Ligue des Champions

OM - Eintracht Francfort (0-1) : Les notes de la défaite honteuse des Phocéens au Vélodrome

Olivier Halloua
L'OM a encore perdu.
L'OM a encore perdu. / NICOLAS TUCAT/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'Olympique de Marseille tombe de haut face à l'Eintracht Francfort au Vélodrome (1-0). Juste avant la pause, les Allemands ont pris l'avantage sur une grossière erreur d'Eric Bailly et de Valentin Rongier permettant à Jesper Lindstrom d'ouvrir le score. Ensuite, l'OM était beaucoup plus proche d'encaisser un autre but que d'égaliser. Deuxième défaite en deux rencontres pour les Phocéens en Ligue des champions, déjà condamnés à l'exploit pour la qualification.

1. Pau Lopez - 6/10

Pau López
Pau Lopez / Visionhaus/GettyImages

Pau Lopez est fusillé à bout portant sur le but de l'Eintracht. Le portier ibérique a ensuite sauvé l'OM à trois reprises sur des arrêts de grande classe à bout portant. Frustrant.

2. Jonathan Clauss - 3/10

Jonathan Clauss
Jonathan Clauss / Visionhaus/GettyImages

Jonathan Clauss a produit une première période très moyenne avec peu de montées pertinentes. L'international français est étonnement plus solide derrière que percutant devant.

Toujours aussi timide et maladroit que ce soit à droite et à gauche, le piston marseillais s'est fourvoyé en tentant des gestes difficiles. Même une passe dans la course, il n'y arrivait pas pourtant. Le Clauss recruté par l'OM doit être encore resté à Lens, on l'attend toujours.

3. Eric Bailly - 4/10

Eric Bailly
Eric Bailly / James Gill - Danehouse/GettyImages

Eric Bailly avait produit une première période parfaite jusqu'à son contrôle complètement raté amenant le but. Même si on n'a rien à lui reprocher ensuite de particulier et qu'il était même très en vue, l'international ivoirien coûte cher à son équipe. Il sort même sur blessure, la malédiction jusqu'au bout.

4. Leonardo Balerdi - 4/10

Leonardo Balerdi
Leonardo Balerdi / Craig Mercer/MB Media/GettyImages

Leonardo Balerdi est judicieux sur beaucoup d'interventions et relances. Il a été agressif. Ensuite, sa seconde période fut bien plus compliqué cantonné à contrer des transitions rapides éclairs de Francfort. Sa brutalité s'est transformée en stupidité avec des parpaings devant.

La VAR a annulé un but pour un hors-jeu de quelques centimètres sur une erreur de placement de sa part. Toujours des errances.

5. Sead Kolasinac - 5/10

Sead Kolasinac
Sead Kolasinac / James Gill - Danehouse/GettyImages

Sead Kolasinac a été très utile par sa prise d'initiative à la relance. L'international bosnien est toujours autant dépassé dans son dos. Pourtant, c'est de loin le meilleur joueur titulaire de cette rencontre. Sa roublardise et son expérience ont permis de contenir Randal Kolo-Muani.

Qui aurait dit que Kolasinac serait le seul au niveau ce soir ? Pardonne-nous Sead, il y a pire que toi finalement.

6. Nuno Tavares - 4/10

Nuno Tavares
Nuno Tavares / Marc Atkins/GettyImages

Le jeu n'a penché quasiment qu'à gauche pour trouver Nuno Tavares dans la profondeur. Le latéral portugais a tenté quelques accélérations ou dribbles avec du déchet forcément. En seconde période, on a retrouvé le Tavares de Tottenham, soliste et avec une intelligence footballistique proche de zéro.

Que d'erreurs de transmissions ou de mauvais choix offensifs. En défense, c'était mieux.

7. Valentin Rongier - 2/10

Valentin Rongier
Valentin Rongier / Visionhaus/GettyImages

Déjà peu utile avec le ballon, Valentin Rongier a perdu pied en offrant le but à Francfort par son contrôle raté. Un milieu qui n'a pris pas trop de risques et a ensuite vrillé en deuxième période.

Le capitaine de l'OM a vendangé des actions comme celle à bout portant où il tire encore mal, des contres et même offerts des ballons de contres. Un match complètement raté. Et dire que certains le voyaient en Equipe de France...

8. Jordan Veretout - 3/10

Jordan Veretout
Jordan Veretout / James Gill - Danehouse/GettyImages

Jordan Veretout n'a trouvé son utilité que dans le jeu long avec trop peu d'impact athlétique au pressing. L'international français a été aussi fantomatique que Casper... Quelques apparitions pour rappeler sa présence sur le terrain avec des passes latérales d'U19 puis plus rien.

9. Gerson - 3/10

Gerson
Gerson / James Gill - Danehouse/GettyImages

La première période de Gerson est un désastre total. L'international brésilien manquait tout ce qu'il entreprenait et ralentissait toujours le jeu avec des touches de trop. Il n'a ni la vitesse, ni le coffre, ni la détermination pour jouer à ce poste.

En plus, Gerson s'est permis de sortir en marchant (pas beaucoup de changement pas rapport à son match), mécontent de son remplacement. Une mentalité de Ligue Europa, comme son équipe jusqu'ici.

10. Alexis Sanchez - 3/10

Alexis Sanchez
Alexis Sanchez / Jonathan Moscrop/GettyImages

Deux actions dans la surface en première période : deux tirs non cadrés à bout portant. Alexis Sanchez est trop peu touché dos ou face au but. L'international chilien a ensuite disparu des radars. Ses ratés coûtent cher noyés dans une défense à trois rugueuse.

11. Dimitri Payet - 3/10

Dimitri Payet
Dimitri Payet / Jonathan Moscrop/GettyImages

Dimitri Payet n'a pas réussi la moindre percée intéressante. Dos au but, l'international français a raté ses contrôles ou a subi un pressing trop intense. Il n'a pas réussi à suivre l'intensité de la percussion demandée à son poste. Ridicule...

Payet n'a plus le niveau pour évoluer sur une aile gauche pendant 60 minutes et maintenir un pressing. Sa place est désormais sur le banc. Quand on voit les entrées d'Amine Harit et Cengiz Ünder, on comprend mieux qu'Igor Tudor ne compte pas trop sur lui.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce sixième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit