Olympique de Marseille

OM - FC Nantes (2-1) : Les 5 leçons à retenir de cette victoire de l'OM

Julien  Sournies
Marseille victorieux ce soir
Marseille victorieux ce soir / NICOLAS TUCAT/GettyImages
facebooktwitterreddit

Au terme d'un match semé de rebondissement, l'Olympique de Marseille s'est finalement imposé contre le FC Nantes dans le cadre de cette troisième journée de Ligue 1 (2-1). Grâce à ce succès, les hommes d'Igor Tudor pointent provisoirement en tête du classement.

1. Une première titularisation convaincante d'Alexis Sanchez

FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-NANTES
Alexis Sanchez a fait un bon match. / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Elle était grandement attendue cette première titularisation de la star chilienne. Entré en jeu le week-end dernier contre Brest (1-1), Alexis Sanchez a directement été reconduit par Igor Tudor, ce samedi soir face aux Canaris.

Virevoltant, l'ancien du FC Barcelone n'a pas hésité à se rendre disponible, quitte à décrocher à plusieurs reprises. Il aurait même pu débloquer son compteur de but en première période, mais c'était sans compter sur un retour in-extremis d'Andrei Girotto. Un match plein.

2. Un match ouvert de bout en bout

FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-NANTES
Marseillais et Nantais se sont crées de nombreuses occasions. / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Une chose est sûre, c'est que nous nous sommes pas ennuyés du côté de la Canebière ce samedi soir. D'entrée de jeu, les deux formations se sont projetées sans relâche vers l'avant. Malgré une première mi-temps animée, le score n'est pas pour autant parvenu à se décanter. C'est durant le second acte que tout s'est joué. Auteur du but de la délivrance (70e), Chancel Mbemba pensait offrir la victoire aux siens. Mais une poignée de minutes plus tard, le futur lillois Ludovic Blas permettait à ses troupes d'arracher le point du match nul, d'un penalty superbement frappé (78e). Mais à l'image de cette soirée rocambolesque, l'OM est finalement venu arracher la victoire, grâce à un malheureux but contre son camp de l'expérimenté Nicolas Pallois.

3. Dimitri Payet encore et toujours sur le banc

FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-NANTES
Dimitri Payet a fait une belle entrée en jeu. / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Comme lors des deux premières rencontres de championnat contre le Stade de Reims et le Stade Brestois, le capitaine phocéen Dimitri Payet a de nouveau débuté sur le banc de touche ce samedi soir face aux Canaris. Entrée en jeu au détriment de Matteo Guendouzi un peu après l'heure de jeu (66e), l'ancien Hammers a apporté plus de sérénité dans l'entre-jeu phocéen. Propre à la transmission et juste techniquement, le Réunionnais a vraisemblablement envoyé un message fort à son entraîneur.

4. Samuel Gigot voit rouge

Bien en place en première mi-temps, la défense marseillaise a laissé de sacrés trous d'airs durant la deuxième. Trop souvent pris de vitesse, les défenseurs olympiens ont montré par moment quelques signes de fébrilités.

Et ce qui devait arriver arriva, l'arrière-garde s'est fait piégée et c'est Samuel Gigot qui en a fait les frais. Sur une action pourtant anodine, l'ancien du Spartak Moscou s'est rendu coupable d'une faute largement évitable dans sa surface. En plus de donner un penalty aux Nantais, le natif d'Avignon a écopé d'un second carton jaune synonyme d'exclusion.

5. Nicolas Pallois le malheureux

FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-NANTES
Nicolas Pallois a marqué un but contre son camp. / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Ils le tenaient ce point du match nul les Canaris. Après l'égalisation de Ludovic Blas sur penalty, les protégés d'Antoine Kombouaré semblaient bien plus en jambes que les Marseillais. Mais malheureusement, héroïque jusqu'ici, le défenseur nantais Nicolas Pallois est venu malgré lui sceller la victoire phocéenne en inscrivant un but contre son camp à moins de dix minutes du terme (82e).

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce troisième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit