Ligue 1

OM - LOSC (2-1) : Les notes de la victoire maitrisée des Phocéens

Olivier Halloua
L'OM était émoussé.
L'OM était émoussé. / CHRISTOPHE SIMON/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'Olympique de Marseille se relance face au LOSC (2-1). Après un premier quart d'heure maitrisé, le LOSC a pris l'avantage grâce à Ismaily. Rapidement, les Phocéens ont repris le contrôle du jeu et égalisé par l'intermédiaire d'Alexis Sanchez.

En seconde période, les Lillois n'ont plus existé face au pressing intense de l'OM et Samuel Gigot a offert le but de la victoire au Vélodrome. Marseille est toujours invaincu en Ligue 1 et recolle avec le PSG au sommet du classement.

1. Pau Lopez - 6/10

Pau López
Pau Lopez / Visionhaus/GettyImages

Pau Lopez n'a rien pu faire sur la frappe à bout portant d'Ismaily dans la surface. Le portier ibérique nous a surpris sur quelques relances brouillonnes. Ensuite, plus aucune frappe cadrée d'envergure pour le gardien de l'OM.

2. Chancel Mbemba - 6/10

Chancel Mbemba Mangulu
Chancel Mbemba / Visionhaus/GettyImages

Parfois pris par Jonathan David ou Jonathan Bamba en vitesse, Chancel Mbemba a fait parler son expérience. Des petites fautes ou des gestes d'antijeu camouflés. Sa relance en rampe de lancement est très précieuse. Il a été sorti à la pause pour l'entrée d'Eric Bailly (6/10) toujours aussi pointilleux en défense.

3. Leonardo Balerdi - non noté

Leonardo Balerdi
Leonardo Balerdi / Craig Mercer/MB Media/GettyImages

Très limite sur une action dans la surface, Leonardo Balerdi a été vite sorti par Igor Tudor dès la 20ème minute. Le roc argentin a laissé sa place à Nuno Tavares (6/10) pour replacer Kolasinac dans l'axe.

Le piston portugais a apporté fougue et vitesse dans un couloir gauche emprunté auparavant. Sa présence a changé la face de la rencontre.

4. Samuel Gigot - 6,5/10

Samuel Gigot
Samuel Gigot / Marc Atkins/GettyImages

Samuel Gigot a eu quelques déchets dans sa relance mais maintient son niveau d'exigence pour contenir très haut les assauts adverses. Son premier but de renard est arrivé au meilleur moment. Malheureusement, il a confirmé sa sortie sur un pépin musculaire quelques minutes après.

5. Jonathan Clauss - 5/10

Jonathan Clauss
Jonathan Clauss / Mike Hewitt/GettyImages

Jonathan Clauss a produit une première période très timide avec quelques accélérations mais peu de réelles différences. Son repli restait appliqué dans son dos.

Ses coéquipiers ont encore du mal à le trouver lancer à pleine vitesse pour faire briller sa patte droite.

6. Sead Kolasinac - 5/10

Sead Kolasinac
Sead Kolasinac / Jonathan Moscrop/GettyImages

Tellement dépassé à l'image de sa perte de balle sur le but de Ismaily, Sead Kolasinac a été replacé de latéral gauche à défenseur central. En piston, il est tout simplement inenvisageable dans ce système trop demandeur. Il a été crédité de la passe décisive pour sa déviation pour Gigot.

Evidemment, avec le jeu face à lui le roc bosnien est plus à l'aise. Ses errements ont failli couter cher.

7. Pape Gueye - 4,5/10

Pape Gueye
Pape Gueye / Richard Heathcote/GettyImages

A quoi peut dont servir Pape Gueye ? L'international sénégalais a un rendement neutre avec la balle, fait des fautes grossières et multiplie les erreurs d'appréciation. En clair, le champion d'Afrique n'a pour rôle que de courir dans tous les sens et imposer son physique.

Techniquement, c'est très faible on ne sent pas de progression.

8. Mattéo Guendouzi - 6/10

Mattéo Guendouzi
Mattéo Guendouzi / Visionhaus/GettyImages

Mattéo Guendouzi fait beaucoup plus de choix justes et distribue à merveille le jeu dans le bon espace. L'international français court beaucoup mais on attend plus de prises d'initiatives de sa part.

Un peu cramé sur la fin, le capitaine du soir est passé en mode sentinelle avec moins de courses vers l'avant et des interventions précises.

9. Cengiz Ünder - 6/10

Cengiz Under
Cengiz Ünder / Matthew Ashton - AMA/GettyImages

La vitesse et la percussion de Cengiz Ünder a permis à l'OM d'écarter le bloc lillois. Son centre maitrisé a permis à Alexis d'égaliser rapidement. L'international turc est précieux pour percer et percuter sur son son aile droite.

On l'a vu aussi précautionneux dans ses nombreux retours en défense. Attention aux sursauts d'individualisme.

10. Alexis Sanchez - 6,5/10

Alexis Sanchez
Alexis Sanchez / Jonathan Moscrop/GettyImages

Alexis Sanchez a encore marqué sur un bel appel dans la surface et une finition assurée. L'international chilien parle beaucoup avec ses coéquipiers pour gérer les assauts au mieux. En relais ou dans le dos, sa présence n'est plus à prouver.

Encore une fois que ce soit physiquement ou techniquement, la star phocéenne détonne jusqu'à sa sortie tardive.

11. Amine Harit - 6/10

Amine Harit
Amine Harit / Richard Heathcote/GettyImages

Amine Harit est capable du meilleur comme sa gestion parfaite du contre sur le premier but comme du pire comme une passe en retrait hasardeuse pour Pau Lopez.

L'international marocain a parfaitement accompagné les transitions rapides des Phocéens avec peu de déchets.

facebooktwitterreddit