Olympique de Marseille

OM - Qarabag (3-1) : Les notes de la victoire douloureuse des Phocéens

Olivier Halloua
Arkadiusz Milik a inscrit un doublé retentissant.
Arkadiusz Milik a inscrit un doublé retentissant. / NICOLAS TUCAT/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'Olympique de Marseille a remporté la première manche face à Qarabag (3-1). Malgré une domination des visiteurs, l'OM est revenu à la pause avec deux buts d'avance. Un doublé d'Arkadiusz Milik bien servi par Cengiz Ünder puis Pape Gueye. Un réalisme bienvenu pour des Phocéens souvent chahutés.

En seconde, les Marseillais ont eu moins de situations dans les deux surfaces. Parfois, la défense olympienne s'est fait peur sur des pertes de balle et une frappe sur le poteau. Malgré tout, les joueurs de Jorge Sampaoli ont trouvé les ressources pour maintenir un bloc resserré. Pape Gueye et Cengiz Ünder ont fait tremblé le gardien adverse. Il a fallu attendre la 87ème minute pour voir le champion d'Azerbaïdjan marquer. Dans le final, Bamba Dieng a réussi à servir Dimitri Payet pour le 3-1. Une victoire malicieuse en vue du retour à Baku.


Les notes des Marseillais

1. Steve Mandanda - 8/10

Steve Mandanda
Steve Mandanda / SYLVAIN THOMAS/GettyImages

Steve Mandanda a réalisé un match plein. En première période, ses trois parades en face-à-face ont permis à l'OM de rester dans la rencontre. Il a rassuré une défense fébrile à droite. Son poteau l'a même sauvé d'un but de Ozobic.

2. Pol Lirola - 3/10

Pol Lirola
Pol Lirola / John Berry/GettyImages

Pol Lirola a été la déception encore de cette soirée. Le latéral espagnol a manqué de justesse dans son placement. Les appels dans son dos se sont multipliés et ont créé toutes les occasions adverses. Le but est venu évidemment de son côté... Aucun apport sur le front offensif à dénoter.

3. Alvaro Gonzalez - 4/10

Alvaro Gonzalez
Alvaro Gonzalez / Anadolu Agency/GettyImages

Sa qualité de relance a été un frein malheureux en première période. Nous ne le sentons jamais à 100% serein au duel surtout en termes de vivacité. Alvaro Gonzalez a eu des moments d'absence au marquage comme sur le but en fin de rencontre. Il aurait pu sauver son match avec sa tête lumineuse qui a terminé sur la barre.

4. Leonardo Balerdi - 6/10

Leonardo Balerdi
Leonardo Balerdi / CHRISTOPHE SIMON/GettyImages

Au contraire d'Alvaro, Leonardo Balerdi a marqué des points. Tel un pompier de service, le jeune roc argentin a sauvé Mandanda de plusieurs duels avec Wadji. Il a bien géré la vitesse de l'attaquant nigérian tout au long de la rencontre.

5. Luan Peres - 5/10

Luan Peres
Luan Peres / John Berry/GettyImages

Toujours aussi rude pour Luan Peres d'évoluer dans ce rôle de latéral gauche. En première période, le polyvalent défenseur a perdu des ballons chauds. Heureusement, il a compensé par l'utilisation logique de la verticalité.

6. Boubacar Kamara - 5/10

Boubacar Kamara
Boubacar Kamara / Sylvain Lefevre/GettyImages

Tout d'abord, Boubacar Kamara était perdu. A gauche de ce trident dans l'entrejeu, la jeune sentinelle perdait beaucoup de ballons. Ensuite, Jorge Sampaoli l'a replacé dans l'axe. Il a repris du galon. Encore beaucoup de déchets dans ses tentatives de frappes. A noter son retour salvateur sur un long ballon à destination de Wadji.

7. Pape Gueye - 6,5/10

Pape Gueye
Pape Gueye / John Berry/GettyImages

Pape Gueye a parfaitement géré les demandes de Sampaoli. Un temps un cran plus bas, le champion d'Afrique avait du mal à se placer. Ensuite, sa projection sur les buts adverses lui ont offert une passe décisive et une grosse frappe dans la surface. Dans les petits espaces, sa présence est précieuse.

8. Gerson - 5/10

Gerson Santos da Silva
Gerson / John Berry/GettyImages

En première période, Gerson était le seul de cet entrejeu à son poste. Pourtant, il était plutôt neutre dans son utilisation du ballon. Quelques passes bien pensées mais rien de transcendant. On en attend plus sur la sphère offensive.

9. Cengiz Ünder - 6/10

Cengiz Under
Cengiz Ünder / John Berry/GettyImages

Toujours l'aimant à ballons apprécié des supporters. Cengiz Ünder a beaucoup de situations à négocier mais s'est rarement trompé. Son corner a offert le but à Milik. De plus, son activité incessante a créé de nombreux déséquilibres dans la défense de Qarabag.

10. Arkadiusz Milik - 8/10

Arkadiusz Milik
Arkadiusz Milik / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Une masterclass dans son contenu. Arkadiusz Milik a inscrit un doublé sur les deux situations qu'il s'est vu offert. Un réalisme exceptionnel pour l'international Polonais. Il a offert aussi des situations intéressantes et a participé au jeu dos au but. Une confirmation de sa renaissance en 2022.

11. Konrad De La Fuente : 4/10

Konrad De La Fuente
Konrad de La Fuente / John Berry/GettyImages

Encore une volonté assumée de prendre les duels et tenter sa chance. Konrad De La Fuente a manqué toujours de réalisme et aussi de physique. Sur chaque duel, il est projeté au sol du fait de son petit gabarit. Un seul choix pertinent ce soir : sa passe en retrait pour Gueye juste avant l'heure de jeu.

facebooktwitterreddit