobée (85e) pour permettre aux siens de repasser devant avant la fin.

5. Le FC Barcelone conforte sa première place

Pedro Gonzalez 'Pedri'
Le Barça prend de l'avance sur le Real / Quality Sport Images/GettyImages

Grâce à cette victoire, le Barça prend temporairement cinq points d'avance sur le Real Madrid qui recevra Cadix jeudi soir. Les Blaugrana sont assurés d'être leader de Liga avant que ne démarre la Coupe du monde 2022.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce dixième épisode avec Davy DiamantQuentin GespAlexis Amsellem, on fait notre Top 5 des équipes qui nous ont le plus impressionnées et le Flop 5 de celles qui nous ont le plus déçues de cette phase de poule ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit