Olympique de Marseille

OM : Ben Arfa, Lopez, Lirola... le point de Pablo Longoria sur la suite du mercato

Alexis Goudlijian
Pablo Longoria, le président de l'OM.
Pablo Longoria, le président de l'OM. / NICOLAS TUCAT/Getty Images
facebooktwitterreddit

A l'occasion de la conférence de presse de présentation de Mattéo Guendouzi ce mercredi, le président de l'Olympique de Marseille, Pablo Longoria, a fait le point sur la suite du mercato avec des réponses parfaitement transaparentes.


Avec les signatures de Gerson, Konrad De la Fuente, Leonardo Balerdi, Cengiz Under et Mattéo Guendouzi, l'Olympique de Marseille a démarré son mercato tambours battants. Et ce n'est pas terminé, puisque du mouvement est encore attendu dans les prochains jours, les prochaines semaines.

Interrogé par la presse ce mercredi, au moment de présenter Guendouzi, le président phocéen Pablo Longoria a fait le point sur quelques dossiers chauds notamments et la suite de la période des transferts.

Ben Arfa, l'OM pas intéressé

Avec notamment un démenti parfaitement clair, sur la rumeur d'une signature espérée d'Hatem Ben Arfa. «Normalement, on ne parle des joueurs que quand ils sont très proches, sinon c'est un manque de respect. Pau Lopez est ici à Marseille, nous finalisons les documents. Sur Ben Arfa, j'ai été étonné pour vous dire la vérité : j'ai du respect pour lui, c'est un joueur qui m'a procuré du plaisir », a expliqué le dirigeant olympien.

Avant d'ajouter. «Mais je n'aime pas qu'on rende publiques des discussions individuelles et qu'on se serve de l'OM pour des intérêts personnels. C'est quelque chose que je n'accepte pas. Je précise que c'est Ben Arfa qui a contacté Sampaoli, et pas le contraire.»

Longoria satisfait de la DNCG

Des propos qui ont le mérite d'être parfaitement clairs. Longoria a ensuite profité de l'occasion pour évoquer le passage de l'OM devant la DNCG. Et visiblement, l'Espagnol valide la présence du gendarme financier dans le paysage footballistique français.

«Je suis content de ce type de mesures, le contrôle économique pour chercher un équilibre est important et positif pour le football français. Après, nous, on continue à recruter parce que nous n'avons pas beaucoup de joueurs sous contrat, ce qui est un grand avantage dans le football moderne », a expliqué le patron des Ciel et Blanc.

«Ça nous permet de continuer notre politique de recrutement. C'est un mercato que nous avons préparé depuis que Jorge Sampaoli est arrivé »

L'OM va vendre des joueurs, sans les brader

Et forcément après avoir rassuré sur l'aspect financier, Longoria a évoqué la suite des emplettes estivales, en confirmant d'autres arrivées, logiquement liées à des départs.

«Construire un effectif, c'est les arrivées, mais aussi les départs. Strootman a été prêté deux ans à Cagliari avec des conditions. Pour les autres, on attend de voir l'évolution du mercato. Tout le monde connaît sa situation. Mais l'OM n'est pas un club qui vendra ses joueurs en dessous de leur valeur sur le marché», a justifié le patron olympien.

Avant de demander de la patience quant à l'avenir de Pol Lirola, le latéral qui a excellé en prêt lors des six derniers mois. «Il est retourné à la Fiorentina après le 30 juin, mais n'a pas encore commencé la préparation. On est contents de ce qu'il a fait ici, après le marché c'est long...» Des précisions bien reçues.

facebooktwitterreddit