Olympique de Marseille

OM : Villas-Boas évoque l'arrivée de Milik et les tensions entre Payet et Thauvin

Jordan Proisy
Jan 22, 2021, 2:47 PM GMT+1
Florian Thauvin et Dimitri Payet ne sont pas les meilleurs amis du monde.
Florian Thauvin et Dimitri Payet ne sont pas les meilleurs amis du monde. | FRANCK FIFE/Getty Images
facebooktwitterreddit

André Villas-Boas a tenu en conférence de presse un discours engagé en vue du match contre Monaco, samedi (21h), pour la 21ème journée de Ligue 1. L'entraîneur se satisfait de l'arrivée de sa nouvelle recrue Arkadiusz Milik, même si le Polonais ne débutera pas la rencontre. AVB a aussi parlé de la relation tumultueuse entre Dimitri Payet et Florian Thauvin.

Un vestiaire n'échappe pas aux problèmes du quotidien. Quand l'ambiance est morose, que les objectifs visés ne sont pas atteints, la tension s'accumule et les relations ont tendance à se tendre. André Villas-Boas ne l'a pas nié en conférence de presse, à deux jours du choc contre Monaco en Ligue 1.

C'est un secret de polichinelle, Dimitri Payet et Florian Thauvin ne sont pas les deux meilleurs amis du monde. L'année dernière, les questions autour de leur relation n'ont pas eu lieu d'exister vu que le champion du Monde en titre a été blessé toute la saison. Mais, AVB ne peut dorénavant plus y échapper, et a avoué que la complicité entre les deux hommes n'était pas à son maximum :

"Je ne pense pas qu'ils vont passer leurs vacances ensemble (sourire). Je veux que tous les deux aident l'OM à rejoindre les objectifs. Après ce n'est pas le premier vestiaire où je passe et où des mecs ne peuvent pas se regarder. "

André Villas-Boas

Un nouveau système avec l'arrivée de Milik ?

L'autre sujet majeur fut l'arrivée de l'attaquant tant attendu, Arkadiusz Milik. Qualifié pour le match contre l'ASM, il ne débutera pas la rencontre mais pourra tout de même entré en jeu si le scénario le demande. Questionné sur un potentiel changement de système, le technicien portugais a affirmé que c'était une possibilité :

"On va lui donner le temps nécessaire pour qu'il me donne son feu vert pour démarrer. On va voir ensuite si ça peut dicter pour nous un changement de système, mais ce sont des interrogations pour la semaine prochaine. "

André Villas-Boas

Par ailleurs, l'ancien manager du FC Porto a assuré qu'il n'avait pas demandé à démissionner. Toute la concentration est focalisée dorénavant sur ce rendez-vous capitale contre des Monégasques en pleine forme. L'enjeu est simple pour l'OM : "Soit on les rattrape, soit ça s'écarte". Simple, basique.

facebooktwitterreddit