Ligue 1

OL- AS Monaco : Le XI combiné du choc de Ligue 1

Olivier Halloua
facebooktwitterreddit

Le choc de ce retour de trêve internationale est un classique des années 2010. Un duel fatidique entre l'Olympique Lyonnais et l'AS Monaco, deux équipes à double tranchant. Privés de nombreux internationaux ou suspendus, Niko Kovac et Peter Bosz devront compter sur leur banc. Pour vous présenter cette confrontation redoutable dans la course à l'Europe, quoi de mieux que de faire un onze-type ?


1. Alexander Nübel - Gardien de but

Alexander Nubel fatigué d'encaisser un but.
Alexander Nubel s'attendait à mieux comme début. / Juan Manuel Serrano Arce/GettyImages

Difficile de pencher pour Alexander Nübel après ses débuts nauséeux avec l'AS Monaco. Malgré tout, la suspension de son homologue lyonnais oblige à statuer en son sens. Un peu plus régulier qu'à ses prémices, le jeune gardien allemand doit trouver plus d'assurance dans ses prises de balle. Pour Anthony Lopes, la résurrection apparaît accomplie. Dommage pour lui que son expulsion dans le derby (1-1) l'empêche de se déplacer sur le Rocher.

2. Malo Gusto - Latéral droit

Malo Gusto avec l'OL.
Malo Gusto titulaire en Ligue. / ANP Sport/GettyImages

Malo Gusto a une carte à jouer. Après la performance catastrophique de Léo Dubois dans le derby face à l'AS Saint-Etienne, le jeune latéral pourrait sceller le poste de la prochaine saison. A lui de le montrer par une grosse performance face au remuant Caïo Henrique. Depuis l'arrivée de Bosz, nous le sentons précis dans ses prises de décision et surtout rigoureux dans son repli. À 18 ans, difficile de trouver plus mûr en Ligue 1.

3. Axel Disasi - Défenseur central

Axel Disasi en Ligue Europa en tant que capitaine.
Axel Disasi doit rebondir avec Monaco / Juan Manuel Serrano Arce/GettyImages

Le vice-capitaine Disasi s'est repris en main. Plus sûr de lui, le prometteur roc du Rocher s'affirme comme le leader incontesté de cette charnière. Dur sur l'homme et imposant au duel, il n'hésite pas à s'appuyer sur les qualités physiques. Sa progression passe par une meilleure lecture à la relance. Nous aurions pu choisir Guillermo Maripan, mais lui aussi revient d'Amérique du Sud. Son absence coûte évidemment cher à l'ASM.

4. Jason Denayer - Défenseur central

Jason Denayer face au PSG en Ligue 1.
Jason Denayer, le roc rhodanien. / ANP Sport/GettyImages

Denayer sort d'une trêve internationale frustrante avec deux revers mais enrichissante pour lui. Le cadre lyonnais dispute les 180 minutes du Final 4 de la Ligue de Nations. Il surfe sur son premier quart de la saison rigoureux dans l'axe rhodanien. L'international belge s'impose depuis des années comme essentiel au système de l'OL par sa présence et ses qualités balle au pied.

5. Emerson Palmieri - Latéral gauche

Emerson Palmieri tutoye les sommets avec Lyon.
Emerson, l'un des recrues-phares de l'OL cet été. / Eurasia Sport Images/GettyImages

Emerson sourit de nouveau. Sans réel avenir à Chelsea, le latéral international italien rebondit à Lyon avec une technicité imparable. Ses longues chevauchées apportent le surnombre sur des ailes souvent dézonées. Pas avare d'efforts, le double champion d'Europe cet été compense même par un repli sérieux. Déjà un but et deux passes décisives avec l'OL.

6. Maxence Caqueret - Milieu de terrain

Maxence Caqueret titulaire en L1.
Maxence Caqueret enfin titulaire avec l'OL. / ANP Sport/GettyImages

Caqueret revient des enfers. Sa confiance retrouvée, la pépite du centre de formation lyonnais reprend son ascension sous Bosz. Son tacticien lui accorde plus de responsabilités dans la circulation du ballon. Une démarche qui sied parfaitement au costume trois pièces du natif de Vénissieux. A lui s'imposer en l'absence de Lucas Paqueta.

7. Bruno Guimaraes - Milieu de terrain

Bruno Guimaraes
Bruno Guimaraes avec l'OL face au PSG. / Catherine Steenkeste/GettyImages

En l'absence d'Aleksandr Golovin, nous avons pensé au détonnant Bruno Guimaraes. Lui aussi, cette année 2021 a été celle de la renaissance. L'international Brésilien retrouve le onze titulaire de sa sélection et celui de son club rhodanien. Sa détermination sans failles s'associe à la confiance totale de Peter Bosz. Nous redécouvrons les orientations de jeu et le volume de jeu que nous avons connu à son arrivée dans le Rhône. A lui de profiter de plusieurs absences pour se créer un nouveau vent dans sa carrière.

8. Houssem Aouar - Milieu offensif

Houssem Aouar, buteur avec Lyon
Houssem Aouar, enfant du pays à Lyon / PHILIPPE DESMAZES/GettyImages

Un atout technique comme on en fait peu. Aouar est devenu la plaque mouvante du front offensif lyonnais. Un coup sur l'aile gauche, un autre sur l'aile droite ou bien dans l'axe, ses mouvements court-circuitent les schémas défensifs adverses. Sa vision de jeu l'autorise à plusieurs coups d'éclats. Son axe de progression réside dans sa qualité de frappe parfois brouillonne. Nous aurions pu penser à Aurélien Tchouaméni mais lui aussi est suspendu.

9. Kevin Volland - Ailier droit

Kevin Volland en Ligue des Champions
Kevin Volland souhaite retrouver sa précision avec Monaco / Jonathan Moscrop/GettyImages

La saison splendide de Volland reste dans tous les esprits. Un double-double pour une première en Ligue 1 ne laisse jamais de marbre. Désormais, la deuxième étape semble plus compliquée pour lui. La trêve lui laisse le temps de se remettre la tête à l'endroit. Sa patte gauche ajustée, il ne lui manque qu'un brin de confiance pour rouler à nouveau sur les défenses de L1.

10. Wissam Ben Yedder - Attaquant de pointe

Wissam Ben Yedder
Wissam Ben Yedder buteur en Ligue 1. / VALERY HACHE/GettyImages

Ben Yedder retrouve de sa superbe. Plus rigoureux, l'artificier international français est décisif dans la surface adverse sur chaque prise de balle. Sa précision dans les six derniers mètres le propulse au sommet des classements des meilleurs buteurs lors de la dernière décennie. Face à une charnière aussi lente, ses changements d'appuis vifs devraient en faire une pièce maitresse monégasque. Moussa Dembélé était notre premier choix, mais suspendu pour la rencontre.

11. Rayan Cherki - OL

Rayan Cherki
Rayan Cherki avec l'OL. / ANP Sport/GettyImages

Avec les nombreuses absences à l'OL, Cherki devrait être titularisé. Sa qualité technique représente un atout sensationnel pour la formation lyonnaise. Le prodige de 19 ans essaye de surfer sur ses performances avec les Espoirs pour s'imposer en club. Vitesse et percussion attendent Djibril Sidibé pour cette confrontation épique. Le Prince lyonnais a toutes les cartes en main pour être décisif ce samedi soir.

facebooktwitterreddit