Daniel Riolo : "Bien sûr que l'OM est à vendre"

Daniel Riolo
Daniel Riolo estime Frank McCourt fatigué de l'OM et prêt à le céder | Jean Catuffe/Getty Images

Alors que Jacques-Henri Eyraud a démenti sa volonté de céder l'Olympique de Marseille, Daniel Riolo pense au contraire que Frank McCourt est prêt à franchir le pas.

"On a l’impression que ces gens-là essayent de forcer la vente, d’où la stratégie de déballer médiatiquement les choses et de ne pas faire comme on pourrait penser que cela doit être fait : 'Je veux t’acheter quelque chose, je viens te voir, on négocie, tu me vends, tu me vends pas ?' Là, c'est j’y vais médiatiquement pour que le peuple marseillais qui en a marre de la direction actuelle se mobilise avec l’envie que cela se fasse, pour avoir un poids pour inciter à vendre. La méthode, c'est en plus de balancer Acaries, qui fait penser à Pape Diouf, à Marseille ancienne époque, pas forcement la meilleure."

Présent sur RMC pour y décrypter l'actualité mouvementée qui concerne l'Olympique de Marseille et les rumeurs de sa prochaine vente, Daniel Riolo a dans un premier temps analyser la manière surprenante dont avait été rendue publique le dossier, en critiquant notamment la communication employée par Mourad Boudjellal.

Et si l'homme d'affaires français a lancé les hostilités la semaine passée, Mohamed Ayachi Ajroudi s'est, depuis, officiellement positionné lundi. Et malgré que les volontés de rachat soient désormais clairement avérées, un seul paramètre est toujours à déterminer : l'écurie phocéenne est-elle à vendre ?

Eyraud dit non, McCourt devrait dire oui

En effet, depuis le début de l'affaire, si Jacques Henri Eyraud est sorti du silence médiatique pour faire comprendre aux prétendants de ne pas trop espérer, Frank McCourt n'a quant à lui toujours pas bronché. Pourtant, c'est bien au propriétaire de s'affirmer auprès des supporters du club, afin de clarifier la situation, et leur faire connaître sa volonté.

Pour le journaliste sportif en tout cas, cela ne fait guère de doute. L'homme d'affaires américain ne dira pas non à d'éventuels investisseurs si une proposition intéressante atterrissait sur sa table.

"Très honnêtement, Jacques-Henri Eyraud ne peut pas dire « l’OM n’est pas à vendre », c’est un salarié du club. Il n’y a que si McCourt fait une interview et dit « je ne veux pas vendre l’OM » qu’on peut y croire. Et encore cela ne veut pas dire que derrière il ne prépare quelque chose. Moi je ne crois pas que l’OM ne soit pas à vendre, McCourt ne veut plus mettre un rond là-dedans. Il est venu et il voit bien que c’est plus compliqué qu’il ne le pensait. Si quelqu’un lui donne le prix qu’il demande, il n’y aura aucune raison qu’il ne vende pas l’OM. McCourt amoureux de Marseille ? On s’en fout, ça ne tient pas debout. Il n’en a rien à cirer. Évidemment que l’OM est à vendre."

Alors, réelle volonté de poursuivre en tenant les rênes de l'Olympique de Marseille, ou simple tactique commerciale pour faire grimper les enchères ? Réponse dans les prochaines semaines.