Olympique Lyonnais (OL)

OL : Jean-Michel Aulas s'excuse auprès de Peter Bosz concernant la sortie de Juninho

Alexis Goudlijian
Juninho et Jean-Michel Aulas entourant Peter Bosz, lors de la conférence de présentation du technicien néerlandais.
Juninho et Jean-Michel Aulas entourant Peter Bosz, lors de la conférence de présentation du technicien néerlandais. / OLIVIER CHASSIGNOLE/GettyImages
facebooktwitterreddit

Suite aux déclarations de Juninho, qui annonçait mercredi son probable prochain départ de l'Olympique Lyonnais, le président des Gones, Jean-Michel Aulas, a rapidement réagi et a notamment présenté ses excuses à l'entraîneur Peter Bosz.


«J'espère bien finir la saison. Et à la fin de saison, normalement c'est fini.» Par cette phrase simple, le directeur sportif de l'Olympique Lyonnais Juninho a pris tout le monde de court mercredi, dans un entretien avec la radio RMC.

Très heureux d'officier dans le club qui l'a fait star dans les années 2000, l'ancien milieu de terrain brésilien des Gones affiche une usure mentale et prépare donc son départ, pour se tourner vers d'autres objectifs. Sauf que son annonce n'a pas franchement bien été perçue en interne.

Notamment concernant le timing avant un choc contre l'Olympique de Marseille dimanche (21h) en Ligue 1.

Aulas, des excuses pour Bosz

Et justement, le président de l'OL, Jean-Michel Aulas a rapidement décidé de réagir, nous apprend le journal L'Equipe. Plutôt que de laisser traîner le malaise, le patron du club rhodanien a rapidement rencontré son directeur sportif, mais aussi l'entraîneur Peter Bosz pour lui présenter ses excuses, face à cette période de turbulence imprévue.

Attention, le quotidien précise bien que malgré la surprise qu'a suscité l'annonce de Juninho, les relations restent cordiales dans les hautes sphères lyonnaises. Néanmoins, alors que Bosz n'en veut pas à "Juni", ce dernier devrait tout de même s'entretenir avec les joueurs lyonnais ce vendredi matin, pour vérifier que le vestiaire ne soit pas impacté par cette décision.

Le tout à la demande de son président.

facebooktwitterreddit