Ligue 1

OM - LOSC (1-1) : Les notes du nul douloureux des Phocéens

Olivier Halloua
L'OM a encaissé l'ouverture du score.
L'OM a encaissé l'ouverture du score. / SYLVAIN THOMAS/GettyImages
facebooktwitterreddit

Nouvelle contrevenue au Vélodrome signée du LOSC (1-1). L'Olympique de Marseille a été mise en grande difficulté en première période. Sur plusieurs contres, les Lillois ont mis Pau Lopez à contribution. Sur un corner, Sven Botman a trompé le portier ibérique d'une tête croisée. Malgré une possession stérile, l'OM va être relancée par... Benjamin André. Sur une contestation et une grosse faute à l'entrée de surface, le cadre des Dogues s'est fait expulser. Les Phocéens ont repris le contrôle du match en s'exposant à des transitions très rapides.

Cengiz Ünder, encore lui, a soulagé les siens sur une belle frappe du droit en fin de rencontre. Les assauts se sont enchaînés, mais pas de nouveau but. Un nul douloureux face à un Lille à dix pendant une heure.


Les notes des Marseillais

1. Pau Lopez - 6/10

Pau Lopez
Pau Lopez / ANP Sport/GettyImages

Pendant les trente premières minutes, Pau Lopez a été bombardé. Le portier ibérique a trois parades dont une à bout portant contre Burak Yilmaz. Son jeu au pied a été bousculé par le gros pressing du LOSC avant le rouge.

2. Pol Lirola - 4/10

Pol Lirola
Pol Lirola / John Berry/GettyImages

Trop eu d'activité sur le front offensif adverse. Lirola ne s'est pas beaucoup distingué dans la surface du LOSC. Au contraire, un seul centre dangereux et encore. En défense, difficile de juger au delà de la demi-heure de jeu difficile.

3. William Saliba - 6/10

William Saliba
William Saliba / Aurelien Meunier/GettyImages

Le pompier qui a éteint plusieurs incendies en contres. Des retours salvateurs sur des transitions perçantes des Dogues. A la relance, il a pu encore soulagé l'équipe par ses dépassements de fonction réguliers. Dans le temps additionnel, il s'est retrouvé dans la surface pour faire un appel croisé.

4. Duje Caleta-Car - 4/10

Duje Caleta-Car
Duje Caleta-Car / John Berry/GettyImages

Caleta-Car est le premier à laisser sa place. Difficile de ne pas lui reprocher son marquage laxiste sur Sven Botman puis ses nombreuses pertes de balle. Une rencontre peu aboutie pour l'international Croate.

5. Luan Peres - 5/10

Luan Peres
Luan Peres / DENIS CHARLET/GettyImages

Comme souvent, Luan Peres est au four au moulin. Le roc brésilien a tenté d'accompagner Payet puis Ünder. Dans son replacement, il a été souvent pris à défaut. Le système ne l'aide pas à assurer ses aller-retours correctement. Sa tête à la fin de rencontre n'a pas accroché le cadre.

6. Boubacar Kamara - 5/10

Boubacar Kamara
Boubacar Kamara / John Berry/GettyImages

Kamara a eu beaucoup de mal encore sur le pressing observé sur sa rampe de lancement. Ensuite, le jeune Olympien a pu être proactif pour couper les multiples contres de Lille. Son déchet à la frappe pose encore question sur plusieurs tentatives.

7. Mattéo Guendouzi - 4/10

Mattéo Guendouzi
Mattéo Guendouzi / Xavier Laine/GettyImages

Peut-être son pire match sous le maillot de l'OM. Guendouzi a été très maladroit devant le but : deux frappes aisées pour lui qui n'ont pas terminé au fond. Même avec le ballon, ses prises étaient inhabituellement mal assurées.

8. Gerson - 5,5/10

Gerson
Gerson / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Gerson a eu quelques actions fortes. Le milieu brésilien a pu tirer par deux fois sans trouver le cadre. Son rôle ingrat l'a poussé à être plutôt travailleur que créateur. Ses combinaisons ont été intéressantes avec Payet ou Ünder.

9. Cengiz Ünder - 6,5/10

Cengiz Ünder
Cengiz Ünder / Aurelien Meunier/GettyImages

Cengiz Ünder est encore l'atout caché de l'OM. Quand Marseille se retrouve dos au mur, l'attaquant international turc a sorti une frappe dingue du mauvais pied. Chacune de ses touches de balle a apporté un mouvement offensif. Jusqu'à la dernière minute, son centre-tir est passé près de tromper Ivo Grbic.

10. Arkadiusz Milik - 4/10

Arek Milik
Arek Milik / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Que de maladresses. Milik n'a pas pu se cacher derrière le manque de ballons. Ce soir, même dos au but, il en a eu. L'artificier polonais a perdu beaucoup de ballons. De notre point de vue, très peu de ses appels auraient pu être servis.

11. Dimitri Payet - 5,5/10

Dimitri Payet
Dimitri Payet / ROMAIN PERROCHEAU/GettyImages

On attend toujours l'exploit individuel ou le coup d'oeil qui va faire la différence. Comme contre Bordeaux, Payet a eu du déchet. En revanche, il n'a encore quasiment jamais fait de mauvais choix. Encore une passe décisive au compteur sur ce corner joué rapidement.


Un nul qui n'arrange pas les affaires des joueurs de Jorge Sampaoli, avec les succès de Nice, Rennes, Monaco ou Lens. Lille reste dixième à huit points de son adversaire du soir.

facebooktwitterreddit