Ligue 1

OL - Rennes (1-0) : les 5 leçons à retenir du réveil lyonnais

Jean Dubas
Mar 3, 2021, 9:08 PM GMT+1
Au mental, et au forcing, Aouar et Lyon ont disposé de Rennes, leur bête noire
Au mental, et au forcing, Aouar et Lyon ont disposé de Rennes, leur bête noire | PHILIPPE DESMAZES/Getty Images
facebooktwitterreddit

Après avoir longtemps ronronné, Lyon met fin à la malédiction rennaise au Groupama Stadium et maintient surtout la pression sur Lille et le PSG, qui jouent également ce mercredi soir.

1. Lyon au diesel

FBL-FRA-LIGUE1-LYON-RENNES
Lyon a longtemps buté face à des Rennais bien regroupés avant d'allumer la mèche en deuxième période | PHILIPPE DESMAZES/Getty Images

Ce mercredi soir, Lyon avait l'occasion de se retrouver provisoirement leader avant le déplacement du PSG à Bordeaux et la réception de l'OM par Lille.

Pourtant, les Gones ne sont pas rentrés dans le match avec une véritable intention de dicter leur rythme et ont plutôt subit celui de Rennes. De manière générale, il a fallu attendre la 45e minute pour voir le premier tir cadré de la rencontre avant que les Rhodaniens se reprennent et ne mettent le feu à la défense rennaise en deuxième période.

Récompensés, les hommes de Rudi Garcia devront afficher un visage plus conquérant lors de leur prochain match de Ligue 1, à Reims, la semaine prochaine.

2. Un Paqueta vous manque, et tout est dépeuplé

Lucas Paqueta
Paqueta cruellement manqué à Lyon ce mercredi soir | Eurasia Sport Images/Getty Images

L'OL a du composer avec l'absence de Lucas Paqueta ce mercredi soir, suspendu après son exclusion à Marseille dimanche... et cela s'est vu.

Titularisés au milieu, Caqueret, Thiago Mendes et Bruno Guimaraes n'ont pas apporté la créativité dont le milieu de terrain lyonnais a cruellement manqué en l'absence du Brésilien, mais aussi d'Houssem Aouar, qui a démarré sur le banc avant de rentrer et d'inscrire le but de la victoire (74e) et de manière globale beaucoup plus de caractère dans l'entrejeu des Gones.

3. Doku, on reste sur notre faim

Jeremy Doku
Doku n'a pas encore marqué avec Rennes cette saison | Quality Sport Images/Getty Images

Comme c'est le cas depuis son arrivée à Rennes, Jeremy Doku s'est encore mis en lumière en se montrant comme le Breton le plus remuant sur la pelouse.

Pourtant, l'international belge (5 sélections, 1 but) a encore pêché dans son dernier geste, se montrant beaucoup trop imprécis devant la cage lyonnaise, affichant en fin de première mi-temps une statistique inquiétante de 20 tirs pour seulement deux cadrés sur ses derniers essais. Toujours aucun but à se mettre sous la dent pour Doku cette saison avec son nouveau club.

4. De Sciglio, le maillon faible

Mattia de Sciglio
De Sciglio apparaît comme le maillon faible de cette équipe lyonnaise | Eurasia Sport Images/Getty Images

Puisque l'on évoque le cas Doku, on peut aussi évoquer celui de son vis-à-vis désigné du soir, Mattia De Sciglio, lequel a pris la foudre, dépassé sur chaque pointe de vitesse de l'international belge et obligé de faire faute pour empêcher la fusée adverse de décoller.

Profitant d'une équipe rennaise globalement cantonné à sa partie de terrain en deuxième mi-temps, De Sciglio a pu s'exprimer un peu plus sur le plan offensif mais a montré trop d'imprécisions techniques pour effrayer la défense bretonne. On a surtout pu observer un fossé en termes d'apport en attaque entre le concerné et son pendant à droite, Léo Dubois.

5. Lyon maintient la pression sur le PSG et Lille

FBL-FRA-LIGUE1-LYON-RENNES
Depay célèbre avec l'unique buteur du soir, Houssem Aouar | PHILIPPE DESMAZES/Getty Images

La leçon à retenir de ce match est comptable. Grâce à cette victoire, Lyon (59 points) est désormais leader provisoire en attendant les matches de Paris (57 points) et Lille (59 points) et met la pression sur ses concurrents directs.

Les Lyonnais affichent surtout leurs ambitions en l'emportant face à sa bête noire qui avait gagné les quatre dernières confrontations au Groupama Stadium.

Le sprint final démarrera le vendredi 12 mars prochain pour les Lyonnais qui se déplaceront à Reims pour le premier de leurs 10 derniers matches de la saison.

facebooktwitterreddit