OL : Melvin Bard a deux propositions sur la table

Melvin Bard
Melvin Bard est l'un des plus grands espoirs du centre de formation lyonnais | Gualter Fatia/Getty Images

L'un des plus grands espoirs du centre de formation lyonnais est ardemment courtisé par le Bayern. L'Olympique Lyonnais réagit.

Membre imminent de l'équipe Youth League de l'Olympique Lyonnais, Melvin Bard est appelé depuis régulièrement Rudi Garcia qui l'intègre progressivement au groupe professionnel.

Apparu lors des matchs de préparation, le défenseur gauche lyonnais a affiché un visage séduisant, souvent plus convaincant que des joueurs expérimentés qui sont déjà en place au sein du club à l'image de Fernando Marçal ou encore de Youssouf Koné. Dans l'esprit de Rudi Garcia, Melvin Bard devancerait au passage l'ancien défenseur lillois dans la hiérarchie des latéraux gauches.

Non convoqué par l'entraîneur rhodanien lors de la finale de la Coupe de la Ligue, son absence de l'effectif a été perçue comme un manque de discernement criant de l'état-major lyonnais alors qu'il pourrait prendre la direction d'un cador de la Bundesliga.

Le Bayern se positionne

Un temps annoncé proche d'un accord avec le Milan AC en cette période de mercato, sous l'impulsion de Paolo Maldini qui en avait fait une priorité, Melvin Bard pourrait finalement prendre le chemin du Bayern Munich qui aurait proposé une offre légèrement inférieure à un million d'euros selon les dernières informations de l'Equipe.

Le quotidien français évoque également une autre proposition contractuelle émanant directement de la formation lyonnaise qui serait disposée à offrir une prolongation de deux années supplémentaires, soit jusqu'en 2024. L'entourage de Melvin Bard serait d'ailleurs en train d'étudier cette offre alléchante sur le papier qui comprendrait "une importante revalorisation salariale."

Rudi Garcia : le facteur X

En attendant de connaître le positionnement définitif de Melvin Bard, Rudi Garcia pourrait avoir un rôle déterminant à jouer dans les prochaines semaines.

Selon ses futures décisions, le choix de poursuivre l'aventure à Lyon pourrait pencher dans la balance en faveur des décideurs lyonnais.