Ligue des Champions

OL - Juventus : Les 5 leçons à retenir de cette qualification rhodanienne (3-1)

Steeven Occhipinti
L'OL s'est qualifié pour le dernier carré de la Ligue des Champions.
L'OL s'est qualifié pour le dernier carré de la Ligue des Champions. / Jonathan Moscrop/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'OL n'a pas tremblé contre la Juventus ! Malgré sa défaite à l'aller en Italie (2-1), l'équipe de Sonia Bompastor a fait le travail au Parc OL. En s'imposant de deux buts à domicile (3-1), le club rhodanien a pris rendez-vous avec le PSG dans le dernier carré de la Ligue des Champions féminine.


1. Deux minutes de folie pour les Lyonnaises

Ada Hegerberg, Lindsey Horan, Melvine Malard
L'OL a inversé la tendance en deux minutes. / Jonathan Moscrop/GettyImages

Après sa défaite à l'aller (2-1), l'OL se savait dans l'obligation de marquer au Parc OL. Et les joueuses lyonnaises sont tombées contre une excellente défense de la Juventus lors du début de rencontre. On s'attendait donc à une partie très compliquée pour l'équipe de Sonia Bompastor.

Pourtant, il n'a fallu que deux minutes pour inverser totalement la tendance. D'abord grâce à Ada Hegerberg (33e) puis à Melvine Malard (35e), l'OL a pris l'avantage dans cette double-confrontation. Les joueuses rhodaniennes avaient donc réussi à faire le plus dur avant même la mi-temps !

2. La Juventus n'a pas fait le poids

FBL-EUR-C1-WOMEN-LYON-JUVENTUS
La Juventus a eu beaucoup de mal sur la pelouse de l'OL. / OLIVIER CHASSIGNOLE/GettyImages

Lors de l'aller, la Juventus a fait très forte impression. Ayant évolué une demi-heure en supériorité numérique, le club italien avait montré un très joli visage. Il s'était d'ailleurs imposé devant son public (2-1). La donne a été beaucoup plus compliquée, ce jeudi, pour les joueuses de Joe Montemurro.

Elles sont tombées contre une équipe lyonnaise en pleine forme. Ayant réussi à prendre l'avantage avant la pause (2-0), l'OL a ensuite mis le pied sur le ballon en seconde période. Catarina Macario a terminé le travail à la 73ème minute, en inscrivant un superbe but.

Malgré la réduction du score d'Andrea Staskova à la 83ème minute de jeu, la Juventus n'a jamais semblé en mesure de bousculer l'écurie lyonnaise.

3. Première réussie pour Lindsey Horan

Lindsey Horan
La joueuse américaine, Lindsey Horan, a été titularisée lors de ce match capital. / Brad Smith/ISI Photos/GettyImages

Ayant déjà évolué en France, du côté de Paris de 2012 à 2016, Lindsey Horan a fait son retour dans l'Hexagone au mois de janvier dernier. Elle s'est engagée pour un prêt de 18 mois avec l'OL. Entrée en jeu en D1 Arkema contre Bordeaux et lors du match aller contre la Juventus, la milieu de 27 ans n'avait pas encore débuté dans le onze de départ de Sonia Bompastor.

Elle a été titularisée pour ce match ô combien important. Et l'internationale américaine (80 sélections) s'est montrée précieuse dans l'entrejeu. Très active au milieu, Lindsey Horan s'offre même une superbe passe décisive pour le deuxième but rhodanien de Melvine Malard (35e). Une première titularisation plus que réussie pour elle !

4. Retour en C1 pour Sara Bjork Gunnarsdottir

Sara Bjork Gunnarsdottir
Sara Bjork Gunnarsdottir a fait son retour en C1. / Jonathan Moscrop/GettyImages

Après avoir connu une grossesse, Sara Bjork Gunnarsdottir a repris l'entraînement au mois de janvier. L'expérimentée joueuse islandaise a déjà pu faire son retour en compétition en D1 Arkema, le 18 mars dernier. Elle s'attendait toutefois à revenir en Ligue des Champions féminine. Elle est d'ailleurs l'une des actrices du dernier sacre rhodanien en C1, en 2020, puisqu'elle avait marqué en finale.

La milieu de 31 ans est entrée en jeu pour les dernières minutes, alors que la Juventus avait réduit la marque. Un signe qui montre bien toute la confiance que lui porte Sonia Bompastor. Elle espère que sa joueuse retrouvera très vite son meilleur niveau, pour postuler à une place dans le onze de départ.

5. Rendez-vous avec le PSG !

FBL-FRA-WOMEN-D1-LYON-PARIS
Le PSG et l'OL vont s'affronter en demi. / OLIVIER CHASSIGNOLE/GettyImages

La saison passée, le PSG et l'OL s'étaient affrontés lors des quarts de finale de la Ligue des Champions féminine. Et les deux cadors vont se retrouver pour cette nouvelle édition de la C1. Après sa qualification contre la Juventus, l'OL a pris rendez-vous avec le PSG en demi-finale, qui s'est imposé contre le Bayern Munich.

Et c'est une double-confrontation qui s'annonce encore très indécise ! En D1 Arkema, l'OL est en tête, avec trois longueurs d'avance sur le PSG. Les joueuses parisiennes ont toutefois sorti leur rival en Coupe de France. Alors, qui aura le dernier mot dans la reine des compétitions européennes ?

facebooktwitterreddit