OM : Le cri du cœur d'Alvaro à Pol Lirola sur Twitter

Baptiste Blanchard
Alvaro Gonzalez aimerait beaucoup que son compatriote espagnol Pol Lirola reste à l'OM.
Alvaro Gonzalez aimerait beaucoup que son compatriote espagnol Pol Lirola reste à l'OM. / Sylvain Lefevre/Getty Images
facebooktwitterreddit

Le défenseur de l'OM, Alvaro Gonzalez, a félicité son compatriote Pol Lirola ce samedi après le doublé décisif de ce dernier contre Lorient (3-2) lors de la 33e journée de Ligue 1.

"Reste avec nous hermano (frère)", a écrit le défenseur central de l'Olympique de Marseille à son coéquipier et compatriote, auteur d'un doublé contre Lorient (3-2) ce samedi en championnat, ses deux premiers buts sous la tunique de l'OM.

Le message est sans appel, d'autant que l'Espagnol a agrémenté son message d'un cœur bleu clair, en référence aux couleurs olympiennes. Prêté par la Fiorentina en janvier, Lirola (23 ans) est censé repartir à la Viola en juin.

Une option d'achat de 11,5M€

Les Phocéens ont une option d'achat de 11,5 millions d'euros pour le Catalan de 23 ans. Un montant conséquent en temps de crise, et nul doute que les décideurs marseillais tenteront de négocier pour le conserver.

Dans les 3-5-2 et 5-3-2 utilisés par Jorge Sampaoli, Lirola s'éclate. Sur son côté droit, l'Espagnol apporte le danger par ses montées incessantes et alimente l'attaque marseillaise par ses centres précis. A la Canebière, l'homme a conquis tout le monde. Cela tombe bien, ce dernier a également envie de prolonger l'aventure.

Lirola : "J'aimerais beaucoup rester"

"Cela ne dépend pas de moi, mais j'aimerais beaucoup rester. On verra au mercato", a tout simplement répondu le joueur formé à l'Espanyol dans des propos rapportés par La Provence. "Ce système me laisse beaucoup plus libre offensivement, avec des coéquipiers qui me couvrent derrière. Je peux exploiter au maximum mes qualités offensives. C'est la première fois que je marque deux buts en professionnel. J'espère que cela ne sera pas la dernière fois", a-t-il ajouté.

Il n'y a plus qu'a espérer que le président Pablo Longoria et les dirigeants de l'OM entendent le souhait d'Alvaro.

facebooktwitterreddit