Olympique de Marseille

OM-PAOK : Les 8 joueurs français passés par la Grèce

Baptiste Marin
Djibril Cissé a connu un passage réussi en Grèce.
Djibril Cissé a connu un passage réussi en Grèce. / EuroFootball/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'Olympique de Marseille accueille ce jeudi le PAOK en quart de finale aller de Ligue Europa Conférence. Si la Grèce n'est pas le championnat européen le plus réputé, plusieurs joueurs français ont évolué là-bas. L'occasion, pour la rédaction de 90min, de se pencher sur ces Tricolores qui sont allés tenter leur chance dans le championnat grec. Et certains cumulent même quelques dizaines de sélections en équipe de France.


1. Djibril Cissé

Panathinaikos' Djibril Cisse of France p
Djibril Cissé / ARIS MESSINIS/GettyImages

L'Olympique de Marseille, il en est question dans le dossier Cissé. Fan du club marseillais, l'avant-centre des Bleus n'a pas connu un passage inoubliable chez les Phocéens. Désireux de redonner un coup de boost à sa carrière, le petit protégé de Guy Roux choisit de rebondir en Grèce au Panathinaikos en 2009.

Un choix gagnant pour le Français, Cissé remporte le titre de meilleur buteur du championnat grec à deux reprises (43 buts au total). Et il réalise aussi le doublé Coupe-Championnat lors de sa première saison avec le Pana. Et ses prestations ne passent pas inaperçues en France. Résultat, Cissé retrouve les Bleus et participe à la Coupe du monde 2010. Son épopée en Grèce sera aussi marquée par une étonnante conférence de presse... Le traducteur doit encore y penser dix ans après.

2. Sidney Govou

Panathinaikos French midfielder Sidney G
Sidney Govou / LLUIS GENE/GettyImages

Heureux de voir Djibril Cissé s'amuser à Athènes et libre après une fin à l'OL difficile, Sidney Govou choisit de rejoindre son compatriote au Panathinaikos à l'été 2010. L'ailier français va vite s'acclimater à son nouvel environnement en se distinguant par ses sorties nocturnes dans la plus grande ville de Grèce.

S'il avait été accueilli comme une star pour son arrivée, Govou est décrié pour son comportement en dehors des pelouses. Et ses performances ne sont pas au niveau. Buteur face au Barça dans une défaite (4-1) du Pana au Camp Nou en Ligue des champions, l'expérience ne dure qu'une saison et le Français est libéré de sa dernière année de contrat. Après ce passage compliqué, Govou retrouve la France en rejoignant Évian.

3. Christian Karembeu

Christian Karembeu, Paul Scholes
Christian Karembeu / Shaun Botterill/GettyImages

Le championnat de Grèce peut se targuer d'avoir accueilli un joueur français sacré champion du monde en 1998 et vainqueur de l'Euro en 2000. Et ce joueur c'est Christian Karembeu. Passé de 2001 à 2004 à l'Olympiakos, l'international français est le premier tricolore à avoir rejoint la Grèce. Et son passage a marqué les esprits !

En trois ans, Karembeu s'impose naturellement dans cette équipe et en devient rapidement le patron. Il mène le club à deux victoires en championnat durant son passage au Pirée. Très attaché à l'Olympiakos, il occupera, des années plus tard, un poste de dirigeant et sera même choisi pour figurer parmi les 11 joueurs préférés des fans à l'occasion des 90 ans du club.

4. Mathieu Valbuena

Mathieu Valbuena
Mathieu Valbuena / James Williamson - AMA/GettyImages

Si sa présence sous les radars médiatiques a souvent été liée à l'affaire de la sextape, Mathieu Valbuena n'a pas encore pris sa retraite à 37 ans et évolue désormais du côté de l'Olympiakos. Club qu'il a rejoint en 2019 après un passage au Fenerbahçe. Encore une destination exotique pour l'ex-Marseillais.

Avec ce transfert en Grèce, Valbuena a ajouté deux championnats nationaux à son palmarès ainsi qu'une Coupe de Grèce. Si son temps de jeu a été revu à la baisse cette saison, jouer à l'Olympiakos lui permet d'évoluer sur la scène européenne chaque année. Son contrat expire d'ailleurs en juin prochain.

5. Éric Abidal

FBL-EUR-C1-ITA-OLYMPIACOS-TRAINING
Éric Abidal / MARCO BERTORELLO/GettyImages

Alors joueur de l'AS Monaco, Éric Abidal choisit de prolonger son aventure en Principauté d'une année supplémentaire. Mais surprise, quelques jours plus tard, le défenseur français choisit de rejoindre l'Olympiakos en 2014. Champion de Grèce en titre, le club du Pirée sera en Ligue des champions et Abidal sait qu'une place de titulaire l'attend.

Mais l'aventure ne durera même pas six mois. Si Abidal est souvent utilisé, notamment en C1 où il est titulaire lors des six matchs de poules, l'ancien défenseur des Bleus prend la décision d'arrêter sa carrière au mois de décembre. Il met un terme à sa carrière professionnelle à l'âge de 35 ans.

6. Olivier Sorlin

FBL-FRA-LIGUE1-EVIAN-SORLIN
Olivier Sorlin / PHILIPPE DESMAZES/GettyImages

Alors que le PAOK défiera Marseille en Europa Conference League, le club grec a déjà accueilli un Français dans ses rangs. Sûrement le moins connu parmi les les joueurs cités auparavant. Mais durant son passage à Rennes, Olivier Sorlin a été prêté pendant six mois à Salonique avant un transfert définitif en Grèce.

Durant cette année et demie, le milieu français s'installe comme un titulaire indiscutable dans cette formation grecque qui se bat pour le titre. L'ex-Rennais totalisera 47 matchs sous le maillot du PAOK avant de retourner en France vers Évian, comme l'avait fait Sidney Govou

7. Jean-Alain Boumsong

Jean-Alain Boumsong
Jean-Alain Boumsong / EuroFootball/GettyImages

Le Panathinaikos était visiblement très à la mode pour les Français au début des années 2010. Après un accord entre les dirigeants grecs et ceux de l'OL, Jean-Alain Boumsong rejoint Djibril Cissé et Sydney Govou au Pana. Le défenseur français finira même sa carrière professionnelle à Athènes.

Malgré des débuts difficiles, l'ancien de la Juventus Turin parvient à s'imposer dans la charnière centrale grecque. Durant ses deux premières saisons, Boumsong est souvent titulaire. Pour sa troisième et dernière année, son temps de jeu est en baisse et il choisit de stopper sa carrière sans remporter le moindre trophée avec le Pana.

8. Yann M'Vila

Yann M'Vila
Yann M'Vila / Eurasia Sport Images/GettyImages

Si Yann M'Vila a porté le maillot des Bleus à 22 reprises, l'ancien milieu du Stade Rennais ne sera jamais parvenu à réellement faire décoller sa carrière. De retour en France à Saint-Étienne en 2018, M'Vila a connu un bon passage chez les Verts avant de rejoindre l'Olympiakos en 2020.

Et son aventure en Grèce a l'air de fonctionner. Le joueur de 32 ans enchaîne les titularisations depuis un an et demi. Le numéro six avait notamment joué lors de la victoire de l'Olympiakos face à Marseille (1-0) la saison dernière. Peut-être qu'un club français pourrait s'intéresser à lui lors du prochain mercato.

facebooktwitterreddit