Olympique de Marseille

OM - AC Milan (0-2) : Les 5 leçons à retenir du dernier match amical avant la reprise du championnat

Emmanuel Lanoe
L'OM battu par l'AC Milan
L'OM battu par l'AC Milan / SYLVAIN THOMAS/GettyImages
facebooktwitterreddit

Au terme d'un match à sens unique, l'AC Milan s'est imposé facilement face à l'Olympique de Marseille au stade Vélodrome ce dimanche soir (2-0). Devant 64 000 spectateurs les marseillais ont souffert face au champion d'Italie, de quoi s'inquièter à une semaine de la reprise du championnat.

1. Un Théo Hernandez éblouissant

FBL-FRA-ITA-MARSEILLE-MILAN-FRIENDLY
C'est un Théo Hernandez des grands soirs auxquels ont pu assister les 64 000 supporters du stade Vélodrome ce dimanche soir. / SYLVAIN THOMAS/GettyImages

Que ce soit offensivement ou défensivement, Théo Hernandez a quasiment été irréprochable ce dimanche au Stade Vélodrome. Habitué aux longues courses vers le but adverse, l'international français n'a pas changé ses habitudes face à l'Olympique de Marseille. Le piston n'a cessé d'amener le danger dans la surface adverse et de malmener la défense de l'OM. En particulier son partenaire de sélection, Jonathan Clauss en difficulté particulièrement pour défendre. Encore une très bonne prestation pour le joueur du Milan.  

2. La surprise Messias JR

FBL-FRA-ITA-MARSEILLE-MILAN-FRIENDLY
Messias JR en a fait voir de toutes les couleurs à Sead Kolasinac. / SYLVAIN THOMAS/GettyImages

Tout juste arrivé il y a un an de Crotone dans l'anonymat le plus total, Messias JR est la bonne surprise de la rencontre. Déjà décisif avec le Milan AC lors de l'exercice précédent en Serie A (5 buts et 2 passes décisives en 26 matchs). L'attaquant brésilien a été omniprésent lors de la première mi-temps avec un but et une passe décisive et n'a fait qu'une bouchée de Kolasinac (sorti à la mi-temps).  Moins en vue lors de la seconde période, il a été remplacé par Salmaekers à la 73ème minute.

3. Un Milan AC tranchant et serein

FBL-FRA-ITA-MARSEILLE-MILAN-FRIENDLY
Les joueurs milanais ont aisément dominé l'Olympique de Marseille ce dimanche. / SYLVAIN THOMAS/GettyImages

Les hommes de Stefano Pioli étaient d'un réalisme glaçant en première période ce dimanche au Stade Vélodrome. Lors de ses deux premiers contre, Messias JR et Giroud concluent les actions et permettent au lombard de mener 2-0 au bout de 30 minutes. Un peu plus en souffrance lors de la seconde période, Mike Maignan n'a pas eu à se déployer dans ses cages, malgré 15 minutes de vagues marseillaises, les Italiens n'ont jamais eu l'air inquiétés. Les Marseillais peuvent même remercier leur gardien, Ruben Blanco, auteur de sept parades.

4. Un OM inquiétant

FBL-FRA-ITA-MARSEILLE-MILAN-FRIENDLY
Les marseillais ont été en grande difficulté face au champion d'Italie / SYLVAIN THOMAS/GettyImages

Hors les 15 premières minutes de la seconde période, où les Marseillais ont tenté de réveiller les 64 000 supporters du Stade Vélodrome, le match de l’OM a été compliqué face au champion d’Italie. A la rue défensivement et techniquement tout au long des 45 premières minutes, les olympiens n’ont pas réussi à inquiéter une seule fois Mike Maignan avant la 76ème minute de jeu. Un constat inquiétant au vu de la reprise de la Ligue 1 samedi prochain, et encore plus, en vu de la campagne de Ligue des Champions.

5. La première catastrophique d’Isaak Touré au Vélodrome

Isaak Toure
Toure a été expulsé après son entrée en jeu / Matthew Ashton - AMA/GettyImages

Isaak Touré se souviendra longtemps de sa première au stade Vélodrome, malheureusement pas pour les bonnes raisons. L’ancien du Havre rentré à la 72 ème minute va se faire expulser seulement 7 petites minutes plus tard. Une première fois averti pour un coup de coude sur Leao, le jeune défenseur sera exclu deux minutes plus tard suite à un tacle appuyé sur Bennacer. Des débuts chaotiques pour celui qui avait été titulaire lors des 3 derniers matchs de pré-saison.

facebooktwitterreddit