Olympique de Marseille

OM : Les supporters marseillais s'expriment avant le Classico

Olivier Halloua
Dimtri Payet est attendu comme star du Classico.
Dimtri Payet est attendu comme star du Classico. / Catherine Steenkeste/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le Classico est de retour. Qui de l'OM ou du PSG repartira avec les honneurs du Vélodrome ? A l'approche du Classique de la Ligue 1, nous sommes allés interroger les supporters emblématiques de l'Olympique de Marseille. Leurs attentes, leurs craintes ou leurs pronos, découvrez les avis avisés de Basile Bilo (celui qui nous a prédit l'émancipation de Pau Lopez) et OManiaque.


"Payet, c'est le facteur X"

Qui ne rêverait pas de briller lors d'un Classico ? Zlatan Ibrahimovic, André-Pierre Gignac, Pauleta ou même Florian Thauvin lors de la dernière victoire de l'OM en 2020, de nombreux prodiges illuminent cette rivalité de leur classe. Cette année, qui peut s'asseoir sur le trône du MVP ? Personne ne pense à un autre nom du côté de Marseille que Dimitri Payet.

"Payet est le facteur X, s'il est dans un bon soir, il peut permettre à l'OM de rivaliser avec Paris, s'il est en dedans, ça va être un match difficile", confie OManiaque à nos soins. Même sons de cloches pour Basile Bilo. "C'est le gars qui sur une touche de balle peut te la mettre sur la tête de Milik. S'il est au mieux, il rend l'OM intouchable comme contre Lorient (4-1, ndlr). Après je trouve qu'on est plus dépendant de Kamara que de lui en général.", souligne le populaire supporter des Phocéens.

Dans l'opposition, deux noms ressortent nettement avec l'incertitude autour du cas Neymar Jr : Kylian Mbappé et Lionel Messi. Pour notre dernier intervenant, l'international français apparait comme le plus féroce. "Mbappé, c'est vraiment un joueur qui ne réussit pas à l'OM. A chaque fois, il prend la profondeur et même si je le déteste, il a des qualités indéniables de finition et de rapidité", présente le Twittos aux 21,4k abonnés. Pour son compère, plus de légèreté et de déni. "Ronaldinho est le plus à craindre, même s'il est simple spectateur, il est capable de marquer", ironise OManiaque.

"Il faut une ambiance de folie"

Evidemment, comment parler de Classique, sans évoquer l'enceinte accueillant ce levé de rideaux sur le plus beau stade du football français. L'Orange Vélodrome. Le Vél'. Un stade comme un douzième voire un treizième homme comme on aime le dire du côté de la Canebière. Et cet acteur fort de la pièce qui nous intéresse a son rôle à jouer.

"Ce qui rend cette ambiance encore plus dingue, c'est qu'il y a un engouement autour de cette équipe. On n'avait pas vu ça depuis Bielsa. Le stade sera plein comme depuis le début de saison. A voir si Paris nous reprend par-dessus la jambe comme en 2018", se remémore Basile Bilo qui vivra son premier OM-PSG ce dimanche soir.

Petite pointe de prudence pour OManiaque. "Il faut une ambiance de folie. Si l'OM joue comme ces dernières semaines, un football très offensif, ça ne peut qu’enflammer le Vél. Mais attention à Paris qui peut tout calmer avec un but ou deux." Gare à la clim comme on dit dans le jargon.

Le PSG prenable cette année

"On a l'impression d'avoir toujours une bonne raison" comme Bilo le rappelle. Et oui comme chaque saison, les Marseillais trouvent un espoir sur lequel se raccrocher. La victoire est si importante. Et en 2021, Paris affiche l'un des pires visages. Pourtant, les résultats comptables sont au rendez-vous. "Je pense que sincèrement l'OM a mieux joué face à Monaco ou Lorient que le PSG depuis le début de saison. Ils galèrent contre beaucoup de clubs de Ligue 1. Ca s'en sort avec un penalty à la 90ème minute mais dans le contenu, c'est moyen. Nous, il y a une identité claire avec Sampaoli. Sur ce qu'on a fait de mieux, on peut leur faire mal", souligne le très symboliquement nommé Basile.

Plus simplement, ne faut-il pas garder ses idées de jeu ? "Presque chaque saison, l'OM tient tête au PSG mais n'arrive pas à conclure ses occasions. Le haut niveau, c'est l'efficacité offensive. Il y a beaucoup de joueurs à surveiller à Paris, peut-être trop. ", harangue le gérant du compte OManiaque.

Les deux derniers résultats positifs de Marseille reposent sur des gestions des temps forts et des temps faibles. Et comme il le dit, Thauvin marque sur l'une des rares occasions phocéennes ce soir doré de 2020 et tôt dans la rencontre. Bis repetita dimanche ?


Alors, tous pronostiquent une victoire ou tout du moins un nul. Qu'en sera-t-il de l'issue de ce 101ème Classico ? Petite statistique pour boucler la boucle : l'OM a remporté 32 classiques en Ligue 1 face au PSG et Paris... 32 également. Qui va prendre le dessus dans la rivalité ?

facebooktwitterreddit