Fan Voice

OM - Montpellier HSC (1-1, 5-4 après tab) : Les 5 leçons à retenir de ce succès phocéen aux tirs au but

Steeven Occhipinti
L'OM s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France.
L'OM s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France. / NICOLAS TUCAT/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'Olympique de Marseille a dû attendre les tirs au but pour se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe de France ! Malgré l'ouverture du score d'Arkadiusz Milik (74e), le club phocéen a été repris quelques minutes plus tard sur une réalisation de Beni Makouana. Pas de quoi toutefois empêcher l'équipe de Jorge Sampaoli de continuer dans cette compétition.


1. L'OM longtemps inoffensif

Jorge Luis Sampaoli
Jorge Sampaoli a fait le choix de jouer sans véritable attaquant pour ce match. / Catherine Steenkeste/GettyImages

Jorge Sampaoli a sorti la grosse équipe pour ce match de Coupe de France. Hormis l'absence de Gerson, convoqué avec le Brésil, Jorge Sampaoli a choisi le même onze de départ que lors de la dernière journée de Ligue 1 contre le RC Lens. Le club phocéen avait montré un très joli visage en s'imposant sur la pelouse des Sang et Or (2-0).

On espérait donc voir la même chose contre le Montpellier HSC. Pourtant, le positionnement de Dimitri Payet en faux numéro neuf n'a pas mis l'OM dans les meilleures dispositions. Contre un bloc très bas, l'écurie phocéenne a eu beaucoup de mal à se montrer dangereux. Jorge Sampaoli a vite changé ses plans en faisant entrer Arkadiusz Milik et Cédric Bakambu dès la 55ème minute de jeu.

2. Arkadiusz Milik toujours efficace en Coupe de France

Arkadiusz Milik
Arkadiusz Milik a déjà inscrit cinq buts en Coupe de France. / John Berry/GettyImages

L'absence d'un pur avant-centre a longtemps fait défaut à l'OM dans cette rencontre. L'entrée en jeu d'Arkadiusz Milik ne pouvait donc pas faire de mal au club phocéen. Et c'est d'ailleurs l'attaquant polonais qui a débloqué la situation dans ce match. Il ouvre le score à la 74ème minute de jeu et montre la voie à suivre à ses coéquipiers.

Muet depuis octobre en Ligue 1, Arkadiusz Milik fait le plein de confiance en Coupe de France. Déjà auteur de quatre buts lors des deux premières rencontres de l'OM dans cette compétition, le joueur de 27 ans fait donc augmenter encore un peu son bilan.

3. Le Montpellier HSC a tenu le coup

FBL-FRA-CUP-MARSEILLE-MONTPELLIER
Le Montpellier HSC s'est montré très solide. / NICOLAS TUCAT/GettyImages

On s'attendait au pire pour le Montpellier HSC lors de ce déplacement à Marseille. L'équipe d'Olivier Dall'Oglio était privée de quatre de ses titulaires. En plus des suspensions de Téji Savanier, Jordan Ferri ou Stephy Mavididi, Valère Germain n'était également pas disponible pour cette rencontre des huitièmes de finale de la Coupe de France.

Le club montpelliérain a donc cherché à jouer avec un bloc assez bas, dans l'optique de contenir les offensives phocéennes. Et c'est une stratégie qui s'est longtemps avérée payante ! Le Montpellier HSC a toutefois subi l'ouverture du score à l'entame du dernier quart d'heure. Une réalisation qui semblait rédhibitoire pour le club montpelliérain.

Il a néanmoins pu revenir au score grâce à Beni Makouana (80e), entré en jeu dix minutes plus tôt. Le jeune attaquant montpelliérain a donc permis aux siens d'accrocher les tirs au but.

4. Dimitri Payet toujours le plus dangereux

Il en a eu des occasions dans ce match entre l'OM et le Montpellier HSC. Honoré par les supporters marseillais, Dimitri Payet est passé tout proche de débloquer la situation. En première période, il a vu son coup-franc terminer sur la barre transversale du portier montpelliérain.

Et après la mi-temps, le milieu offensif a tenté sa chance, à deux reprises, aux abords de la surface. La première passe à quelques centimètres du poteau, alors que la deuxième est repoussée par Dimitry Bertaud. Il a toutefois pu se montrer décisif en marquant le dernier penalty lors de la séance de tirs au but.

5. Une seconde partie de saison passionnante pour l'OM

FBL-FRA-CUP-MARSEILLE-MONTPELLIER
L'OM s'en sort aux tirs au but contre le Montpellier HSC. / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Il a fallu attendre les tirs au but pour connaître l'épilogue de ce huitième de finale. Et c'est finalement l'OM qui s'en sort avec la victoire. Certes, l'équipe de Jorge Sampaoli espérait assurer la qualification dans le temps réglementaire. Elle parvient toutefois à rejoindre les quarts de finale de la Coupe de France.

De quoi offrir une seconde partie de saison passionnante aux supporters olympiens ! En plus de la Coupe de France, l'OM est sur le podium de la Ligue 1 et toujours en lice en Europa Conférence League.

facebooktwitterreddit