OM - Tottenham (1-2) : Les 5 leçons à retenir de cette terrible désillusion pour les Phocéens

Steeven Occhipinti
Tottenham est parvenu à prendre un précieux point de ce déplacement sur la pelouse de l'OM (1-1).
Tottenham est parvenu à prendre un précieux point de ce déplacement sur la pelouse de l'OM (1-1). / Clive Rose/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'OM n'aura pas réussi à créer l'exploit ! Pire encore, le club phocéen s'est incliné dans les toutes dernières secondes du match face à Tottenham (2-1). Une défaite qui le contraint à terminer à la dernière place de sa poule de C1 et donc à ne pas disputer la moindre compétition européenne, au mois de février prochain.

1. Nouveau coup dur pour Eric Bailly

Eric Bailly
Eric Bailly a rechuté. / Gualter Fatia/GettyImages

Il a été absent lors des trois dernières rencontres de l'OM. Eric Bailly faisait son retour au meilleur des moments ! En effet, Igor Tudor avait bien besoin du défenseur ivoirien pour cette dernière journée de la Ligue des champions. Il n'a toutefois pas pu tenir sa place très longtemps... Il a rechuté au bout de 10 minutes seulement.

Un gros coup dur d'entrée de jeu pour le club phocéen ! Il a été remplacé par Samuel Gigot dans cette défense à trois. Et Eric Bailly risque de devoir attendre encore un peu pour refouler les pelouses avec l'écurie marseillaise.

Il n'est pas le seul à s'être blessé dans cette rencontre. Dans les rangs de Tottenham, Son Heung-min a dû céder sa place après un choc à la tête (29e).

2. Un OM à deux visages dans cette rencontre de C1

Rodrigo Bentancur, Matteo Guendouzi, Valentin Rongier
L'OM a mis énormément d'intensité en première période. / Clive Rose/GettyImages

Après une série de quatre rencontres sans le moindre succès, l'OM ne devait pas débarquer en pleine confiance pour cette réception de Tottenham. Pourtant, la première période du club phocéen a été, tout simplement, parfaite. Les hommes d'Igor Tudor ont largement dominé les débats. Ils n'ont laissé qu'à peine plus de 30% de possession de balle aux Spurs.

Mettant énormément d'intensité, l'OM a été récompensé de ses efforts au meilleur des moments. En effet, le club phocéen a pu ouvrir le score juste avant le retour aux vestiaires. De quoi se mettre dans les meilleures dispositions dans cette course aux huitièmes de finale de la C1 !

Il a toutefois accusé un peu le coup en seconde période. Pour la deuxième mi-temps, l'OM a été repris très tôt, sur un but de Clément Lenglet (54e). Par la suite, les joueurs phocéens ont eu beaucoup plus de mal à se montrer aussi pressants qu'en première période. Ils risquent de nourrir de gros regrets...

3. Chancel Mbemba encore taille patron

FBL-EUR-C1-MARSEILLE-TOTTENHAM
Chancel Mbemba a inscrit son deuxième but dans cette C1. / CHRISTOPHE SIMON/GettyImages

Il est le grand coup réalisé lors du dernier mercato estival ! Chancel Mbemba s'est déjà imposé comme l'un des cadres de l'effectif de l'OM en l'espace de quelques mois. Et le défenseur de 28 ans risque de se faire une place encore plus importante dans le cœur des supporters phocéens.

D'un coup de tête rageur, c'est lui qui a pu ouvrir le score dans le temps additionnel de la première période. Il a fait chavirer le Stade Vélodrome en parvenant à tromper la vigilance d'Hugo Lloris.

Il est d'ailleurs le joueur phocéen le plus décisif de cette phase de poules de C1, avec deux buts et une passe décisive. Il a tout tenté pour laisser les siens dans le match, avec notamment un superbe tacle sur Harry Kane en fin de rencontre.

4. La balle de match ratée par Sead Kolasinac

Sead Kolasinac
Sead Kolasinac aurait pu jouer les héros. / Jonathan Moscrop/GettyImages

Quelle désillusion pour les Phocéens ! Ils ont eu la balle de match en toute fin de rencontre. Critiqué depuis quelque temps pour ses changements, Igor Tudor aurait pu faire taire tout le monde. Après avoir fait entrer Sead Kolasinac et Cengiz Ünder, les deux joueurs ont failli changer le résultat de ce match.

Cengiz Ünder s'offre une merveille de centre et Sead Kolasinac est à la retombée ! Il ne parvient toutefois pas à cadrer sa tête, alors qu'il est tout proche de la cage d'Hugo Lloris. On risque de parler encore longtemps de cette occasion...

5. L'OM cède sa place en C3 dans les dernières secondes

FBL-EUR-C1-MARSEILLE-TOTTENHAM
Alexis Sanchez et l'OM terminent à la dernière place de leur poule. / CHRISTOPHE SIMON/GettyImages

L'OM semblait se diriger vers l'Europa League avec ce score de parité. Il a toutefois tout tenté pour inscrire le deuxième but et se qualifier pour les huitièmes de finale de la C1. Et les hommes d'Igor Tudor ont laissé énormément d'espace, qui ont permis à Tottenham de marquer le but de la victoire dans les dernières secondes.

Avec cette défaite, l'OM reste à la dernière place de sa poule. Il aurait pourtant pu doubler le Sporting CP, en cas de match nul. De son côté, Tottenham a pu assurer sa première place.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce neuvième épisode avec Davy DiamantQuentin GespAlexis Amsellem, on vient au secours de Cristiano Ronaldo, en se demandant quel club pourrait le mieux lui convenir désormais ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit