Olympique de Marseille

OM - Stade Rennais (1-1) : Les notes du nul laborieux des Phocéens en Ligue 1

Olivier Halloua
Des regrets pour l'OM
Des regrets pour l'OM / NICOLAS TUCAT/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'Olympique de Marseille conserve son invincibilité face au Stade Rennais (1-1). Après seulement 25 minutes de jeu, l'OM est mené sur un coup de billard et un contre son camp de Mattéo Guendouzi. Dès le retour des vestiaires, l'international français a remis les pendules à l'heure suite à son but sur corner. Marseille a eu quelques situations pour doubler la mise mais est toujours aussi maladroit dans le dernier geste.

Les Phocéens prennent la tête provisoirement de la Ligue 1 avec 20 points pris en 8 rencontres de championnat. Ce sont les premiers points perdus au Vélodrome par les hommes d'Igor Tudor cette saison.

1. Pau Lopez - 6/10

Pau López
Pau Lopez / Visionhaus/GettyImages

Belle parade de Pau Lopez sur une tête à bout portant de Joe Rodon. Le portier ibérique ne peut encore rien faire sur ce centre contré dans ses buts. A chaque match, le gardien espagnol encaisse un but sans rien pouvoir faire et fait des arrêts ensuite pour compenser.

2. Jonathan Clauss - 3/10

Jonathan Clauss
Jonathan Clauss / Mike Hewitt/GettyImages

Déjà brouillon sur plusieurs actions du Stade Rennais, Jonathan Clauss a été encore fautif sur une passe en retrait manqué. La grande majorité de ses centres était injouable pour un attaquant comme Alexis Sanchez.

Son repli défensif manquait de liant émoussé mais jamais remplacé par son coach olympien.

3. Chancel Mbemba - 6/10

Chancel Mbemba Mangulu
Chancel Mbemba / Visionhaus/GettyImages

Chancel Mbemba a fait le pompier de service sur les nombreuses pertes de balle de Clauss. L'international congolais a eu beaucoup de déchets sur sa relance en revanche.

Au duel et dans les lectures de situation, Mbemba a été encore précis et rigoureux pour contrer toute transition rapide adverse.

4. Leonardo Balerdi - 6,5/10

Leonardo Balerdi
Leonardo Balerdi / Craig Mercer/MB Media/GettyImages

Leonardo Balerdi était présent au duel pour contenir les assauts de Gouiri ou Terrier. Ses interventions étaient précises en première période. Sa vitesse de course a permis de compenser bon nombre de transitions rapides.

Balerdi a fait oublier la présence de Terrier ou Gouiri depuis la 60ème minute de jeu.

5. Sead Kolasinac - 5/10

Sead Kolasinac
Sead Kolasinac / James Gill - Danehouse/GettyImages

Sead Kolasinac a toujours autant de difficulté pour être intéressant balle au pied... L'international bosnien n'a pris aucun risque et n'a pas tenté des transversales pourtant demandées par Igor Tudor. Sur le but, il a manqué de spontanéité pour contrer Bourigeaud.

En seconde période, Kolasinac a eu quelques interventions sereines pour empêcher des centres venus de la gauche.

6. Nuno Tavares - 5/10

Nuno Tavares
Nuno Tavares / Richard Heathcote/GettyImages

Nuno Tavares a fait travailler sa patte droite au quart d'heure de jeu sur une frappe lointaine dont il a le secret. Le latéral portugais a retenté du gauche ensuite en prenant trop son temps.

Sur le but de Rennes, on peut lui reprocher son retour beaucoup trop tardif qui a déséquilibré l'OM. Son activité est énorme sur le côté gauche mais avec toujours de la maladresse.

7. Valentin Rongier - 6/10

Valentin Rongier
Valentin Rongier / Visionhaus/GettyImages

Toujours étincelant à la récupération, Valentin Rongier nous a un peu plus déçu sur son utilisation du ballon. On l'attendait plus impliqué dans la construction, notamment dans la création de circuits de passes.

Avec plus d'espaces laissés en seconde par Rennes, Rongier mettait plus d'impact dans ses transmissions. Le milieu défensif courageux et combatif que Tudor aime tant.

8. Jordan Veretout - 4/10

Jordan Veretout
Jordan Veretout / Visionhaus/GettyImages

Jordan Veretout a eu beaucoup de déchets dans ses prises de balle dans la première demi-heure. L'international français n'a aucune plus-value comparée à un autre milieu de terrain plus défensif comme Pape Gueye.

Veretout s'est rattrapé très vite en seconde période grâce à un corner parfait pour Guendouzi. Il a offert une occasion toute faite sur une perte de balle dans sa surface. Un match à oublier.

9. Mattéo Guendouzi - 7/10

Mattéo Guendouzi
Mattéo Guendouzi / Visionhaus/GettyImages

Mattéo Guendouzi n'a pas réussi à cadrer sur une reprise dans la surface d'entrée de jeu. Le contre-son-camp n'est en rien de son fait, mais il est plus la victime collatérale. L'international français a initié quelques bons mouvements mais la suite a manqué de liant.

Guendouzi a fait sa spéciale avec une belle tête au premier poteau sur corner. Il est repassé au cœur du jeu logiquement à la pause. L'OM allait donc mieux.

10. Alexis Sanchez - 4/10

Alexis Sanchez
Alexis Sanchez / Jonathan Moscrop/GettyImages

Encore lucide, Alexis Sanchez a distribué un beau caviar pour Guendouzi qui rate le cadre en entrée de jeu. L'international chilien est peu servi, trop souvent recherché de la tête plutôt que dans la profondeur.

Dans l'utilisation du ballon, Alexis est utile mais top peu souvent disponible. Avec le peu de balles à sa disposition, l'attaquant sud-américain ne peut que difficilement faire mieux.

11. Amine Harit - 4/10

Amine Harit
Amine Harit / Richard Heathcote/GettyImages

La première période est clairement la pire version d'Amine Harit. L'international marocain était maladroit, rarement habile dans ses choix et auteur de plusieurs pertes de balle dommageables.

Hormis quelques éclairs, Harit était souvent hors tempo et pas assez tranchant pour faire des différences.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce sixième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit