Olympique de Marseille

OGC Nice - OM (0-3) : Les notes de la victoire magnifique des Phocéens

Olivier Halloua
L'OM s'impose à #OGCNice (0-3) grâce à un travail collectif sublimé par un ÉNORME Alexis qui ouvre son compteur but en Ligue1 avec un doublé !
L'OM s'impose à #OGCNice (0-3) grâce à un travail collectif sublimé par un ÉNORME Alexis qui ouvre son compteur but en Ligue1 avec un doublé ! / Jonathan Moscrop/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'Olympique de Marseille a tranquillement disposé de l'OGC Nice (0-3). Après une première période largement dominée, l'OM a déjà un avantage de trois buts. Alexis Sanchez d'un doublé et Nuno Tavares ont concrétisé ces superbes 45 minutes.

En seconde, Marseille a contrôlé la rencontre sans laisser aucun espace à une formation niçoise émoussée et sans idées. Toujours aucune défaite pour les Phocéens et 10 points sur 12 après 4 journées.

1. Pau Lopez - 5,5/10

Pau Lopez
Pau Lopez / ANP/GettyImages

Un arrêt léger à faire en première période et sinon rien d'autre pour Pau Lopez. En deuxième, c'est toujours aussi facile pour lui, sans réelle situation à gérer. Match tranquille.

2. Jonathan Clauss - 6/10

Jonathan Clauss
Jonathan Clauss / James Williamson - AMA/GettyImages

Jonathan Clauss a commencé sur les chapeaux de roues avec une belle passe décisive pour Sanchez. Ses magnifiques centres ont trouvé souvent preneurs ou du moins étaient jouables.

Clauss n'a jamais hésité à prendre la profondeur pour prendre le dos de Melvin Bard. Des aller-retours permanents.

3. Chancel Mbemba - 7/10

Chancel Mbemba
Chancel Mbemba / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Dans une première période dominée, Chancel Mbemba n'a rien manqué. Au duel avec Andy Delort, l'international congolais a maitrisé sa fougue et contré les quelques contres assassins des Aiglons.

En seconde, sa qualité de leader a permis de parfaitement se positionner en opposition des frappes.

4. Leonardo Balerdi - 7/10

Leonardo Balerdi
Leonardo Balerdi / PASCAL GUYOT/GettyImages

Leonardo Balerdi essayait surtout de contenir les assauts peu puissants de l'OGC Nice. Le défenseur argentin était roublard, mais rigoureux pour le moment.

Contrairement à ses dernières sorties, le roc argentin n'a fait aucune erreur et était concentrée jusqu'au bout. Balerdi est intéressant à ce niveau de jeu pour les Marseillais.

5. Sead Kolasinac - 4/10

Sead Kolasinac
Sead Kolasinac / John Berry/GettyImages

Cinq minutes de jeu, trois fautes et deux passes ratées. Toujours pris dans le dos, Sead Kolasinac était dépassé dans tous les compartiments du jeu. Heureusement, Balerdi ou Tavares ont beaucoup récupéré ses erreurs. Une rencontre encore terrible au global.

6. Nuno Tavares - 7/10

Nuno Tavares
Nuno Tavares / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Déjà très actif dans son couloir gauche, Nuno Tavares a encore fait parler sa patte droite (mauvais pied pourtant) sur une frappe des 16 mètres. Troisième but en quatre matchs. Sur le troisième but, c'est encore son appel et sa frappe qui ont permis à Sanchez de marquer.

En défense, plutôt en seconde, Tavares a plutôt bien contenu un très remuant Nicolas Pépé. Un poison permanent.

7. Jordan Veretout - 5/10

Jordan Veretout
Jordan Veretout / Marco Canoniero/GettyImages

Jordan Veretout a eu quelques déchets sur ses tentatives de jeu long dans la première demi-heure. On l'a peu vu intéressant dans son placement ou ses prises de décision. Une rencontre assez neutre pour un joueur encore en difficulté physiquement à la course.

En revanche, en endurance, Veretout n'a jamais rien lâché pour conserver cette pression permanente.

8. Valentin Rongier - 6/10

Valentin Rongier
Valentin Rongier / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Valentin Rongier a été dans un entrejeu bien maitrisé lors de cette première période. Le vice-capitaine de l'Olympique de Marseille a manqué quelques transmissions simples sans conséquences. Son travail sans ballon est déterminant.

Rongier est même passé à gauche en fin de rencontre pour combler les trous. Un élément indispensable et qui ne semble pas ressentir la fatigue.

9. Mattéo Guendouzi - 5,5/10

Mattéo Guendouzi
Mattéo Guendouzi / PASCAL GUYOT/GettyImages

Mattéo Guendouzi n'est jamais très loin des occasions de l'OM. D'abord un cran plus haut, l'international français est redescendu au cœur du jeu pour apporter sa percussion. Un milieu marseillais sobre et efficace.

Dans le pressing, son endurance incessante a permis de récupérer souvent le ballon haut.

10. Alexis Sanchez - 8/10

Alexis Sanchez
Alexis Sanchez / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Sur son premier ballon intéressant, Alexis Sanchez a marqué un beau but d'un missile dans la lucarne. Sur le deuxième, l'international chilien a servi Dimitri Payet dans la surface. Sur l'un des suivants, la star sud-américaine a profité d'un ballon mal dégagé pour inscrire un doublé.

Toujours volontaire, Alexis a tenté de se mettre en position de frappe pour inscrire un triplé. Dans la lignée de ses premières sorties, l'attaquant marseillais est à suivre cette année.

11. Dimitri Payet - 6/10

Dimitri Payet
Dimitri Payet / SYLVAIN THOMAS/GettyImages

D'entrée, Dimitri Payet a fait parler son jeu long avec plusieurs galettes dans le dos. L'international français a eu du déchet évidemment. Chaque mouvement prenait sa source dans une accélération ou un coup d'œil du capitaine marseillais.

En seconde, Payet s'est contenté de quelques transmissions bien senties avec plus de mini-erreurs. Belle première titularisation avec une bonne relation avec Sanchez.

facebooktwitterreddit