Ligue 1

Nice - OM (3-0) : Les Tops et les Flops de ce naufrage marseillais en terre azuréenne

Adrien Coutat
Les joueurs de l'OGC Nice peuvent la jouer beau gosse après cette victoire sur l'OM.
Les joueurs de l'OGC Nice peuvent la jouer beau gosse après cette victoire sur l'OM. / VALERY HACHE/Getty Images
facebooktwitterreddit

Au terme d'une rencontre plutôt engagée, c'est finalement Nice qui s'impose 3-0 face à l'Olympique de Marseille, lui permettant de revenir provisoirement à six longueurs de la 5ème place de Ligue 1. Les Marseillais concèdent, eux, leur première défaite sous les ordres de Sampaoli et pourraient perdre leur cinquième place en championnat en cas de victoire de Lens sur la pelouse de Strasbourg, ce dimanche.


Les Tops

1. Un Amine Gouri virevoltant

Amine Gouiri
Gouiri a fait un match plein face aux Marseillais. / Eurasia Sport Images/Getty Images

Tout au long de la rencontre, Amine Gouiri s'est montré dangereux sur son côté gauche où il a mis en grandes difficultés Pol Lirola. Il aurait pu, à plusieurs reprises en première période, ouvrir la marque (9',17'), mais a vu ses frappes captées par le gardien olympien.

Après s'être mué en passeur en effectuant un beau centre côté gauche pour Képhren Thuram, qui a ouvert la marque de la tête (34'), Amine Gouiri a doublé la mise suite à une récupération de Dolberg sur une mauvaise touche marseillaise à la 74ème minute de la rencontre.

il en est désormais à 12 buts et six passes décisives en 29 matchs de Ligue 1.

2. Khéphren Thuram récompensé de ses efforts

FBL-FRA-LIGUE1-NICE-MARSEILLE
Thuram a fait très gros match face à l'OM. / VALERY HACHE/Getty Images

Auteur d'une bonne semaine d'entrainement, où il a impressionné ses coéquipiers et son coach, Thuram a été titularisé par Adrian Ursea en lieu et place du capitaine niçois, Pierre Lees-Melou. Et il a prouvé que c'était le bon choix !

Très précieux au milieu de terrain, où il a récupéré de bons ballons, il a livré un match solide. Il sera récompensé de ses efforts par un but à la 34ème minute de jeu, où il est à la réception d'un centre venu de la gauche d'Amine Gouri, pour ajuster Mandanda d'une tête rageuse. Il s'agit du deuxième but de la saison pour le numéro 19 niçois.

3. Todibo précieux pour NIce

German DFB Pokal"FC Schalke 04 v Bayern Munchen"
Todibo a été excellent face aux Marseillais. / ANP Sport/Getty Images

Précieux défensivement, où il a intercepté plusieurs ballons chauds, Jean -Clair Todibo s'est montré aussi à son aise balle au pied, où il n'a pas hésité à jouer de ses capacités à dribbler pour effectuer de bonnes remontées de balles et se montrer dangereux offensivement.

Un match plein pour l'ancien international français U20, qui a été le patron de la défense niçoise en l'absence de William Saliba, testé positif à la Covid - 19.

Les Flops

4. Un match sans pour Ntcham

Olivier Ntcham
Ntcham a encore déçu face à Nice. / John Berry/Getty Images

Pour sa deuxième titularisation sous l'ère Sampaoli, Olivier Ntcham a eu du mal à exister dans cette rencontre. Se reposant sur Pape Gueye, il a été transparent lors de la première période ce qui lui a valu d'être remplacé à la pause par Luis Henrique.

Il s'agit de la troisième fois en trois titularisations que l'ancien joueur du Celtic est remplacé au retour des vestiaires. Des débuts difficiles à l'OM pour le milieu français de 25 ans, arrivé sur les bords de la Canebière lors du dernier mercato hivernal.

5. Une inéficacité offensive pour l'OM

FBL-FRA-LIGUE1-NICE-MARSEILLE
Milik n'a pas réussi à trouver la faille face aux Niçois. / VALERY HACHE/Getty Images

Alors qu'ils se sont procurés de nombreuses actions, les Olympiens n'ont pas réussi à trouver le chemin des filets. C'est ce manque d'efficacité offensive qui leur a coûté le match. Il s'incline donc logiquement face à Nice qui s'est montré particulièrement efficace.

C'est la première fois que l'OM n'a pas réussi à scorer depuis l'arrivée de Jorge Sampaoli chez l'actuel cinquième de Ligue 1.

6. Payet moins en vue qu'à l'habitude

FBL-FRA-LIGUE1-NICE-MARSEILLE
Payet n'a pas fait le meilleur match de sa carrière face aux Niçois. / VALERY HACHE/Getty Images

Chargé de demander le ballon entre les lignes afin de mettre le danger dans la défense de Nice, Dimitri Payet n'a pas réussi à se montrer véritablement dangereux et à permettre à ses coéquipiers de l'être. Mauvais contrôles, pertes de balles, passes ratées.

Ce fut un match bien compliqué pour le Réunionnais qui devra faire mieux dans les semaines à venir, sous peine de peut-être perdre sa place dans le onze mis en place par Sampaoli.

facebooktwitterreddit