OM - OL (3-0) : Les notes de la victoire facile des Marseillais dans l'Olympico

  • L'Olympico a enfin eu lieu au Stade Vélodrome.
  • La doublette Aubameyang - Vitinha a cartonné.
  • Les Phocéens remontent au classement.

L'OM a facilement disposé de l'OL.
L'OM a facilement disposé de l'OL. / CHRISTOPHE SIMON/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'Olympico tourne largement en faveur de l'Olympique de Marseille face à l'Olympique Lyonnais (3-0). Après un premier quart d'heure brouillon, l'OM a rapidement fait le break avec un premier but de Vitinha et un deuxième de Michael Murillo sur deux passes décisives de Pierre-Emerick Aubameyang. À la pause, l'écart semble grand au tableau d'affichage et sur le rectangle vert.

Dès le retour des vestiaires, Aubameyang a propulsé sur orbite Marseille sur un service de Vitinha. Les Phocéens ont ensuite géré ce gros avantage sans forcer.

Grâce à ce succès précieux en match en retard, l'OM remonte à la huitième positionne en Ligue 1 et à sept points du podium.

Les notes des joueurs de l'OM en 3-4-1-2

1. Pau Lopez - 6/10

Pau Lopez
Pau Lopez / Jean Catuffe/GettyImages

Dans ses relances, dans ses prises de balles et dans ses choix, Pau Lopez était très rassurant en première période. Une rencontre très tranquille pour le portier marseillais en seconde

2. Michael Murillo - 7/10

Michael Murillo
Michael Murillo / Jonathan Moscrop/GettyImages

Michael Murillo était très à l'aise en tant que piston et a été récompensé de ses projections en marquant de près de la tête. Après ce but, l'international panaméen a été plus sobre, mais intelligent dans ses choix en permanence. Une première titularisation très intéressante pour lui.

3. Chancel Mbemba - 7/10

Chancel Mbemba Mangulu
Chancel Mbemba / Jonathan Moscrop/GettyImages

Chancel Mbemba a perdu un seul duel contre Diego Moreira en première période, sinon rien à redire même dans la relance. En seconde période, il n'a rien eu à faire de particulier dans un bloc haut ou bas. Une rencontre propre sans adversité.

4. Samuel Gigot - 7/10

Samuel Gigot
Samuel Gigot / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Comme sous Igor Tudor, Samuel Gigot est au cœur de la défense à trois en tour de contrôle. Il renvoie tout de la tête sans soucis particuliers. Quand il a fallu aller au duel et mettre de l'intensité, le défenseur tricolore n'était pas le dernier. Un match de capitaine avec beaucoup de communication.

5. Leonardo Balerdi - 6/10

Leonardo Balerdi
Leonardo Balerdi / Jonathan Moscrop/GettyImages

Leonardo Balerdi a été très utile dans la relance longue pour trouver les pistons lancés. Le défenseur argentin est toujours capable de sautes de concentration sur des relances ou des remises en retrait. Aucune conséquence ce soir, mais c'est toujours problématique. Un joueur volontaire dans l'ensemble.

RETROUVEZ LES DERNIÈRES ACTUS AUTOUR DE L'OM, LES RUMEURS DE TRANSFERTS ET LES DERNIÈRES NEWS

manual

6. Renan Lodi - 6/10

Renan Lodi
Renan Lodi / Jonathan Moscrop/GettyImages

Renan Lodi n'avait personne devant lui et était obligé de se projeter. De ce fait, l'international brésilien a pris beaucoup de risques dans le premier quart d'heure, multipliant les courses.

Lodi a peut-être réalisé son meilleur match dans l'intensité, derrière et devant. Ce système lui plait bien, ça doit lui rappeler ses heures à l'Atlético. Emoussé, il a été sorti logiquement à la 80ᵉ.

7. Jordan Veretout - 6/10

Jordan Veretout
Jordan Veretout / Jonathan Moscrop/GettyImages

Très actif dans le cœur du jeu, Jordan Veretout a eu une opportunité de 3-0, mais s'est heurté à Anthony Lopes au duel. L'international français était impliqué dans tous les compartiments du jeu.

Veretout a créé une grosse situation pour Aubameyang dès le retour des vestiaires. Un match tout en volume de jeu et tout en justesse.

8. Azzedine Ounahi - 5/10

Azzedine Ounahi
Azzedine Ounahi / Jonathan Moscrop/GettyImages

Azzedine Ounahi prenait beaucoup trop son temps comme contre le Stade Rennais. L'international marocain se pensait trop facile et a multiplié les pertes de balle. Même Aubameyang l'a engueulé d'être un peu trop facile et d'être individualiste. Dans l'implication défensive, il y a de l'amélioration.

Sans parler de flop, Ounahi est une légère déception pour nous dans cette rencontre.

9. Amine Harit - 7/10

Amine Harit
Amine Harit / Jonathan Moscrop/GettyImages

Amine Harit a été à l'origine du but en lançant parfaitement Aubameyang dans le dos. L'international marocain a été parfait dans l'implication défensive, souvent héroïque en contre. Ses récupérations ou ses contrôles de balles étaient toujours au service du collectif, créant de belles situations.

En seconde, Harit a perdu en intensité logiquement, mais pas en dynamisme dans le repli. Le nombre de fautes qu'il récupère, c'est assez fou.

10. Vitinha - 8/10

Vitinha
Vitinha / Jonathan Moscrop/GettyImages

Vitinha n'avait eu aucun ballon à gérer jusqu'ici et a marqué sur le premier dans la profondeur. Un placement assuré et logique pour terminer l'action. Sur le deuxième but, il a fait l'appel dans l'axe pour libérer l'espace pour Murillo. Cela semble travaillé à l'entraînement.

L'attaquant portugais était très volontaire dans l'impact défensif et le pressing. Alors que beaucoup d'attaquants se seraient arrêtés de jouer sur le troisième but, lui s'est relevé pour servir Aubameyang buteur au point de penalty. Son meilleur match à l'OM pour nous.

11. Pierre-Emerick Aubameyang - 9/10

FBL-EUR-C3-MARSEILLE-AJAX
Pierre-Emerick Aubameyang / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Pierre-Emerick Aubameyang a eu la vista de faire le bon appel dans le dos et de servir Vitinha au point de penalty sur le premier but. L'international gabonais a été encore passeur décisif en accélérant à gauche et en distribuant un centre merveilleux pour Murillo.

Aubameyang a raté un premier duel avec Anthony Lopes en début de seconde période. Le second n'a pas été raté en fusillant les cages à bout portant. Trois matchs de suite réussis pour lui.

Du Paris Saint-Germain de Zlatan Ibrahimovic au Championship, le parcours atypique de Yakou Méïté, attaquant de Cardiff City. L'international ivoirien s'est confié à 90min au cours d'un long entretien où il a évoqué sa carrière, l'Angleterre, son passage au centre de formation du PSG, ses plus belles anecdotes avec les Titis Parisiens, de Moussa Diaby à Christopher Nkunku, en passant par Mike MaignanPresnel Kimpembe ou encore Kingsley Coman.  Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !